Archives de catégorie : Bourgogne

Top 5 des meilleures sorties et choses à voir en Saône-et-Loire

Partez à la découverte de la Saône-et-Loire avec “Que faire ce week-end” en Bourgogne. Nous commencerons par la visite et apprendrons l’histoire de ce qui fut la plus grande et plus importante cité ecclésiastique du monde occidental bien avant Rome, puis nous découvrirons les splendeurs médiévales de la région pour ensuite en apprendre plus sur la vie du plus célèbre Mâconnais du Pays et marcher dans ses pas afin de tenter de saisir un soupçon de la beauté qui l’a tant inspiré dans ses écrits. Enfin nous irons nous nourrir d’art et d’eau fraiche pour finalement terminer notre épopée dans le lointain passé de la Gaule. On peut se rendre en Saône-et-Loire en à peine plus d’1 heure de trajet en voiture, en 3h30 de Paris et 1h40 en partant de Genève.

Cluny, Saône-et-Loire

Nous allons maintenant vous raconter l’histoire de la fondation de la plus grande abbaye qu’est connu la France et sa cité monastique qui régnait également sur l’Europe pendant un temps, “Rome avant Rome”, c’est la cité médiévale de Cluny et son abbaye. L’abbaye de Cluny fut fondée vers 910, il y’a plus de 1000ans par l’abbé Bernon et prône les règles de Saint-Benoit. L’abbaye de Cluny va bénéficier d’une très avantageuse particularité, elle sera indépendante et s’affranchira du pouvoir des seigneurs et des nobles de la région mais aussi des évêques, elle sera sous l’autorité directe du Pape et devra rendre compte à lui seul. Du fait de sa situation particulière l’abbaye de Cluny va très rapidement s’enrichir et s’étendre pour devenir une gigantesque cité ecclésiastique . À son apogée entre le 10ème et 12ème siècle l’ordre de Cluny comptera pas moins de 10000 moines et 1200 édifices réparti dans l’Europe médiévale. Les donations viennent de partout et les sommes enregistrés sont pharamineuse. Cluny deviendra alors le plus grand centre européen de la Chrétienté , mais aussi le centre intellectuel, culturel et d’étude de toute l’Europe. Malheureusement aujourd’hui, de cette fantastique et sublime abbatiale il ne reste seulement que 8% de la totalité des édifices. Fort heureusement le plus beau et le plus grand monastère d’architecture romane de l’époque a été sauvegardé et est parvenu jusqu’à nous, nous donnant une idée, vu ses proportions, de l’immensité de l’abbatiale de Cluny. Il vous faudra bien sûr visiter le musée d’art et d’archéologie du site, le musée Ochier qui expose dans l’ancien palais abbatial. La ville de Cluny est en elle même d’une beauté séculaire, c’est également le lieu qui compte le plus de maison ancienne d’art Roman de France.
Informations

Abbaye de Cluny. Que faire ce week-end ? Visiter la Saône-et-Loire

Le Château de Cormatin

Le galant château de Cormatin fut édifié au tout début du 17 ème siècle vers 1605 par Antoine du Blé d’Huxelles, une riche et très ancienne famille française de Bourgogne. C’est donc un château à l’architecture Renaissance qui est construit mais on lui donne pourtant de nombreux attributs médiévaux et des aspects défensifs militaires dû très certainement à la nostalgie de cette époque romantique et poétique. C’est un mariage très réussi qui s’offre à nous aujourd’hui, fin et subtile, formes légères, douves scintillantes, on se laisse transporter par son imagination dans cette atmosphère romanesque rêvant de parcourir le parc et les jardins en nobles tenues d’époque. Le Château de Cormatin est une merveille de féerie, entouré de ses divins jardins à la Française dans son domaine de 12 hectare dans lequel on retrouve, Le parterre fleuris faisant face au château, le jardin des 5 sens, un potager, un canal, des bassins, et enfin un délicieux labyrinthe, sans oublier la rivière qui travers le domaine, la Grosne.
Si l’extérieur est un paradis, l’intérieur est presque plus extraordinaire encore. En effet le Château peut se targuer d’avoir un intérieur exceptionnel, avec des murs peints, plafond en bois très richement peints et sculptés, aux dorures chargées et parfois recouvert de pierre précieuse comme dans la chambre de la Marquise. Le mobilier, les meubles, les bibelots et les tableaux sont pour la plupart d’origine ce qui exacerbe cette divine plongé dans le passé. Un fourmillement de décorations, de détails et d’étincellements nous font enfin comprendre l’expression “en prendre plein la vue”. Enfin une dernière surprise vous attend avec la découverte d’un cabinet de curiosité, sorte de salle d’expositions de tous les objets et spécimens trouvés par les nantis de l’époque et ramenés des 4 coins du monde.
Informations

