Archives de catégorie : Languedoc-Roussillon

Top 10 des meilleures activités à faire dans l’Aude

Bienvenue dans l’Aude, un département de la région Languedoc-Roussillon très riche en activités, nature, patrimoine historique et architecturale de France. Vous nous accompagnerez sur la route des incroyables châteaux Cathares perchés sur leurs montagnes escarpées à des altitudes défiant l’entendement. Vous visiterez aussi la plus grande cité médiévale de toute l’Europe et vous engouffrerez dans les profondeurs ténébreuses de la terre… Enfin vous vous détendrez en profitant des Gorges et des rivières rafraîchissantes de l’Aude. Un gros programme donc pour vos futurs séjours ou week-ends.
On peut se rendre dans l’Aude en moins d’1h en partant de Toulouse, en 1h30 de Montpellier et en moins de 3h de Barcelone.

Gorges de Galamus, Aude

On connait bien les Gorges de l’Ardèche en France mais on sous estime beaucoup trop toutes les autres. Car oui en France nous bénéficions d’un patrimoine naturel exceptionnel et vous seriez surpris par exemple du nombre de sublimes gorges méconnue ou carrément inconnue qui se dissimulent sur notre territoire. C’est le cas des Gorges de Galamus et de la rivière de l’Agly qui s’écoulent sur seulement 5 km mais offre de beaux points de vues et paysages, quelques bassins naturels pour se baigner mais surtout une super descente en Canyoning avec de nombreux sauts et longues glissades pour les plus intrépides d’entre vous ! Quelques chemins de randonnées ou des circuits de VTT sont également proposés. Et si après cela vous n’en n’avez toujours pas assez, vous pourrez vous rendre à 1h de route dans la Clue du Terminet où un autre parcours encore plus étroit et d’incroyables paysages de Canyon vous attendent. Les Gorges du Terminet attendent les aventuriers en quête d’adrénaline et de sensations fortes.
Informations

Gorges de Galamus. Top 10 des meilleures activités à faire dans l’Aude

Ermitage Saint-Antoine de Galamus

Non loin de là, nous nous engouffrons au cœur de la montagne par un tunnel creusé à même la roche. Enfin on aperçoit la fin du tunnel et la lumière du soleil qui pourfend l’obscurité. Éblouis nous sortons finalement pour découvrir que nous avons carrément traversé la montagne, face à nous une gigantesque falaise semble vouloir nous écraser. Mais accroché à celle-ci, surprise, quelques constructions typiques du pays, en contre bas s’écoule la rivière de l’Agly, nous sommes revenus dans les Gorges de Galamus.
L’Ermitage Saint-Antoine de Galamus est un lieu complètement isolé et caché de tous. La première source dont ai fait mention l’Ermitage de Galamus date du 14ème siècle mais il est évident que le lieu eu été découvert et fréquenté bien des siècles auparavant. Quoi qu’il en soit dès le 14 ème siècle une grotte naturelle est investie par des moines franciscains désireux de s’isoler et de vivre en marge du monde.
L’Ermitage de Saint-Antoine de Galamus est un lieu extraordinaire, à l’intérieur la magie opère immédiatement on découvre un petit hôtel, des statues, des bougies, disposées dans la grottes au milieux des roches. À l’extérieur c’est le spectacle de la nature avec les Gorges pour décor. Un site extraordinaire qui est encore aujourd’hui un endroit de pèlerinage et un lieu hautement spirituel.
Informations

Ermitage Saint-Antoine de Galamus. Top 10 des meilleures activités à faire dans l’Aude

Châteaux Cathares, l’Aude

Nous allons maintenant nous armer de courage et grimper jusqu’au sommet des montagnes pour explorer les somptueux château Cathares qui font la réputation de la région et du département de l’Aude. On les appelle Châteaux Cathares car à cette époque la région Occitane était un royaume indépendant et n’appartenait pas encore à la couronne de France. Au 10ème siècle un nouveau mouvement religieux, une nouvelle branche du christianisme fait son apparition en Europe et en France, le Catharisme. Le Catharisme séduit rapidement en France, ils prônent la pauvreté et dénigre la richesse de l’Église. Alors au 12ème siècle le pape déclarera les Cathares comme hérétiques et leurs donnera la chasse. Une véritable croisade intérieure, une purge digne de l’inquisition où les Cathares seront traqués et massacrés. Beaucoup d’entre eux se réfugient dans le Sud et notamment en Occitanie où cette religion est assez répandue et plutôt bien acceptée. Les objectifs politiques et expansionnistes du Roi de France rejoignent alors ceux de l’Église Catholique. Sous prétexte de pourchasser les ennemis de Dieu, les armées Françaises envahissent la région et finissent pas l’annexer. Plusieurs communautés de Cathares vivant en autarcies pour survivre, s’établirent au sommet des montagnes environnantes. En construisant des castrums les Cathares pouvait ainsi facilement se protéger et vivre loin des catholiques. Mais ce ne sont certainement pas eux qui ont érigés ces monumentales forteresses que l’on appelle aujourd’hui châteaux Cathares. Non, les cathares vivait dans de véritables villages. Malgré quelques dizaines d’années de vie paisible les communautés seront rattrapées les unes après les autres et tous ceux qui refuseront de se convertir au Catholicisme seront exterminés par les armées Françaises et l’Inquisition. Les villages Cathares au sommet des montagnes resteront leurs derniers bastions et notamment Montségur qui est connu pour avoir été l’un des derniers à tomber.
Les superbes ruines des immenses et massives forteresses que vous pouvez admirer aujourd’hui ont elles été construites sur les ruines des villages Cathares, par le Roi de France pour protéger les nouvelles frontières du royaume.

Châteaux Cathares. Top 10 des meilleures activités à faire dans l’Aude

Château de Quéribus

C’est l’un des châteaux les plus connus des châteaux Cathares de par son imposante architecture mais aussi bien évidemment de par son exceptionnelle conservation à plus de 725 mètres d’altitude, le Château de Quéribus veille sur la région et scrute l’horizon depuis plus de 1000ans. Pourtant son exceptionnel et imposant donjon semble rester intact et n’a pas l’air de subir les affres du temps et des éléments. Le château de Quéribus ne fait qu’un avec le pic rocheux de la montagne, il était protégé par 3 enceintes à étages, d’épais remparts et des systèmes défensifs s’étalant sur 400 ans d’évolutions techniques et technologiques allant des archères et assomoirs jusqu’aux meurtrières pour canons. Une structure défensive perchée à une telle hauteur pouvait se révéler compliqué à ravitailler, ainsi elle fut conçue pour qu’une vingtaine d’homme puisse tenir la place pendant des mois. Les Cathares, dirigés par le chevalier Chabert de Barbaira résisteront 3 semaines aux armées de Louis IX avant que le chevalier ne se rende et que le castrum tombe en mai 1255.
C’est un lieu extraordinaire à ne pas rater, l’architecture intérieure vous réserve également de belle surprises.
Informations

Château de Quéribus. Top 10 des meilleures activités à faire dans l’Aude

Château de Peyrepertuse

La cité céleste, l’ainé des 5 fils de Carcassonne, le Château de Peyrepertuse est un château légendaire en Occitanie. Cette formidable forteresse fut érigé à 800 mètre de hauteur il y’a plus de 1200 ans et le site était déjà occupé depuis l’antiquité par les Romains il y’a 2000 ans. C’est le plus grands des châteaux dit “Cathares” de la région, 300 mètres de long, 60 mètres de large, c’est une forteresse tentaculaire qui s’étend sur la montage et semble en épouser les moindres formes. Le château est tellement vaste qu’il s’organise en plusieurs parties, tout d’abord la partie du premier château avec de longues courtines et chemin de ronde, un donjon et l’église Romane Sainte-Marie et d’une chapelle datant du 12ème siècle. Encore plus haut sur le roc démesuré de San Jordi le second château plus récent, de 1242 érigé par le Roi Louis IX surnommé Saint Louis. Cette partie plus récente de la forteresse a été conçue pour être totalement indépendante en ressource et en défense en cas d’invasion de la forteresse en contrebas, elle était donc parfaitement autonome et permettait de continuer à se défendre très efficacement.
Informations

Château de Peyrepertuse. Top 10 des meilleures activités à faire dans l’Aude

Carcassonne, l’Aude

Bienvenue dans la cité médiévale de Carcassonne, la cité millénaire, la cité fortifiée. Bienvenue dans la plus grande cité médiévale et le plus grand ensemble fortifié d’Europe ! En effet la cité est extrêmement impressionnante avec ses deux imposantes murailles successives qui comptabilisent pas moins de 3 kilomètres de remparts et ses 52 tours défensives. C’est une extraordinaire forteresse vieille de plus de 2000 ans s’étendant sur une surface de 11 hectares. En effet des communautés Celtes et Gauloises vivaient déjà sur ce site avant l’invasion des Romains. Puis au 5 ème siècle ce sera au tour des Wisigoths d’envahir la cité et d’en prendre possession, ils l’a conserveront pendant presque 300ans subissant néanmoins régulièrement les attaques des Franc, elle passera ensuite aux mains des arabes pendant environ 30ans. Jusqu’à ce que Pépin le Bref anéantisse les envahisseurs et annexe la cité au Royaume des Francs en 759. N’hésitez pas à passer au moins 2 jours dans la cité et à y dormir. Le soir le lieu parait encore plus magique, on se sent transporter dans un autre âge, en battant les pavés de la cité enchantée de Carcassonne. N’oubliez pas de visiter le Château Comtal et la Basilique Saint-Nazaire. Vous devez impérativement faire une visite guidée de la ville pour en apprendre plus sur son histoire très riche et on le rappelle, très étendue et découvrir tous ses secrets.
Informations

Carcassonne. Top 10 des meilleures activités à faire dans l’Aude

Gouffre de Cabrespine

Le Gouffre de Cabrepine n’est pas un gouffre à proprement parlé mais ce qui est sûr c’est que c’est une gigantesque cavitée naturelle de plus de 250 mètres de profondeur qui fut formé grâce des millions d’années d’érosion. Le plus incroyable encore c’est que les spéléologues n’ont même pas terminé d’explorer la totalité des grottes et galeries. Les premières salles de cette immensité furent découvertes en 1934 par des spéléologues de la région mais c’est en 1968 que certains observeront une chauve-souris se faufilé par un trou d’une dizaine de centimètre et découvriront ainsi le reste du gouffre presque sans fond. On trouve dans le Gouffre de Cabrespine une multitudes de formations calcites extraordinaires, de grande beauté et parfois très rare. Ainsi vous pourrez admirer de grands stalactites et stalagmites mais aussi de somptueuses colonnes, cascades de majestueuse draperies et plus rare encore de raffinés flocons d’aragonites.
Informations

Gouffre de Cabrespine. Top 10 des meilleures activités à faire dans l’Aude

Lisez aussi nos articles sur les départements limitrophes, cela pourrait vous servir !
Que faire ce week-end ? Visiter les Pyrénées-Orientales

561 Views

Gard

On part à l’aventure une nouvelle fois ce week-end visiter l’un des plus beaux département du Sud de la France, le Gard. Le Gard est un peu comme un gardien de l’histoire de France, en le visitant vous pourrez vous retrouverez transporter dans le passé et notamment au temps d’Astérix et d’Obélix. En effet le Gard possède quelques uns des monuments antiques des plus grandioses et certains des mieux conservés au monde.
On peut se rendre dans le Gard en moins d’1 heure en partant de Montpellier, en 1h30 de Marseille en 2h40 de Lyon et en moins de 3h de Toulouse.

Aigues-Mortes, Gard

C’est vers 1240 sous le règne du jeune Roi Louis IX par la suite surnommé Saint-Louis que la ville d’Aigues-Mortes fut fondée au beau milieu des marais. Une prouesse architecturale pour l’époque de créer une cité médiévale sur un terrain aussi peu stable, mais le Roi avait besoin d’étendre son emprise sur la Méditerranée et pour cela il lui fallait un port naval de grande envergure. Et pourquoi pas Marseille me direz-vous ? À l’époque cette région n’appartient pas encore la France. C’est pourquoi les marais de Camargue seront choisi pour ériger cette sublime cité d’Aigues-Mortes lové par ses remparts en parfait état de conservation. Cet exploit prendra tout de même 30 ans de construction et prendra fin sous le règne de Philippe le Bel. La muraille protège la ville sur plus de 1600 mètres de long et 11 mètres de hauteur. Les murs font environs 3 mètres d’épaisseur et sont complétés par des tours et des portes fortifiées allant jusqu’à 18 mètres de hauteur. Mais à l’époque les murs en pierres était encore compléter par des structures en bois comme des toits et des meurtrières. Le dispositif défensif est sublimer par la Tour de Constance, une tour-donjon de 30 mètres de haut que l’on peut aujourd’hui visiter et dont on peut admirer le fabuleux panorama à son sommet.

Aigues-Mortes. Que faire ce week-end ? Visiter le Gard

Nîmes, Gard

Attaquons nous maintenant à Nîmes la perle du Gard, une perle pour l’histoire que l’on surnomme parfois d’ailleurs la petite Rome tant elle conserve de joyaux unique au monde et en excellent état de conservation de l’antiquité et de l’époque Gallo-Romaine. La région aurait été occupé très tôt par une tribu Celte et Gauloise, les Volques Arécomiques, notamment grâce à la présence d’une importante source d’eau douce. Mais vers 121 avant Jésus-Christ les Romains qui contrôlait et c’était installés depuis depuis déjà plusieurs années dans les zones alentours affrontent les armées des peuples Gaulois indépendants et conquiert toujours plus de terrains. À la différence de la plupart des autres peuples résidants en Gaule, les Volques Arécomiques qui avait donc surement eu le temps de s’acclimater et de commercer avec les Romains décidèrent de s’allier et de coopérer avec cette nouvelle civilisation si avancée. Nul doute que les Volques auront été séduit par les prouesses techniques et technologiques des Romains ce qui permettra à la futur ville de Nîmes de prospérer. Elle deviendra notamment la 3ème plus grande ville de Gaule.

Nîmes. Que faire ce week-end ? Visiter le Gard

Les Jardins de la Fontaine, Nîmes

La source d’eau douce abondante qui a favorisé l’installation il y’a plus de 2000 ans du peuple Gaulois des Volques Arécomiques est toujours visible, elle se trouve aujourd’hui dans les merveilleux Jardins de la Fontaine. Enfin la source originelle, celle qui donna naissance à la ville de Nîmes fut fortement embelli par l’architecture et les techniques de la maitrise de l’eau Romaine. C’est un aujourd’hui un exquis jardin à la française ayant pour point central l’émergence de la source d’eau, agrémenté de canaux, de terrasses sculptées, de huit divines statues de marbre et d’une dizaine de vases Médicis créer au 18ème siècle par le sculpteur français Nicolas Sébastien Adam. De nombreux et magnifiques grands arbres bordent le parc de verdure. Les Jardins de la Fontaine fut l’un des premier parc publics d’Europe.
Enfin les Jardins de la Fontaine cache en leur sein une autre merveillosité antique, le Temple de Diane. Enfin on appelle ce somptueux édifice “Temple” mais en réalité les archéologues et historiens ne parviennent pas à se mettre d’accord sur la fonction première de ce lieux. Le Temple de Diane est bien un bel et imposant monument romain datant d’il y’a au moins 2000 ans. Certes l’édifice est en ruine et une partie du toit s’est effondrée il y’a de ça plusieurs siècles mais c’est justement cette âme antique d’une si jolie structure proche de la destruction, ayant traversé les âges les uns après les autres ne fait que renforcé la beauté et le romantisme de cet ouvrage.
Informations

Les Jardins de la Fontaine. Que faire ce week-end ? Visiter le Gard

Tour Magne

Au 3ème siècle, lorsque la ville était encore sous domination des Volques, une tour entièrement en pierre haute de 18 mètres, positionné sur le sommet du mont Cavalier protégeait et veillait déjà sur la ville. Mais après l’arrivée des Romains, l’empereur Auguste décidera de grand projet d’aménagement de la ville et fera construire une muraille longue de 6 kilomètres. C’était l’une des plus grande fortifications de l’époque, il aurait exister pas moins de 80 tours qui complétait le dispositif de l’époque. L’empereur décidera donc d’améliorer également la tour grâce au génie romain mais sans pour autant détruire l’ancienne structure Gauloise. Cette idée reflète bien le mode de pensée Romain de l’époque, qui, pour conquérir ne cherchait pas à détruire et faire disparaître les coutumes, les religions et les valeurs des populations mais bien à assimiler les cultures qu’ils rencontraient afin que les peuples fusionnent le plus pacifiquement possible. Ainsi, la Tour Magne fut transformer avec la modernité et l’efficacité Romaine et à son apogée elle mesura 36 mètres de haut et fut l’une des plus haute structures Romaine de l’empire.

Tour de Magne, Nîmes. Que faire ce week-end ? Visiter le Gard

Les Arènes de Nîmes

Les Arènes de Nîmes furent érigées au cours du 1er siècles après J.-C. dans le but d’apporter le divertissement Romain à sa nouvelle colonie Gauloise qui s’appelait encore alors Nemausus. Les Arênes de Nîmes ornées de pas moins de 120 arcades réparties sur deux niveaux est à ce jour l’amphithéâtre romain le mieux conservé au monde. Durant l’âge Romain les Arênes de Nîmes furent essentiellement utiliser pour les combats de gladiateur qui était déjà très populaires chez les Romains et d’autant plus chez les peuples assimilés. Cependant beaucoup de mythes circulent sur les gladiateurs et certains ne sont et bien que des mythes. Si il est vrai que certains gladiateurs étaient des esclaves et combattaient pour améliorer leurs conditions ou même pour tenter de gagner leurs libertés, la plupart des gladiateurs étaient en réalité des combattants professionnels qui se battaient pour obtenir gloire et fortunes. En effet comme tous les “sports” ou “jeux” populaires de tout temps, les paris faisait fructifier beaucoup d’argent. Mais vous pensez bien que le but n’était pas de perdre des talents à chaque match ou encore des champions qu’on avait préalablement passé beaucoup de temps à entrainer. Les combats étaient même encadrés par des arbitres ! Après la chute de l’empire Romain, les Arènes de Nîmes traverseront les âges mais non sans mal et sans tumultes. Elles seront au fil des siècles transformées en forteresse Visigoth et même en village fortifié où se concentrait pas moins de 220 habitations, 2 églises et même un petit château ! Aujourd’hui en plus de les visiter vous pouvez assister à des concerts et des spectacles mais aussi des courses Carmaguaises. On vous supplie de ne surtout pas aller voir les massacres de corrida qui sont à nos yeux d’une hérésie et d’une cruauté sans nom et qui on l’espère ne seront bientôt plus autorisées en France et en Europe. Mais en revanche on vous conseille fortement d’aller admirer les spectacles grandioses de reconstitutions historiques dignes du Puy du Fou !
Informations

Les Arènes de Nîmes. Que faire ce week-end ? Visiter le Gard

La Maison Carrée

Enfin, nous terminons notre visite de Nîmes par la spectaculaire et respectable Maison Carrée. La Maison Carrée n’a de carré, que le nom car elle est en réalité rectangulaire de même pour le therme “maison” c’est en réalité un ancien temple Romain consacrée à l’origine aux petits fils de l’empereur Auguste. On suppose que le terme est venue de la population vers le 16ème siècle et peut-être même avant pour simplifier la chose car il est vrai que au cours des âges le bâtiment à changer de maintes et maintes fois de fonction. En effet au cours des époques la Maison Carrée sera tantôt au Moyen Âge un consulat, une église ou encore une écurie mais aussi depuis le 19 ème, la préfecture du Gard et enfin un musée. C’est aujourd’hui une salle de projection qui diffuse une reconstitution historique sur l’histoire Romaine de la ville. Ne vous attendez donc pas à de somptueux décors gothiques à l’intérieur le plus important est à l’extérieur car on ne dirait peut-être pas comme ça mais la Maison Carrée de Nîmes à plus de 2000 ans et c’est une nouvelle fois l’édifice, le temple Romain le mieux conservé au monde. Il n’y a pas à dire on a vraiment de la chance en France !
PS : juste en face du Temple Romain vous aurez le plaisir de pouvoir visiter le musée d’Art contemporain de Nîmes, le Carré d’Art. Deux opposés s’affronte, 2000 ans d’histoire et d’art se font ainsi face, un Temple de pierre face à un Carré de verre.
Informations
Informations Carré d’Art

La Maison Carrée, Nîmes. Que faire ce week-end ? Visiter le Gard

Le Pont du Gard

Enfin, vous l’attendiez, le voici, le phénoménal, le majestueux Pont du Gard. Tout comme les autres grands monuments du secteur le Pont du Gard fut bâti au cours du 1er siècle de notre ère et une nouvelle fois donc c’est un édifice hors du commun qui à vu le jour il y’a environ 2000 ans. L’édifice est spectaculaire, gigantesque ! Il mesure 275 mètre de long pour pratiquement 49 mètres de haut. Il est constitué de 52 arches de différentes tailles réparties sur 3 niveaux mais seule la partie supérieur servait à transporter de l’eau pour alimenter la ville de Nîmes en passant au-dessus de la rivière du Gard, ou le Gardon comme l’appellent les gens ici. Et oui, ce magnifique ouvrage n’est en fait qu’un Aqueduc Romain, une voix d’eau, une canalisation si vous préférez. Le Pont du Gard n’est en réalité qu’une infime partie d’une conduite d’eau de 50 km servant à approvisionner l’une des plus grande ville de l’empire, Nemausus. Ce monumentale aqueduc à simplement été construit pour respecter le pourcentage de dénivelé très faible (environ 12 mètres) entre Uzès et Nîmes. L’eau peut ainsi ainsi s’écouler tranquillement sur plus de 50 km avec seulement moins de 29 centimètres de dénivelé par kilomètres. Le talent et les connaissances des ingénieurs et architectes Romains était décidément sans égale à cette époque.
On vous conseille de descendre le Gard en canoë ou kayak afin d’en apprécier toute la grandeur. De plus le prix pour accéder au pont en voiture est assez élevé on vous conseille donc d’aller le visiter en empruntant les chemins de randonnée, votre porte feuille et la planète vous en seront reconnaissant.

Pont du Gard. Que faire ce week-end ? Visiter le Gard

Uzès, Gard

La charmante ville d’Uzès nous fait faire une nouvelle fois un bon dans le passé et cela grâce encore une fois à André Malraux qui fit voté la loi Malraux qui protège et met en valeur le patrimoine historique en France. Ainsi la ville à pu garder son ravissement et son charme en se protégeant des vagues successives d’urbanisation moderne. Vous apprécierez donc de vous balader dans les ruelles pavés de la ville parmi les maisons ancienne en pierre de couleur chaude. L’un des plus beaux joyaux de la ville est sans aucun doute la Cathédrale Saint-Théodorit d’Uzès avec sa grandiose Tour Fenestrelle. Cette sublimissime tour de 42 mètres de haut est un campanile d’art Roman, seul vestige survivant de l’ancienne cathédrale romane originelle datant de 1090. Le reste de la cathédrale fut détruit durant les guerres de religion du 17 ème siècle et reconstruite au cours de ce dernier. L’autre exceptionnel monument de la ville est le Duché d’Uzès ou Château d’Uzès. Le Palais Ducal d’Uzès fut construit au 11 ème siècle il y’a près de 1000 ans et ses tours veillent encore aujourd’hui fièrement sur la ville. La plus haute est la Tour-Donjon Bermonde qui culmine à plus de 42 mètres, entourée de ses sœurs, la Tour du Roi et la Tour de l’Évêché. Ce château est une fantastique mosaïque architecturale relatant toute l’histoire de France. On peut s’en apercevoir dès que l’on pose un pied dans la cour d’honneur en admirant les sublimes façades ou se superposent les styles de l’architecture médiéval militaire, du Gothique, de la Renaissance et enfin les différents sous ordres du style classique. Une visite à ne pas manquer donc. La ville d’Uzès est une des plus belles villes de France et l’une des gardienne de son histoire. On compte pas moins de 40 monuments classés en son sein.
Informations

Uzès. Que faire ce week-end ? Visiter le Gard

N’hésitez pas à lire nos autres articles pour découvrir la France et ses trésors :
Visiter le Lot

850 Views

Que faire ce week-end ? Découvrir la Lozère

On repart ce week-end sur les routes de France pour visiter la Lozère dans le sud de la France en région Languedoc-Roussillon. Le département de la Lozère est très facile d’accès, on est à peine 2h de Montpellier, à moins de 4h de Marseille à 3h10 de Toulouse et moins de 3h de Lyon !

Que faire en Lozère ?

L’Aven Armand

En Lozère sous le Causse Méjean, un immense plateau de 34 000 hectares situé à 800 mètres d’altitudes et plus, se trouve caché sous la roche une gigantesque caverne un abîme pouvant contenir aisément la cathédrale Notre-Dame de Paris, c’est l’Aven Armand. Avec une hauteur de 45 mètres, une longueur de 110 mètres une largeur de 60 mètres, la grotte a de quoi donner le vertige, le travail d’érosion aurait commencé il y’a 30 millions d’années et il y’a environ 1 million d’années la grotte aurait été définitivement formée. C’est en 1897, le 18 Septembre que Louis Armand fidèle compagnon de Edouard-Alfred Martel, l’un des pères de la spéléologie , découvrit l’entrée de la cheminée, de ce gouffre du Diable. Le lendemain il y descend et découvre pour la première fois la splendeur de ce fantastique monde souterrain. Fantastique est le mot car à l’Aven Armand est notamment connu pour sa “forêt de pierres”, en effet depuis des centaines de milliers d’années des gouttes chargées en calcaire s’écoule du plafond et viennent s’écraser sur le sol de la grotte, formant ainsi une forêt de pas moins de 400 impressionnants stalagmites, dont l’un est semble t-il à ce jour le plus grand du monde avec ses 30 mètres de hauteur. L’ami de Louis Armand et pionnier dans la spéléologie, qualifiera le lieu de “rêve des milles et une nuits”. Il semble que ce rêve soit encore plus vrai aujourd’hui car la grotte et ses trésors sont éclairées par un jeux de lumières rendant l’endroit encore plus féerique.
Informations

L’Aven Armand. Que faire ce week-end ? Visiter la Lozère.

Que faire en Lozère ?

Chaos de Nîmes-le-Vieux

Un monde dévasté ? Une ville en en ruines ? Une civilisation oubliée ? Nombreuses sont les légendes, les mythes et les impressions que peut faire naitre cet endroit mais ici rien de nature humaines, fantastiques ou encore extraterrestre mais le Chaos de Nîmes-le-Vieux est 100% naturel. Perché à plus de 1000 mètres d’altitude une étendue de roche hors du commun sculptée par les vents et les pluies pendant des millions d’années, offre un paysage de désolation et de destruction. On à peine à imaginer que rien de tout cela n’a été construit par la main de l’homme, tant les pierres arborent des angles et des facettes étranges, semblant avoir été travaillés et retravaillés. La plupart des gens y voient une ruine d’une civilisation quelconque. Un chemin de randonnée balisée traverse se décor surréaliste et apocalyptique vous offrant une balade extraordinaire à ne pas manquer.
Informations

Chaos de Nîmes-le-Vieux. Que faire ce week-end ? Visiter la Lozère

Que faire en Lozère ?

Les Gorges du Tarn

Les Gorges du Tarn sont un site exceptionnel et très connus des français, à tel point qu’on vous déconseille évidemment de vous y rendre pendant la haute saison en juillet ou août pour ne pas gâcher votre expérience. Partez donc hors saison, le temps d’un week-end ou d’un séjour et offrez-vous une merveilleuse escapade entourez de falaises vertigineuse, de végétations luxuriantes et d’eaux cristallines. On peut descendre les Gorges du Tarn en 2 jours complets ou presque (cela dépend de votre vitesse) mais on peut aussi faire des escapades plus courtes en canoë-kayak de 1 à 4 heures. Dans les gorges on peut aussi faire de l’escalade, de la Via Ferrata, du canyoning, de la randonnée ou encore de la spéléologie.
Informations

Gorges du Tarn. Que faire ce week-end ? Visiter la Lozère

Que faire en Lozère ?

Château de La Baume

On préfère vous prévenir le château de la Baume n’est pas le plus beau château de France, ni le plus vieux. En effet avec son architecture très classique où persiste des petites pointes de médiéval mais surtout sa couleur de granit d’un gris maussade, très rude, peu accueillant, ce château de nous émerveillera peut-être pas de l’extérieur. C’est également un château dit “récent” datant de seulement 1630, bâti par le compte de Peyre, César de Grolée, seigneur du Gévaudan. Mais comme on ne juge pas quelqu’un de par son apparence, on vous recommande de le découvrir pour sa richesse intérieure ! Effectivement l’intérieur du château est très richement décoré et en excellent état de conservation, rien n’a d’ailleurs changé depuis au moins 300 ans. On notera notamment les peintures murales et des plafonds très colorés très présentent dans pratiquement toute les pièces de l’édifice. Le château est situé à 1200 mètres d’altitude, ce qui en fait le château le plus haut perché de France. Saviez-vous que c’est les forêts et bois environnant le château que fut traqué et chassé la bête du Gévaudan… ?
Informations

Château de La Baume. Que faire ce week-end ? Visiter la Lozère.

Si cet article vous a plu n’hésitez pas à vous inspirez en découvrant d’autres
départements et régions :
Tarn-et-Garonne

711 Views

Hérault

On vous invite aujourd’hui à nous suivre dans le Sud de la France pour découvrir le département de l’Hérault dans le Languedoc-Roussillon.
Vous pourrez ainsi visiter la riche capitale de l’Hérault et ses nombreux attraits mais aussi découvrir les trésors caché de la région comme une grotte millénaire emprunt de magie, un véritable paradis caché mais aussi les trésors de Béziers.
Le département de l’Hérault se trouve à un peu moins de 2h de Marseille et un peu plus de 2h de Toulouse et à environ 3h de Lyon.

Montpellier, l’Hérault

Montpellier est l’un des joyaux des grandes villes du Sud de la France, l’une des perles de la Méditerranée. Montpellier est une ville ancienne qui vit le jour vers la fin du premier millénaire après J.-C, ce qui lui permet de posséder un riche patrimoine architectural. Le quartier historique de la ville en grande partie piétons invite délicieusement à la promenade parmi les bâtiments en pierres aux couleurs chaudes et les sublimes façades des hôtels particuliers. Le temps et les occasions vous manquerons sûrement pour réussir à profiter des nombreuses places, des restaurants et des bars en terrasse qui donne envie de s’arrêter à chaque découverte. Si la chaleur se fait trop intense n’hésiter à aller vous ombragez sous les arbres de la romantique place de la Canourgue. Place ensuite à la visite d’un sublime édifice gothique, la Cathédrale Saint-Pierre de Montpellier qui date du 14èmes siècle. Vous serez ébahis par sa façade occidentale atypique orné d’un grand portail subjugué par la présence de 2 immenses piliers-tours surmonté d’un voluptueux baldaquin. À l’intérieur un immense et admirable Orgue de 1778 fabriqué par le célèbre Jean-François Lépine domine les visiteurs. On se dirige ensuite vers le Musée des Beaux-Arts de la ville, le musée Fabre qui fut crée en 1828 par le Baron François Xavier-Fabre lui même peintre et collectionneur. Le musée est installé dans un bel hôtel particulier du 18ème siècle, l’hôtel Massilan. Le Musée Fabre possède des milliers d’œuvres ce cela soit en peintures, dessins, sculptures etc, allant du 14ème jusqu’à nos jours. Vous pourrez donc y admirer des œuvres de Delacroix, Courbet, Rubens et Pierre Soulages. Enfin on peut terminer la magie d’un des plus aquariums d’Europe, Planet Ocean , où au moins 5000 animaux marins de 400 espèces différentes se côtoient. Ocean Planet n’est pas un parc d’attraction ne craignez rien, au contraire l’aquarium participe à l’étude, la préservation et la sauvegarde des espèces marines des océans.
Informations

Montpellier. Que faire ce week-end ? Visiter l’Hérault.

Grotte des Demoiselles

La Grotte des Demoiselles est l’une des plus grande grotte de la région, elle est nommé ainsi grâce à une légende selon laquelle un berger à la poursuite d’une brebis égarée serait venu voir si le pauvre animal ne c’était pas réfugié dans la grotte. Le berger aurait alors aperçu des fées à l’intérieur. On pense que ce sont les stalactites drapées de blanc scintillant pouvant ressembler à des silhouettes féminine qui auront fait naître cette légende. En effet la grotte est connue et fréquentée depuis fort longtemps, déjà à la préhistoire les premier hommes y trouvaient refuge puis ce fut au tour des protestants Camisards pendant les guerres de religion du 15 ème et 16 ème siècle et enfin pendant la Révolution les prêtes réfractaires s’y cachèrent à leur tour. L’existence d’une grotte était donc connue de tous depuis fort longtemps mais les écrits note la présence d’une première exploration officielle au cours du 18 ème siècle, en 1780 par Benoît-Joseph Marsollier des Vivetières. La pièce principale appelé la “cathédrale” est de toute beauté et cache une exceptionnelle œuvre d’art naturelle. Elle fait 52 mètres de haut et s’étend sur 120 mètres de long.
Informations

Grotte des Demoiselles. Que faire ce week-end ? Visiter l’Hérault

Jardin de Saint-Adrien

Le Jardin de Saint-Adrien ou le Jardin d’Eden ? On vous avoue qu’on fait difficilement la différence car dans cet extraordinaire jardin on se croit au paradis tels qu’on se l’imagine depuis des siècles. Une idylle de verdure et de fleurs multicolore parsemés autour de grand bassin d’eau avec cascades et fontaines. À la surface des bassins des nénuphars procurent de l’ombre au poissons et fleurissent tout l’été. Dans les bassins une fantastiques vies s’est développé avec des grenouilles, des carpes Koï évoluent aux côtés de carpes amours et de perche truitée. Là un drôle de petit pêcheur essaye de faire une bonne prise surement pour charmer la nymphe à peine sortie de l’eau qui se délecte des rayons du soleil la réchauffant et semblant transformer sa peau et son divin corps en or. Enfin une géante tout droit venu d’Asie, peut-être même de la famille de Bouddha lui même, semble s’assoupir ou tomber dans un songe lointain complète ce lieu magique emplis de féérie et de bonheur.
Mais ce sont des biens des humains qui sont à l’origine de ce paradis terrestre, c’est l’histoire d’un petit garçon jouant dans une carrière.
En effet à l’origine le terrain était une carrière de pierre où l’on extrayait une roche volcanique, le tuf basaltique, depuis le Moyen Âge et peut-être même l’antiquité. L’homme à l’origine de cet oasis de rêve avait fait de cette carrière désaffecté son terrain de jeux étant petit mais cela ressemblait à l’époque plus à l’enfer et à monde déchu. Mais Daniel Malgouyres était un visionnaire (certains diront fou) et il transforma ce désert aride de 4 hectares acquis dans les années 80 en un extraordinaire jardin d’éden aux innombrables délices. Le jardin de Saint-Adrien est classé Jardin Remarquable et à même été élu Jardin préféré des Français en 2013 lors de l’émission éponyme.
Informations

Jardin de Saint-Adrien. Que faire ce week-end ? Visiter l’Hérault

Cathédrale Saint-Nazaire

On pars maintenant visiter la ville de Béziers et surtout son monument le plus emblématique, la cathédrale de Saint-Nazaire. Impossible de la louper quand on arrive aux alentours de Béziers c’est la première chose que l’on voit. Effectivement la Cathédrale de Saint-Nazaire à été construite au 13ème siècle au sommet d’une colline sur les anciens remparts de la cité médiévale. Elle domine ainsi massivement de sa très imposante taille toute la ville et ses alentours. Elle offre une silhouette et un paysage exceptionnel lorsqu’on l’admire depuis la rive gauche de l’Orb. Par ailleurs on est en droit de se demander si c’est un édifice religieux plus qu’une forteresse médiéval protégeant la ville. En effet même de très loin on peut apercevoir les tours rondes surmontés de créneaux. C’est un sublime édifice, une cathédrale gothique méridionale à nef unique, subjugué par une tour-clocher carrée (campanile) de 48 mètres de haut. À l’intérieur vous serez éblouis par la blancheur écarlate de la pierre finement détaillée et harmonisé une par une. Les décorations opulentes, les colonnes et sculptures d’art Baroque à l’intérieur sont proche de la perfection et sublimés par les vitraux illuminés par les rayons du soleil.
Vous vous délecterez de cette vue en vous promenant sur les magnifiques ponts de la ville et particulièrement en admirant le Pont Vieux de Béziers d’architecture Roman qui était déjà là au 12 ème siècle il y’a plus de 800 ans.
Informations

Cathédrale Saint-Nazaire. Béziers. