Archives de catégorie : Aquitaine

Lot-et-Garonne

Cette semaine on vous emmène découvrir le département du Lot-et-Garonne en Aquitaine. Un département surprenant emplis de châteaux forts à l’architecture bouleversante et aux charmes digne de compte pour enfant. Vous également partir explorer des grottes ou encore marcher sur les traces d’Henri IV.
Vous pouvez vous rendre dans le Lot-et-Garonne en voiture en à peine 1h en partant de Bordeaux et 1h20 de Toulouse.

Château de Duras

Le majestueux et sublime Château des Ducs de Duras vit le jour au 12ème siècle, vers 1137, sur l’initiative d’un Vicomte de la région, du nom de Guillaume Amanieu. Le premier château fut bien évidemment une forteresse médiévale avec un corps de logis carré et agrémenté de tours défensives à chaque coté. Puis au 14ème siècle, Gaillard de Goth qui avait pour frère le Pape français Clément V, fit agrandir, moderniser et fortifier le petit château du Moyen-Âge.. Enfin au 17ème et 18ème la Renaissance viendra imprégner l’architecture militaire du château, pour en faire une sublime demeure de plaisance. On verra notamment fleurir à cette période une très élégante coursière (balcons) faisant tout le tour du château et offrant de nombreux point de vues sur les sublimes paysages aux alentours. Les 4 tours médiévales sont aujourd’hui malheureusement toutes sectionnées mais n’empêche pas non plus de rêver et d’imaginer la splendeur de l’édifice à son apogée. Enfin le donjon rond du 14ème surplombe tout le Château des Ducs de Duras et si vous parvenez à monter au sommet vous serez récompenser à son sommet par une vue à 360 degrés à couper le souffle. Plongé dans le passé lors de votre visite, celle-ci est d’autant plus intéressante car elle mêle histoire et légendes, le mystère sera de mise et vous devrez vous même dénicher les passages secrets pour pouvoir continuer.
Informations

Château de Duras. Que faire ce week-end ? Visiter le Lot-et-Garonne

Musée des Beaux-Arts d’Agen

Le Musée des Beaux-Arts d’Agen à ouvert ses portes pour la première fois en 1876 et c’est aujourd’hui l’un des musées qui possède l’une des plus riche collection du Sud-Ouest. Le musée des Beaux-Arts d’Agen à la particularité d’exposer dans un ensemble de 4 sublimes hôtels particuliers aux façades délicieusement différentes mais aux toutes de styles ou d’inspiration Renaissance. Chaque bâtiment dispose de belles cours intérieures et dans l’une d’elle, celle de l’hôtel Vergès vous pourrez notamment admirer une superbe frise provenant d’un château de la mère d’Henri IV, la frise est composé de 9 médaillons représentant les Ducs d’Albret. Les collections rassemblent quelques 3 000 peintures, sculptures, meubles et autres objet précieux. Le plus grand trésor du musée est l’ensemble de 5 tableaux de Francisco Goya mais aussi quelques œuvres de Monet, de Sisley, des objets très ancien de Mésopotamie, la collection des Ducs d’Aiguillon.
Informations

Musée des Beaux-Arts d’Agen. Que faire ce week-end ? Visiter le Lot-et-Garonne.

Château de Bonaguil

Le château de Bonaguil fut construit au 13ème siècle, il est attesté qu’il existait déjà une place forte dès 1271 mais c’est véritablement au 15ème siècle qu’un nouveau seigneur va faire son apparition et donner son apparence au château, digne d’un compte de fées. En effet le Baron Béranger de Roquefeuil hérita de son père du Château de Bonaguil et décida d’y consacrer son temps et son argent. Le Baron possédait effectivement une fortune considérable qu’il n’hésita pas à investir dans ce projet et passa également 40 ans de sa vie à agrandir et améliorer la forteresse. Un édifice aussi grandiose que l’on disait imprenable était également un moyen de contester le pouvoir royal de Charles VII et d’apposer sa marque sur le monde. Par ailleurs le château est un place force que l’on pourrait qualifier d’inutile, car à l’époque chaque structure militaire avait une fonction bien précise et reposait sur des lieux hautement stratégique, près dès frontières, des routes commerciales ou des villes riches, près des fleuves ou sur des points en hauteur avec une vision dégagée sur des kilomètres, mais ici rien de tout ça. Cette merveille d’architecture et de majestuosité ne semble donc qu’exister que grâce à l’égo d’un homme. Et l’on peut à priori remercier cet égo surdimensionné, qui a traverser les âges pour nous parvenir dans un état quasi-parfait de conservation, avec sa titanesques barbacane, ses 6 tours de guerres et 7 tourelles défensives, 7 ponts levis… Une véritable merveille architecturale, l’apogée de l’art militaire médiéval.
Informations

Château de Bonaguil. Que faire ce week-end ? Visiter le Lot-et-Garonne

Grotte de Lastournelle

On reconnait officiellement une première découverte de la Grotte de Lastournelle dès 1878 car le fermier possédant le terrain l’a découvrit en voulant creuser un puit sur sa propriété. Mais le fermier n’aura malheureusement pas l’idée de l’exploiter et malgré quelques petites explorations de curieux de la région, la grotte restera secrète jusqu’en 1955. À cette époque la propriété appartient à un couple, Maria et Joseph Brys. Durant un violent orage les Brys se réfugient sous une petite voute dans la parois rocheuse pour attendre que celui-ci passe, c’est ainsi que par un trou dans la roche ils sentiront le courant d’air froid émerger, laissant présager de beaucoup d’air circule dans une cavité importante par delà cette paroi. Ils décideront alors de creuser afin d’élucider le mystère et 2 années plus tard la grotte ouvrira prête à dévoiler ses secrets et sa beauté cachée au public. Actuellement la grotte offre 300 mètres de parcours aménagé, composé de 7 salles, rythmées par de sublimes concrétions de pierres tels que des stalagmites, stalactites, des draperies de blanc immaculées et des colonnes semblant avoir été créée par l’homme. Enfin la grotte se termine par l’émergence d’une source naturelle avec quelques airs magiques tout de même. Le plus beau dans tout ça, c’est que la grotte de Lastournelle n’a pas fini de nous livrer tous ses secrets et certains spéléologue pensent que un ancien éboulement aurait boucher le passage vers le reste des cavités. Nous avons donc bon espoir que la grotte puisse s’agrandir et que l’aventure et le rêve continue.
Informations

Grotte de Lastournelle. Que faire ce week-end ? Visiter le Lot-et-Garonne

Nérac

Nérac était à l’origine un petit village traversé par la rivière la Baïse qui a eu la chance d’accueillir un personnage si important qu’elle fera brièvement partie de l’histoire avec un grand H. En effet Nérac deviendra pendant un court instant la capitale du Roi Henri de Navarre. Si ce nom vous est familier, rien de plus normal car c’est le nom du futur Henri IV, Roi de France. Ainsi donc avant d’être couronnée, Henri de Navarre résidera dans la très jolie ville de Nérac ou il vécut également enfant avec sa famille, les Albrets. À cette époque le jeune Henri passe son temps à s’amuser avec sa cour, à chasser, pratiquer toutes sortes de danses et de jeux et bien sûr à séduire. Vous pourrez notamment vous baladez dans les romantiques jardins de la Garenne et ainsi admirer une œuvre des plus touchantes et des plus poétique, la fontaine de Fleurette. Nérac est déjà une très belle ville en soit mais elle a le privilège de conserver quelques très beaux atouts, en témoigne le prestigieux Château de Nérac où du moins ce qu’il en reste car seule l’aile Nord a été sauver de la fureur du temps. Le Château de Nérac abrite depuis 1872 et encore aujourd’hui un musée à la gloire de ce grand personnage. Du fait de son ancienneté ce petit musée possède près de 9000 œuvres au sein de ses collections. Enfin à Nérac il ne faut pas non plus louper l’impressionnant Moulin des Tours de Barbaste datant de la fin du 13 ème siècle qui ressemble à une imposante forteresse médiévale.
Informations

Nérac. Que faire ce week-end ? Visiter Lot-et-Garonne

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à lire nos autres articles pour découvrir les secrets et trésors de nos départements :
Visiter la Haute-Loire

930 Views

Découvrir les Landes

Partons ensemble à la découverte des Landes en région Aquitaine. Si la nature et les superbes paysages verts ou encore les immenses plages de sable fins sont au programme, sachez que le patrimoine historique et culturel des Landes n’est pas en reste et vous réserve de belles surprises. Mais d’abord, tous à la plage !
On peut se rendre dans le département des Landes en moins d’1h de route en partant de Bordeaux ou en 2h40 de Toulouse.


Labastide-d’Armagnac

Labastide-d’Armagnac fut fondée au 13 ème siècle, en 1291 par le comte Bernard VI d’Armagnac. Une bastide au Moyen-Âg et dans le Sud-Ouest de la France désigne une ville ou village construit selon un plan structurel et souvent d’origine militaire ou défensif. En effet la bastide fut érigée afin de sécuriser et défendre les terres du comte d’Armagnac.
Labastide-d’Armangnac est donc un village très anciens et pourtant si délicieusement architecturé, autour de son point central, la Place Royale. La place est délimitée par de très jolies et anciennes maisons en pierres, ou à colombages, aux volets colorées, par des arches et de belles colonnes auxquelles s’ajoutent la verdure de plantes grimpantes et une multitude de fleurs colorées (si l’on vient à la haute saison évidemment). On dit qu’elle aurait servie d’inspiration et de modèle pour la sublime place des Vosges de Paris. On sait effectivement Henri IV aimait se rendre dans ce village pour se reposer, voir l’un de ses amis de guerre et sûrement aussi l’une de ses maitresses. Pendant ses séjours ils logeait dans l’une de ses magnifiques maisons de la Place Royale, qui aurait finir par le séduire au point qu’il en veuillent une à la capitale.
Vous comprenez donc pourquoi on l’appelle ainsi, de tout temps elle fut le cœur du village et sa fierté.
Informations

Labastide-d’Armagnac. Que faire ce week-end ? Découvrir les Landes

Écomusée de Marquèze

Partez à la découverte du parc naturel régional des Landes de Gascogne dans une aventure originale qui plaira au plus petit comme au plus grand. Embarquez dans un ancien train à vapeur typique datant des années 1900, toujours en activité et classé monument historique vous serez séduit par le charme de ce moyen de transport obsolète, lent mais si romantique. Ce nostalgique voyage ne dura malheureusement qu’un court moment car, le trajet en train ne s’étend que sur 4 kilomètres afin de rejoindre le réel but de votre visite, l’écomusée de Marquèze. L’écomusée de Marquèze c’est un musée en plein air s’étendant sur une surface de 25 hectares au cœur de la forêt Landaises. Il vit le jour en 1969 afin de conserver le souvenir et le patrimoine de la petite société du 19 ème siècle de bergers-agriculteurs qui c’était établis en ces lieux et vivait paisiblement en accord avec la nature et leur environnement. Vous pourrez ainsi admirez l’habitat de cette petite communauté isolée du reste du monde qui vivait en accord quasi-parfait avec la nature qui les entouraient. Immergé dans leurs milieux, vous entendrez aussi des enregistrements et témoignages de leurs vies en ces lieux, le musée conserve également pas moins de 1600 objets anciens du quotidien. Ce modèle de vie souvent considéré comme dépassé ne serait-il pas au contraire un exemple de chemin à suivre, un modèle de vie résilient, plus sain pour notre avenir et celui des générations futures ?
Informations

Écomusée de Marquèze. Que faire ce week-end ? Découvrir les Landes

Vous pouvez lire nos autres articles sur les départements Français si vous êtes à la recherche d’idées pour vos week-end ou voyages :
Que faire ce week-end ? Visiter le Finistère

599 Views

Dordogne

Pour les vacances on vous conseille de partir en Dordogne, un département d’Aquitaine où il y’a énormément de choses à voir et pour tous les goûts ! Tout d’abord on peut visiter où même séjourner dans les nombreux et mythiques châteaux du Périgord mais aussi dans bon nombre des plus beaux villages de France. Pour les amoureux de la nature et du grand air vous serez servis et pour les aventuriers et les explorateurs plusieurs grottes et autres cavernes vous attendent. On peut également faire des canoë trip en descendant la Vézère ou même la Dordogne. Enfin pour les amoureux et les romantiques on trouve quelques jardins remarquables et unique en France disséminer dans la région. La Dordogne se trouve à moins d’1h30 de Bordeaux, à moins de 2h20 de Toulouse et à 3h30 de Nantes.

Périgueux, Dordogne

On commence notre découverte de cette magnifique région qu’est la Dordogne avec sa capitale, Périgueux. Périgueux c’est tout d’abord une ville millénaire qui se dressait là bordée par l’Isle bien avant l’ère romaine il y’a plus de 2000 ans. Elle fut rapidement au cours de l’histoire un point stratégique de passage pour le commerce et devint par la suite une riche cité gallo-romaine, puis médiévale, avant de connaître l’éclat de la renaissance. Pas étonnant donc qu’elle possède un très riche patrimoine historique, architectural et culturel.
La toute première chose que l’on remarque lorsqu’on arrive à Périgueux c’est bien évidemment la majestuosité qui domine la ville, la cathédrale Saint-Front de Périgueux. La cathédrale Saint-Front est un merveilleux exemple de l’architecture byzantine en France, cette cathédrale catholique romaine fut érigée en 976 et même si elle ne reçut ce statut que longtemps après, au 16ème siècle, certaines partie de l’édifice ont donc plus de 1000 ans aujourd’hui. Mais ce n’est qu’au 19ème siècle qu’elle prendra enfin son allure finale et ses formes si convoitées et tant admirées, lorsque Paul Abadie, également architecte du Sacré-Cœur de Paris, la rénovera et la transformera en joyau rayonnant. La cathédrale Saint-Front figure également parmi les étapes majeures des chemins de Saint-Jacques de Compostelle.
Périgueux est une petite ville où il y’a beaucoup de choses à voir, il faut par exemple absolument visiter le site-musée Gallo-romain de Vesunna. On peut aussi faire un tour dans les deux petits musées de la ville ou grimper tout en haut de la Tour Mataguerre afin de bénéficier d’un très beau panorama sur toute la ville à 360 degré.
Informations Cathédrale Saint-Front
Informations Tour Mataguerre

Périgueux. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne

Brantôme, Dordogne

Bienvenue à Venise ! Enfin… la petite Venise du Périgord, c’est ainsi qu’on surnomme le petit mais merveilleux village de Brantôme. Le village se situe sur un méandre de la Dronne lui offrant ainsi une élégance et une atmosphère romantique emprunt de beauté qui peut en effet rappeler la mythique cité Italienne flottant sur l’eau. À Brantôme une partie du village est complètement encerclé par la rivière en faisant donc une véritable île reliés au rives par de massif et antique pont en pierres. Les locaux se plaisent à utiliser ce prestigieux surnom, à tel point que vous pourrez visiter la ville en gondole, un moyen de transport fort agréable et naturel.
Lors de votre traversée vous ne manquerez pas d’admirer le clou du spectacle de ce merveilleux village, l’Abbaye Saint-Pierre de Brantôme qui fut fondé il y’a 1250 ans en 769 par Charlemagne en personne. L’abbaye possède également l’un des plus vieux cloché de France qui culmine à 35 mètres de haut. Mais aussi belle qu’elle soit l’abbaye n’est qu’une façade pour qui protège le véritable trésor de Brantôme, juste derrière les bâtiments de l’abbaye on découvre un ensemble de grottes sculptées et aménagés qui aurait abritées des moines troglodytes. Pour le clou du spectacle vous découvrirez une grotte abritant 2 extraordinaires bas reliefs, le plus grand représentant le jugement dernier comme vous ne l’avez jamais vu sur 5 mètres de hauteur sculptés à même la roche.
Informations

Brantôme. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne.

Grotte de Villars, Dordogne

À quelques kilomètres de Brantôme, si le soleil vous tape trop sur la tête, vous pourrez en profiter pour découvrir les fantastiques Grottes de Villars. Elles furent découvertes en 1953 par une équipe de spéléologue dont l’entrée était dissimulé dans un terrier de renard. Mais en 5ans plus tard en 1958 Pierre Vidal, l’un des spéléologue fait une découverte encore plus extraordinaire, des peintures rupestres apparaissent sous une fine couche de calcaire. Les peintures ont été identifié comme appartenant à l’ère paléolithique et daterait d’environ 18 000 ans. On peut y voir différents animaux mais surtout une peinture presque unique au monde puisqu’elle à tout de même son double aux grottes de Lascaux, on peut y discernés un homme faisant face à bisons avec une lance. La grotte de Villars cache peut-être encore bien des secrets car sur les 13 kilomètres de galeries explorées, seules 600 mètres sont ouvertes au publique, ce qui donne bon espoir pour la découverte autres merveilles.
Informations

Grottes de Villars. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne.

Grotte de Lascaux

On passe maintenant aux grottes de Lascaux dont on entend parler, connue dans le monde entier. Elle fut découverte par hasard en pleine seconde guerre mondiale, le 8 septembre 1940, par 4 adolescents qui se promenaient avec leur chien, le chien poursuivit un lapin qui se réfugia dans son terrier, mais les adolescents trouvèrent que l’abri de l’animal était peu ordinaire et semblait-il, très vaste, ils décidèrent alors de s’y engouffrer et de l’explorer. Ils ne se doutaient pas alors qu’il venaient de découvrir l’une des grottes ornées de l’ère paléolithique les plus importantes du monde. On l’a surnomme désormais la chapelle Sixtine de l’art pariétal ou encore le Versailles de la préhistoire. Dans la grotte qui est plutôt petite car il n’y a que 235 mètres de galeries, vous pourrez admirez de sublimes peintures rupestres réalisés avec du noir, du blanc du rouge et du jaune qui représente une multitude d’animaux tels que des chevaux, des cerfs, des aurochs, des bouquetins, un renne, un ours, un homme et un animal non-identifié tout droit sortie d’une mythologie Grecque. On a également retrouvé plusieurs centaines d’objets et outils de l’ère préhistorique qui dateraient tout comme les peintures d’environ 17 000 à 19 000 ans. Chose curieuse, cette grotte n’était pas habité, ces occupants ne s’en servait pas comme lieu de vie. Tout semble donc indiqué que la grotte de Lascaux était entièrement dédié à l’art ou encore aux pratiques chamaniques, beaucoup de théories sont encore à l’étude et nous sommes loin de comprendre tous les secrets et mystères des premiers hommes.
Informations

Grottes de Lascaux. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne

Jardins du Manoir d’Eyrignac

Les jardins du Manoir d’Eyrignac furent crée au 18ème siècle dans un style de jardin à la française quelques temps après la construction du manoir. C’est par la volonté de Louis-Antoine de la Calprenède petit-fils du marquis Antoine de Coste de la Calprenède lui même fondateur du manoir, que les jardins vie le jour et prirent ces formes si particulière. Mais les jardins ne gardèrent pas toujours cette apparence au fil des siècles, ils seront transformés en jardins à l’anglaise au 19ème siècle. C’est Gilles Sermadiras, descendant des Calprenède qu’il leur redonnera leurs formes d’antan en 1960 ou presque. Aidé par son fils Patrick de Sermadiras qui reprendra la succession et conserva en parfait état les jardins d’Eyrignac jusqu’à nos jours, il dessinera lui même les plans de ce jardin remis au goût du jour. Aujourd’hui on peut se promener parmi ses formes géométriques, propres, nettes, rectilignes, parmi les buis et les charmes, les ifs et les cyprès. Les jardins du manoir d’Eyrignac sont classés “Jardin remarquable” et sont aujourd’hui l’un des plus beaux jardins à la française de l’art topiaire, tels qu’on en faisait il y’a plus de 400 ans.
Informations

Jardins du Manoir d’Eyrignac. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne

Sarlat-la-Caneda

Sarlat-la-Caneda est l’une des villes médiévales qui a le mieux su conservé son patrimoine historique de cette époque nostalgique et mélancolique si chère à la France. En effet Sarlat possède le prestigieux label de ville d’Art et d’Histoire et ça n’a rien d’étonnant quand on sait que la ville possède la plus grosse concentration de monuments historiques et classés. On retrouve à Sarlat-la-Caneda pas moins de 74 édifices classés au titre de monument historique. C’est un lieu unique et emblématique de France qui n’a pas manqué d’attirer les productions cinématographiques, qui ont par exemple filmés de nombreuses scène du film “Jeanne d’Arc” de Luc Besson en 1999. Pour se rendre compte de la formidable richesse de ce patrimoine il faut évidemment se perdre dans toutes les petites rues et tenter de dénicher tous les trésors de la ville. On peut tenter de retrouver quelques unes des plus belles des 22 tours de noblesses construite dans la ville après la guerre de 100 ans. C’est Charles VII qui donnera à la ville d’importants fonds et des titres de noblesse à certains bourgeois de la ville pour les récompenser de leur loyauté à la couronne de France. Mais on peut aussi prendre de la hauteur pour saisir toute la magnificence de cette ville oublié par le temps, il suffit de se rendre à l’église Sainte-Marie , et de prendre l’ascenseur en verre qui vous emmène au sommet du clocher pour un spectacle éblouissant. On n’oublie pas non plus de faire un tour à la magnifique cathédrale Saint-Sacerdos et au Manoir de Gisson pour découvrir comment vivaient les nobles de la ville à la Renaissance.
Informations

Sarlat-la-Caneda. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne

Jardins suspendus de Marqueyssac

Décidément le département de la Dordogne est riche en jardin extraordinaire, c’est le cas des Jardins de Marqueyssac. Ces jardins tout comme ceux d’Eyrignac sont classés jardins remarquables. Les jardins qui comporte pas moins de 150 000 buis se situent dans le parc du château de Marqueyssac, un domaine de 22 hectares situés dans sur une colline de 130 mètres de haut à Vésac. Ici on ne laisse rien au hasard tout n’est que forme sculptées, arrondis, voluptueuses et contemporaines d’inspirations asiatiques. En plus de bénéficier de ce décor digne d’un compte pour enfant vous pourrez profiter de la vue et du panorama qu’offre Marqueyssac sur toute la la vallée.
Informations

Jardins suspendus de Marqueyssac. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne

Gouffre de Proumeyssac

Le gouffre du Proumeyssac fut découvert Gabriel Galou en 1907, un puisatier du pays qui aimait l’aventure et n’avait pas peur d’explorer ce genre d’inconnu. Mais on connaissait déjà l’existence d’un trou dans le sol depuis des centaines d’années d’où s’échappait parfois une fumée surnaturelle. L’endroit fut considéré comme maudit et même accusé d’être l’antre du diable et de mener tout droit aux enfers. À ce propos, bon nombre de personnes auraient au fil des années disparus dans la région. Ce qui ne manqua pas d’encourager les superstition et les légendes. Plus tard dans des temps plus moderne et proche de son exploration, on pensa unanimement que c’était un volcan éteint. Gabriel Galou décida de comprendre une fois pour toute ce qui se cachait au fond de maudit trou. Il découvre alors, aux faibles lueurs de son éclairage de fortune, une extraordinaire et immense cavité et observe “des colonnes de cristal” et deux bassins semblant être emplis de la plus pure et de la plus sainte des eaux. On y installera alors une nacelle qui permettra de faire descendre 4 personnes en même temps. On imagine aisément le frisson et la stupéfaction qu’on dut ressentir ces premiers visiteurs en contemplant cette irréelle et splendide cathédrale de cristal souterraine.
Informations

Gouffre de Proumeyssac. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne

Château de Biron

On retrace la présence d’un château de Biron dès le 11ème siècle ce qui revient à dire que ce formidable édifice de comptes de fées aurait presque 1000 ans et au moins 900 ans. Mais la première chose que l’on constate lorsqu’on observe le château de Biron c’est que ce formidable ensemble, se compose bel et bien de plusieurs bâtiments distinct de par leur architecture et leur époque. En effet durant les 800 ans de règne de la famille Biron sur ce domaine, chaque héritier n’a pas manqué de transformer et d’améliorer cette monumentale forteresse au travers d’édifices ayant chacun des styles d’architectures bien différents allant du 12ème au 17ème siècle afin de nous offrir la merveille que nous pouvons contempler aujourd’hui. Le château accueil des expositions d’art, des concerts et des spectacles à la belle saison.
Informations

Château de Biron. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne

Découvrez d’autres régions et département à explorer avec Que faire ce week-end ? :
Maine-et-Loir
Activités insolites Paris

829 Views

Que faire ce week-end ? Visiter le Pays Basque

Le Pays Basque ou le département des Pyrénées-Atlantiques occidentales est la pointe Sud-Ouest de la France, célèbre pour ses gigantesques plages, ses belles vagues, ses surfeurs et ses superbes villes médiévales comme Biarritz et Bayonne. C’est un bon début mais le Pays Basque a bien plus de choses à offrir et nous allons vous en dévoiler une partie ! Pour s’y rendre, sachez que le Pays Basque se trouve à moins de 2 heures de Bordeaux et de Toulouse .

Bayonne, Pays Basque

Et on commence directement par l’une des villes qui pourrait être la capitale du Pays Basque. Elle est évidemment connue dans toute la France, avant tout pour son célèbre jambon, mais aussi pour “Les fêtes de Bayonne” , cette renommée là a fait le tour de L’Europe. “Les fêtes sont considérées comme le plus grand évènement festif de France. C’est une des choses qu’il faut vivre au moins une fois dans sa vie et plusieurs fois même ! Que l’on ait 20, 30 ou 50 ans, entre amis, en couple ou en famille, de jour ou de nuit “les fêtes” sauront vous ravir et vous faire rêver.
Mais en dehors de ces fêtes, Bayonne est une ville éclatante de beauté et d’histoire qui mérite d’y passer quelques jours. Les romains au 4ième siècle font de la ville un camp militaire fortifié, au moyen-âge elle rayonnera grâce au commerce et à la place stratégique qu’elle occupe. Tous ces évènements en feront une ville au riche patrimoine et une des plus belles villes de France .

Fêtes de Bayonne , Pays Basque , Que faire ce week-end ?

Biarritz, Pays Basque

Après Bayonne, on ne pouvait vous parler que de Biarritz, une des plus belles et plus prisées stations balnéaires de France. Mais à l’origine, la ville n’était qu’un hameau de pêcheurs, c’est parce que l’impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III, s’éprend du rocher et de ses côtes, que l’empereur lui fait construire une demeure (la villa Eugénie , aujourd’hui l’hôtel du Palais). Ils y passeront une grande partie de leurs étés, ce qui aura pour effet de rameuter peu à peu les seigneurs et cours de toute l’Europe. Et cela n’aura de cesse jusqu’à nos jours, voilà comment naquit la Biarritz que nous connaissons aujourd’hui. Biarritz, on y va avant tout pour la plage, se baigner, se relaxer, pour les plus sportifs on y va évidemment pour surfer. On peut aussi surfer du côté d’Anglet, les meilleurs spots sont les plages de Cavaliers, Marinella, des Corsaires, l’ Océan, la Madrague. La ville en elle même est superbe et très agréable. On peut y faire du shopping, se balader, prendre des verres sur de nombreuses terrasses ou grignoter dans des bars à tapas. On peut aussi emmener ces enfants s’amuser et apprendre à la cité de l’Océan, un petit parc d’attraction qui fait découvrir le surf et l’océan grâce aux nouvelles technologies .

Biarritz , Pays Basque , Que faire ce week-end ?

Saint-Jean-de-Luz

On continue sur notre lancée avec la station balnéaire la plus réputée de la côte Basque, Saint-Jean-de-Luz . Rendu célèbre notamment par le mariage de Louis XIV et de Marie-Thérèse-d’Autriche en 1660 , cet ancien port de Corsaire a commencé à attirer de plus en plus de monde sur ses plages, sans jamais pour autant cesser d’être emprunt de majestuosité. Pour pouvoir en profiter et admirer la baie dans toute sa splendeur, il faut se rendre sur la colline Sainte Barbe. Promenez-vous et dinez dans le quartier du vieux Saint-Jean, vous en tomberez amoureux. Vous pourrez aussi vous émerveiller dans l’église Saint-Jean-Baptiste, celle-là même qui célébra le mariage royal du futur Roi Soleil. En dehors de sa magnifique architecture de style Labourdin, vous pourrez admirer le vertigineux retable baroque du 17ième siècle .

Saint-Jean-de-Luz , Pays Basque , Que faire ce week-end ?

Château d’Abbadia

Ce pur chef d’œuvre néogothique a été bâti en 1879 par deux des architectes les plus brillants de l’époque : Viollet-le-Duc et Edmond Duthoit. Il a été construit sur demande d’Antoine d’Abbadie, un explorateur et scientifique français passionné par l’Afrique, les cultures orientales et l’astronomie. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ses voyages l’ont inspiré pour la décoration de son château, on retrouve à l’intérieur des murs recouverts de fresques témoignant de la vie Ethiopienne, d’autres murs et plafonds richement décorés, des statues éthiopiennes, des vitraux orientaux, des moulures et tapisseries superbement colorées…
Le château possède une incroyable bibliothèque en bois où Antoine d’Abbadie conservait ses écrits et ses différents ouvrages d’études. Enfin comme vous l’aurez compris, puisque ce n’est pas un château comme les autres, vous trouverez dans une aile de la demeure, un observatoire ! Une pièce entière dédiée à l’étude des astres étoiles et des astres. Beaucoup d’autres trésors vous attendent et font de ce château un lieu hors du commun, chaleureux et merveilleux. On vous prévient, il est impossible de ne pas succomber à la magie du château d’Abbadia.

Château d’Abbadia , Pays Basque , Que faire ce week-end ?

La Rhune du Pays Basque

La Rhune est la montagne la plus connue et la plus appréciée de la région, elle culmine à 905 m d’altitude et elle est traversée par la frontière avec l’Espagne. Vous imaginez donc le point de vue exceptionnel qu’elle peut offrir ? L’ascension prend environ 2h30 à pied, mais sachez qu’il est possible de monter en petit train de bois. Très agréable et pittoresque. On vous conseille de faire au moins la descente à pied, histoire de pouvoir prendre votre temps pour admirer les différentes espèces de plantes et de fleurs dont la diversité et les couleurs vous feront halluciner. Vous aurez peut-être également la chance de croiser des Pottocks, ces petits poneys sauvages qui vivent libres et heureux dans la montagne. Soyez attentifs et essayez d’observer des vautours fauves qui peuvent faire jusqu’à 2m70 d’envergure !

La Rhune , Pays Basque , Que faire ce week-end ?

Grottes d’Isturitz et d’Oxocelhaya

Éloignons-nous encore un peu, pour cette fois explorer les grottes mystérieuses d’Isturitz et d’Oxocelhaya … Ces grottes sont décorées de nombreux et sublimes stalagmites et stalactites, avec ces colonnes ciselées et cette hauteur sous plafond, on a du mal à croire que tout ceci est naturel et non pas travaillé par la main de l’Homme. La grotte a toujours été aussi éblouissante car toutes ses sculptures naturelles sont faites de calcaire amené par le ruissellement de l’eau et celles-ci ne grandissent ou ne progressent que de quelques millimètres par an. Toutefois certaines parties de la grotte évoluent lentement d’années en années, et voient apparaître quelques nouveautés comme une divine cascade blanche scintillante. De nombreux objets préhistoriques et médiévaux ont été retrouvés mais des recherches sont toujours en cours actuellement et on ne cesse de retrouver des traces de notre passé. En effet nos ancêtres ont occupé ces grottes qui pouvaient accueillir des dizaines voir une centaine d’individus en même temps, il y a 10 000 ou 80 000 ans.

Grottes d’Isturitz et d’Oxocelhaya , Pays Basque , Que faire ce week-end ?

Saint-Jean-Pied-de-Port

Un nom amusant pour un village ravissant. Le village fait bien évidemment parti des plus beaux villages de France et c’est surement le plus beau de la région. Vous vous laisserez doucement séduire de la même façon que la Nive et le Laurhibar laissent leurs eaux s’écouler lentement de part et d’autre de la ville . Certaines maisons ont été construites avec du grès, ce qui leur donne un aspect rouge, rosé particulièrement charmant. D’autres sont à colombages rouges et volets rouges, tout aussi beau. Le village se trouve sur la route des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle, ce qui dès le moyen âge lui apporte beaucoup de richesses grâce au commerce. Il faut visiter la citadelle qui domine toute la ville, construite en 1625 sur ordre du Cardinal de Richelieu, elle sera ensuite améliorée par Vauban en personne. Son rôle était évidemment de protéger la ville mais surtout de tenir la frontière avec l’Espagne. Vous pourrez ensuite faire un tour au tout petit musée “la prison des évêques” , un bâtiment classé monument historique, qui servit d’abord aux marchands pour entreposer leurs marchandises puis de prison.

Saint-Jean-Pied-de-Port , Pays Basque , Que faire ce week-end ?

Urepel, Pays Basque

De Urepel au Pays de Quint, c’est le paradis pour les randonneurs (et autres promeneurs). On vous conseille un week-end ou mieux un séjour entier de randonnées et de bivouacs, à dormir sous les étoiles, coupés de toute technologie et toute pollution sonores ou visuelles. Rien de mieux pour se relaxer, se ressourcer et se retrouver. Des paysages vallonés à couper le souffle, désertés par la vie humaine, seuls les derniers bergers avec leurs troupeaux et quelques fermes subsistent. Ici, c’est la nature qui est Reine et les forêts sont pratiquement vierges .
Randonnées

Urepel , Pays Basque , Que faire ce week-end ?

Gorges de Kakouetta

On s’enfonce encore plus profondément dans l’arrière pays pour découvrir les Gorges de Kakouetta . Attention vous n’allez pas en croire vos yeux ! Les gorges de Kakouetta sont un endroit fantastique. Vous aurez l’impression d’avoir complètement changé de pays tellement la végétation et topographie sont inhabituelles en France. Un chemin aménagé et sécurisé d’environ 2h vous mènera à travers ce canyon au parois de plus de 200m de haut jonchées de végétation luxuriante et aux cascades magiques .

Gorge de Kakouetta , Pays Basque , Que faire ce week-end ?

La Grotte de la Verna

En 1953, un groupe de spéléologues découvre une cavité dans le massif de La Pierre-Saint-Martin, ils sont loin de se douter qu’ils viennent en fait de découvrir l’une des 10 plus vastes cavités au monde ! Le Gouffre de la Verna est une véritable mini cité souterraine, avec ses 245 mètres de diamètre et ses 194 mètres de hauteur. À titre d’exemple, on peut y faire tenir la cathédrale Notre-Dame de Paris, jusqu’à 10 fois ! Un vol en Montgolfière a même été réalisé à l’intérieur.
Et le plus beau, c’est qu’avec un site tellement immense, il est possible de visiter la grotte de multiples façons ! Différentes façons vous sont proposées allant de la simple balade touristique à l’expédition spéléologique pour confirmés, en passant par la randonnée hors des sentiers battus. Toutes sont gérées par des spéléologues professionnels .
Informations et réservations

Grotte la Verna , Pays Basque , Que faire ce week-end ?

La vallée de Barétous

On vous propose maintenant d’aller faire un séjour sportif dans la vallée de Barétous. Cette vallée dispose de magnifiques paysages, de grandes forêts, de roches surprenantes et de jolies rivières. Vous l’aurez donc compris, vous allez pouvoir faire un maximum de randonnées, d’escalades, de canoë-kayak, du rafting et même du parapente ! Et tout cela dans des paysages de rêves au cœur de la nature. Un paradis pour les sportifs et les amoureux des grands espaces .
Informations

Vallée de Barétous , Pays Basque , Que faire ce week-end ?

Si vous souhaitez découvrir d’autres régions de notre incroyable pays n’hésitez pas à lire nos articles sur :
L’ Alsace

955 Views