Château de Cormatin. Que faire ce week-end ? Visiter la Saône-et-Loire

Basilique de Paray-le-Monial

L’une des plus belles églises romanes de la Région, la Basilique de Paray-le-Monial fut construite au 12 ème siècle au bord de l’eau de la rivière de la Bourbince, dans un style traditionnel roman. Sa face occidentale est épurée, complètement dépourvu de décorations ou d’artifices, presque austère tandis que le face orientale de la Basilique semble plus chargé du fait de l’architecture romane et de sa particularité à superposé les toits de tuile rond des chapelles (le chevet échelonné). Les couleurs chaudes de la pierre que cela soit de l’extérieur mais encore plus à l’intérieur, offre aux visiteurs une sensation chaleureuse et de bien être, lové entre les mains de dieu.
Informations.

Basilique du Sacré-Cœur de Paray-le-Monial. Que faire ce week-end ? Visiter la Saône-et-Loire

Château de Berzé

Il est avéré que dès le 10è siècle et depuis au moins 991 une forteresse tiens lieu et place sur la colline de Berzé-le-Châtel. C’est un château pré-féodal qui se tenait là et on l’imagine sans peine car comment ne pas penser à une machine de guerre lorsqu’on aperçoit pour la première au sommet de sa colline dominant ainsi tous les environs, le massif et imposant Château de Berzé. Remparts, enceintes, tours de défensives, meurtrières, donjon… tout y est. Il participera à de nombreuses batailles et ne subira que peu de rénovations et d’aménagements vers le 19ème siècle. Le reste du domaine est composé d’un magnifique jardin à la française aux superbes buis taillés et d’un grand potager où poussent une multitude de fruits et de légumes.
Informations

Château de Berzé. Que faire ce week-end ? Visiter la Saône-et-Loire

Lamartine, Saône-et-Loire

Nous allons maintenant partir sur les traces de l’un des personnages les plus illustres de la poésie Française, l’une des principales figures du Romantisme, mais aussi romancier et politicien, natif de la région bien évidemment, Alphonse de Lamartine, qui restera très attaché à sa région jusqu’à sa mort. On commence tout de suite par la Capitale du Pays Maconnais, Alphonse de Lamartine voit effectivement le jour en 1790 à Mâcon une belle ville coloré qui s’étend sur la rive Ouest de la Saône. Il fait bon vivre à Mâcon qui se donne des airs légers de ville du Sud en plein cœur de la Bourgogne. L’un des plus belles vues de la ville est très certainement de contempler la ville depuis la rive Est au niveau du magnifique pont millénaire de Saint-Laurent. Le symbole de la ville que vous aurez déjâ surement aperçue de loin est la très ancienne de la ville, la Cathédrale Saint-Vincent de Mâcon appelé le plus souvent le vieux Saint-Vincent, elle aussi n’est pas loin de fêter ses 1000 ans d’existence. Passons maintenant à un édifice beaucoup plus récent mais tout aussi sublime dans son style, l’Église Saint-Pierre de Mâcon. C’est une sublime église de style néo-roman d’une blancheur immaculée avec deux élégants clochers surmontant 3 portails finement sculptés. Elle fut construite au 19 ème par un élève de l’éminent architecte Viollet-le-Duc, André Berthier. Enfin vous pourrez en apprendre plus sur le personnage de Lamartine en visitant le musée qui lui est en grande partie dédié, le Musée des Ursulines.
Enfin si vous n’êtes pas rassasié vous pouvez toujours aller visiter la jolie maison où le poète à passer une partie de son enfance au Château de Milly et continuer jusqu’au “Château Lamartine” qui l’avait acquis en plus des dizaines hectares de vignes des alentours. Le superbe et romantique édifice se nomme aujourd’hui le Château de Saint-Point.
Informations

Château de Lamartine. Que faire ce week-end ? Visiter La Saône-et-Loire

Pour découvrir d’autres trésors de notre beau Pays, n’hésitez par à lire nos articles sur les départements Français :
Que faire ce week-end ? Visiter la Haute-Loire

245 Views

Que faire ce week-end ? Visiter la Nièvre

On vous emmène ce week-end dans la Nièvre, un petit département en Bourgogne qui tire son nom de la rivière qui le traverse. La Nièvre possède quelques pépites cachées, toutefois il est possible d’en faire le tour en un seul week-end pour une fois. La Nièvre se trouve à moins de 3h de Paris et à 3h30 de Lyon.

La Charité-sur-Loire

Bon, la première chose que l’on peut constater quand on arrive aux alentours de La Charité-sur-Loire, c’est que c’est joli, indéniablement. En effet, cette petite ville est tout d’abord située sur les bords de la Loire et un superbe et massif pont en pierre traverse le fleuve sur 210 mètres de long pour vous emmener dans la ville. Il est aujourd’hui appelé “le vieux pont” et pour cause, avec ses 11 arches et ses 6 mètres de large, sa construction remonte à 1520. En outre, la ville possède bien d’autres vieilles pierres et est d’ailleurs classée “Ville d’art et d’Histoire” mais si on vient à La Charité-sur-Loire, c’est en premier lieu pour sa sublime église. Notre-Dame de La Charité-sur-Loire est une magnifique église romane de style clunisien du 11ème siècle. Ce sublime édifice était en outre au Moyen-Age considéré comme la 2ème plus grande église de France
Informations

La Charité-sur-Loire. Que faire ce week-end ? Visiter la Nièvre

Château de Bazoches

Le prestigieux Château de Bazoches a été édifié au 12ème siècle par Jean de Bazoches. C’est un superbe château fort en forme de trapèze alliant les styles gothique et classique avec une grande élégance. Mais le Château va être beaucoup plus connu à partir du 17ème siècle car il va recevoir un nouveau propriétaire tout aussi prestigieux que lui. Le Marquis de Vauban en prend en effet possession en 1675 pour en faire ses quartiers et y installer sa famille. Il n’y passera pourtant pas beaucoup de temps au cours de son existence, Vauban sera accaparé par son travail et se consacrera à sa mission royale, protéger le royaume de France. Vauban était effectivement grand ingénieur et grand architecte militaire du Roi Louis XIV et de ce fait, il passa son temps à voyager à travers tout le pays pour ériger des citadelles et des forteresses et renforcer celles déjà existantes. Il mettra notamment tout en œuvre pour ériger son “pré carré” et sa “ceinture de fer”, deux projets pharamineux consistant à former un réseau de fortifications reliant des villes, des forts, des châteaux et autres défenses militaires afin de protéger toutes les frontières de la France.
Vauban était également un grand stratège et il assistera le Roi en tant que tel lors de grandes batailles qui se solderont par de grandes victoires.
Un très grand personnage donc, sans qui, la France ne serait sans doute pas ce qu’elle est aujourd’hui.
La visite du château, en plus de l’esthétisme de celui-ci, est très enrichissante d’un point de vue historique pour en apprendre plus sur l’histoire de la France et sur ce personnage emblématique.
Informations

Château de Bazoches. Que faire ce week-end ? Visiter la Nièvre

Les Lacs du Morvan

Le parc régional naturel du Morvan, en plus d’abriter une grande diversité de faune et de flore, possède également de nombreux lacs autour desquels la nature abonde et s’épanouit. On vous conseille particulièrement le lac de Saint-Agnan si vous recherchez le calme, la nature et les animaux. En revanche, si vous recherchez à vous relaxer et bronzer sur de belles plages ou pratiquer toutes sortes d’activités nautiques et sportives, on vous conseille plutôt le lac des Settons. Quoi qu’il en soit, le parc naturel régional du Morvan et ses nombreux lacs saura vous séduire et vous faire passer un séjour ou des vacances très agréables.
Informations

Lac du Morvan. Que faire ce week-end ? Visiter la Nièvre

Arthel, Nièvre

Arthel est un village miniature d’à peine quelques dizaines d’habitants, traversé par un mignon ruisseau tout aussi minuscule, et pourtant, le village d’Artel possède sur ses terres 2 châteaux remarquables, rien que ça ! De plus, les deux châteaux n’ont rien avoir d’un point vue architectural ni d’époque, ce qui ne fait que renforcer l’intérêt et la richesse du patrimoine de ce si petit village.

Château de la Motte, Arthel

Le premier est le château de la Motte qui date du 12ème siècle, construit par un architecte inconnu, il est surnommé “le vieux château”. C’est un château fort en pierre de forme rectangulaire surmonté de tours rondes.
Le château avait à l’origine pour fonction de protéger la voie romaine non loin de là.
Informations

Château de la Motte, Arthel. Que faire ce week-end ? Visiter la Nièvre

Château d’Arthel, Nièvre

Le second est le château d’Arthel, un édifice beaucoup plus récent car il date du 16 ème siècle mais qui sera entièrement remanié au 18ème dans un style proche renaissance. Le Château fut construit sur les ruines d’un château fort plus ancien. Le domaine du château est très vaste et de nombreux éléments et bâtiments viennent compléter l’édifice, comme le beau jardin à la française, supplanté par 5 terrasses à étages, dont l’une agrémentée d’un petit labyrinthe au nord du château.
Informations

Château d’Arthel. Que faire ce week-end ? Visiter la Nièvre

Château des Bordes, Nièvre

Un petit château furieusement emprunt d’un charme auquel il est très difficile de résister. Le château des Bordes est un petit bijou datant en partie du 11ème siècle car il fut incendié et détruit, mais subsiste de cette époque, environ 1041, sa tour médiévale Jeanne d’Arc, à l’est du château. En 2013, Françoise Joulie, “une” docteur en histoire et son mari Mathieu, architecte du patrimoine, décident d’acheter le château en vue de le rénover. Le couple, aidé de ses enfants et de ses proches ainsi que de centaines de bénévoles, fera des merveilles et redonnera au château, aux jardins et au domaine un peu de sa grandeur d’antan. On peut maintenant le visiter et même y passer la nuit.
Informations

Château des Bordes. Que faire ce week-end ? Visiter la Nièvre

Si cet article vous a plu, n’hésiter pas à lire :
Que faire ce week-end ? Visiter le Loiret

234 Views

Que faire ce week-end ? Visiter l’Yonne

Ce week-end on part à la découverte de l’Yonne, le département 89 de la région Bourgogne. Un merveilleux département encore trop méconnu, qui possède pourtant de nombreuses richesses entre ses jolies vallées, ses monuments religieux historiques, ses surprenants châteaux et ces charmants villages. L’Yonne a de quoi vous occuper pour au moins 2 ou 3 week-ends. En voiture de Paris, vous y serez en moins de 2h, en 2h30 environ en partant de Lyon et en un peu plus de 4h en partant de Strasbourg. C’est parti pour découvrir le département de l’Yvonne !

Vézelay dans l’Yonne

On commence très fort avec le très mignon village de Vézelay établi sur une jolie colline verdoyante avec à son sommet une magnifique basilique. La Basilique Sainte-Marie-Madelaine de Vézelay est l’une des étapes de pèlerinage très importante sur le chemin de Saint-Jaques-de-Compostelle. Elle fut fondée en 1120 et possède une architecture extérieure romaine tandis que le chœur, qui fut reconstruit à la fin du 12ème siècle, est de style gothique. Cela renforce la magie de l’édifice en laissant plus pénétrer la lumière à l’intérieur, une lumière divine ? À une époque 2km de remparts défendaient la basilique contre quiconque tenterait de s’emparer de ses reliques. Elle passera en 1840 par les mains expertes de Viollet-le-Duc pour sa rénovation et figurera par la suite sur la première liste des monuments historiques, puis plus tard, elle sera également inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.
En dehors de la basilique le village de Vézelay n’est pas en reste, on y passe volontiers une journée entière à s’y promener, prendre un verre, se balader et si on est courageux on peut même partir explorer les alentours dans la vallée du Cousin, de là une magnifique vue vous attend.
Tout un tas d’activités vous sont également proposé à la belle saison : vélo, kayak, spéléologie etc…
Informations
Informations activités

Vézelay, Yonne. Que faire ce week-end ?

Château fort de Guédelon

Un lieu hautement insolite puisqu’ici il ne s’agit pas d’un château fort conventionnel. Non, car ce château est actuellement en construction, oui en construction, vous avez bien lu, pas en rénovation, en construction. C’est le défi fou que se sont lancés quelques dizaines de passionnés, construire un château fort de nos jours mais attention, sans utiliser aucune technique, technologie ou matériaux modernes ! Oui c’est à peine croyable mais ces mordus du Moyen Âge ont décidé de construire un vrai château et bien… exactement comme au Moyen Âge. Certains en auront peut-être déjà entendu parler car le chantier à commencé en 1997 ! C’est un projet ambitieux à la fois historique et scientifique mais c’est surtout une merveilleuse aventure humaine ! On vous laisse en profiter avec une vidéo des supers youtuber de la chaîne Mamytwink, si vous aimez l’histoire, les explorations et l’aventure, on vous conseille fortement de vous abonnez ! C’est l’une des meilleures chaînes Youtube françaises de ces dernières années !

Château de Guédelon, Yonne. Que faire ce week-end ?
Château fort de Guédelon, Yonne. Mamytwink. Que faire ce week-end ?

Château de Saint-Fargeau

Le château de Saint-Fargeau fut érigé en 980 par le frère de Huges Capet Roi des Francs. C’était à l’origine un relais de chasse fortifié qui eut de nombreux propriétaires au fil des années (une vingtaine) et qui connu quelques batailles et sièges. Le château appartiendra même pendant quelques années à la famille de Jean d’Ormesson. Enfin l’édifice sera racheté en 1979 par Michel et Jacques Guyot, une famille française spécialisée dans la restauration de châteaux. Ces deux nouveaux propriétaires imagineront toute sortes de visites ludiques et activités insolites afin de financer les restaurations et de faire revivre le château. Ainsi en 1980, Michel Guyot a l’idée d’organiser un spectacle grandeur nature de sons et lumières qui retracerait l’histoire du château. Il fit alors naître l’un des plus beaux spectacles en extérieur de France, faisant appel chaque année à plus de 700 bénévoles de la région dont 600 figurants qui utiliseront en moyenne 3000 costumes. Mais ce n’est pas tout, pour la grandeur et le soucis de réalité, le spectacle fait aussi appel à des chevaux, des ânes, des véhicules de la seconde guerre mondiale, des effets scénographiques… afin de vous offrir un véritable film en direct relatant les grandes périodes historiques françaises. Et cela fait 40 ans que cette formidable aventure humaine perdure. On vous conseille grandement d’aller assister au moins une fois à ce spectacle grandiose qui se déroule tous les vendredi et samedi soirs de juillet à Août. On peut évidemment manger et dormir au château.
Informations

Château de Saint-Fargeau, Yonne. Que faire ce week-end ?

L’Yonne à vélo

Pour les fous de vélos et VTT ou seulement pour ceux qui souhaitent découvrir le département de façon originale et naturelle, sachez qu’il est possible de traverser tout le département de l’Yonne facilement et entièrement à vélo ? En effet on peut prendre une “vélo-route” qui suit le long du fleuve puis le long du canal du Nivernais, ainsi on peut facilement parcourir 62 km de Auxerre à Clamecy. Si vous êtes courageux et que ce mode de transport vous plait, le parcours total s’étend sur 206km jusqu’à la Loire. Une façon éco responsable et saine de voyager pour les aventuriers et les sportifs !
Informations

Canal du Nivernais, Yonne. Que faire ce week-end ?

Abbaye de Pontigny

L’Abbaye de Pontigny demeure à ce jour la plus grande église cistercienne au monde. Elle fut fondée en 1114 et fête cette année 906 ans d’histoire. C’est une parfaite représentation de l’architecture romane et des prémices de l’architecture gothique. C’est un édifice gigantesque et d’autant plus massif qu’il se trouve à l’orée de champs et au beau milieu d’une immense plaine ce qui lui donne l’impression d’avoir germé là en une nuit. Mais l’Abbaye n’est pas le seul bâtiment notable du domaine, en effet 6000m2 de bâtiments et de dépendances d’origine couvrent le terrain de 9 hectares. On prend énormément de plaisir à se balader dans le domaine et les jardins calmes et reposants. La plupart des édifices du domaine sont classés monuments historiques.

Abbaye de Pontigny, Yonne. Que faire ce week-end ?

Château d’Ancy-le-Franc

Un château Italien style Renaissance en plein milieu de la Bourgogne ? Oui c’est possible, c’est le château d’Ancy-le-Franc érigé en 1538 par l’architecte italien Sébastiano Serlio sur commande de Antoine III de Clermont, le beaux frère de Diane de Poitiers, favorite du Roi Henri II pendant plus de 20 ans. Avec sa forme d’un carré parfait, sa cour et ses façades sobres et symétriques, on dit que c’est le petit frère de Fontainebleau. L’intérieur est beaucoup moins sobre, beaucoup plus faste et grandiose. Il n’y a qu’à pénétrer dans la majestueuse chapelle du château, une lumière exceptionnelle envahit la pièce, presque divine et illumine les murs et les plafonds peints, on ne peut nier le style renaissance italienne et seconde renaissance française. L’intérieur est majoritairement revêtu de bois, souvent peint, toutes les pièces sont très colorées et finement décorées. Enfin on peut se balader dans les sublimes jardins à l’anglaise composés de parterres ciselés, de fontaines et tonnelles.
Informations

Château d’Ancy-le-Franc, Yonne. Que faire ce week-end ?

Noyers-sur-Serein, Yonne

On termine sa journée à Noyers-sur-Serein, un joli village miédéval, bordé par le méandre d’une petite rivière, le Serein. Noyers-sur-Serein est classé comme l’un des plus beaux villages de France. On comprend pourquoi quand on se promène dans ses rues pavées ou quand on prend un verre sur l’une de ses charmantes placettes, des tours médiévales veillent encore à la tranquillité du bourg et ses maisons à colombages insolites semblent prêtes à bouger et prendre vie.

Noyer-sur-Serein, Yonne. Que faire ce week-end ?

Cet article vous a donné envie de visiter cette région ? Alors foncer lire les autres pour vous donner envie de visiter chaque week-end une nouvelle région de notre beau pays !
Eure-et-Loir
Les Pyrénées-Atlantiques / Le Pays Basque

418 Views

Que faire ce week-end ? Visiter la Côte d’Or

Nous sommes très heureux de vous faire découvrir aujourd’hui le département de la Côte d’Or qui fait partie d’une région extrêmement connue et reconnue dans le monde entier notamment pour ses vignobles , il s’agit bien sûr de la Bourgogne !
Nous allons découvrir ensemble sa nature, ses splendides paysages, ses merveilleux châteaux et bien sûr déguster quelques uns de ses plus grand crus ! On part à l’assaut de la Côte d’Or ! À moins de 2h de Lyon , à 3h30 de Paris et un peu moins de Strasbourg, cette magnifique région est à la portée de tous pour un fabuleux week-end.

Dijon, Côte d’Or

Et commençons tout de suite par la capitale de la région Bourgogne, souvent surnommée capitale de la moutarde, j’ai nommé Dijon ! On se lève tôt et on profite de la ville de bon matin au soleil si on peut, on se promène dans les vieilles halles de la ville où a encore lieu le marché, on achète des bons produits locaux et bios. On peut prendre une collation ou un verre dans les restaurants autour ou à la buvette. Ensuite en route pour le musée des Beaux-Arts de Dijon dans le remarquable Palais des Ducs de Bourgogne. Rien que le bâtiment en vaut le coup, il possède une riche histoire que nous vous compterons et détaillerons dans notre article dédié à Dijon. À l’intérieur, le musée a été totalement rénové après 10 ans de travaux et nous présente désormais plus de 1500 œuvres réunies dans 50 salles d’expositions. Mais avec dans ses réserves plus de 130 000 œuvres, c’est l’un des plus importants et des plus anciens musées de France. Avant de sortir du musée et partir déjeuner autour de la grande place, on peut si l’on souhaite voir un panorama total sur toute la ville, en montant tout en haut de la tour du Palais des Ducs, la tour Philippe-le-Bon. On peut ensuite se balader dans la ville pour digérer, en suivant le parcours des chouettes par exemple, ou aller admirer le charmant hôtel de Vogüé ou encore visiter l’église Notre-Dame de Dijon et la cathédrale Saint-Bénigne.

Dijon, Palais des Ducs de Bourgogne, Côte d’Or, Que faire ce week-end ?

Château de Châteauneuf-en-Auxois

Et maintenant envolons nous loin de la grande ville pour battre la campagne et se mettre au vert. Direction l’imposant château fort de Châteauneuf-en-Auxois construit en 1132 au sommet d’un promontoire rocheux pour défendre la ville et la région pendant la guerre de 100 ans. Le mélange comme beaucoup, a subi des aménagements plus modernes au fil des époques, il mêle donc aujourd’hui 2 styles d’architectures, le style roman (dominant) et le style gothique. L’intérieur se veut très intéressant car on pourra encore plus observer l’évolution de l’architecture militaire et défensive se transformant avec les aménagements plus modernes et confortables de l’aristocratie de l’époque. Aujourd’hui il se trouve à l’extrémité du village et on peut en avoir un magnifique point de vue depuis un petit pont qui passe au-dessus du canal de la Vandenesse en contre bas de la colline.

Château de Châteauneuf-en-Auxois, Côte d’Or, Bourgogne. Que faire ce week-end ?

Château du clos de Vougeot

On se dirige maintenant vers un magnifique château du 12ème siècle de style Cistercien et Renaissance situé au beau milieu de 50 hectares de vignes.
C’est le très agréable Château du clos de Vougeot, il est l’un des châteaux les plus célèbres de Bourgogne. À l’origine c’était une abbaye, habitée par des moines qui cultivaient les vignes pour la production de vin. Et ce le fut encore jusqu’à la révolution Française où le domaine fut confisqué puis vendu au plus offrant. Il est aujourd’hui classé “site remarquable de goût” en plus d’être classé aux monuments historiques. On peut aujourd’hui le visiter, y déguster des mets et des vins de Bourgogne exquis et même s’y marier.
Informations

Château du Clos de Vougeot, Côte d’Or, Bourgogne. Que faire ce week-end ?

Abbaye de Fontenay

On pourra ensuite visiter la splendide Abbaye de Fontenay et se promener dans ses jardins romantiques en admirant l’architecture Cistercienne des différents bâtiments. Elle fut érigée en 1130, c’est donc un édifice de plus en France qui sera millénaire dans pas si longtemps (110 ans), c’est l’un des monastères Cisterciens les plus anciens d’Europe. Ici l’architecture, conformément à l’ordre des Cisterciens, respire la simplicité et la modestie mais n’en reste pas moins charmante et participe avec les somptueux jardins à dégager une atmosphère idyllique. De nombreux bâtiments composent le domaine, tous différents, tous beaux, paisibles, emprunts de charme et de calme. Ils avaient chacun leur rôle à l’heure de la vie monastique. L’ironie de l’histoire de cet endroit, est que avec l’espace dont ils disposent, les moines vont produire, mais produire plus qu’ils n’en ont besoin, bien plus, à tel point qu’ils vont vendre leur production et s’enrichir rapidement. Ainsi des moines prônant la sobriété vont acquérir des richesses et en bénéficier, tout comme l’ordre Clunisien qu’ils critiquaient et à qui ils s’opposaient.
Quelle morale pouvons-nous en déduire ?

Abbaye de Fontenay, Côte d’Or, Bourgogne. Que faire ce week-end ?

Beaune, Côte d’Or

On s’apprête maintenant à visiter Beaune, une ville emblématique de la région Bourgogne et de son département de la Côte d’Or, Beaune est surtout connu pour ses éclatantes Hospices, pour ses ventes de vins et sa qualité de vie Bourguignonne.
Et on va de ce pas commencer par les merveilleuses Hospices de Beaune, qu’on appelle aussi Hôtel-Dieu ce qui est logique car à l’époque ces édifices offraient gratuitement l’hospitalité et les soins aux pauvres et étaient systématiquement organisées et dirigées pas des ordres religieux. Cependant même si des religieux les administraient, les hospices n’étaient pas toujours fondées par l’Eglise, la preuve en est que les Hospices de Beaune furent crées et édifiées par le chancelier du Duc de Bourgogne Philippe le Bon et son épouse Guigogne de Salins. Le couple qui possédait une immense fortune et qui était désireux d’aider les pauvres mais aussi d’assurer sa place au paradis, fit ériger les hospices. Aujourd’hui le lieu n’accueille plus les pauvres (et c’est très certainement bien dommage) mais abrite un musée consacré à l’histoire de la médecine avec son merveilleux toit de tuiles vernissées, c’est l’un des plus beaux Hospices de France.

Beaune, Côte d’Or, Bourgogne. Que faire ce week-end ?

Si vous avez appréciez découvrir ce département et cet article vous a donné envie de le visiter, n’hésitez pas à lire nos autres articles :
Que faire ce week-end ? Visiter les Bouches-du-Rhône

718 Views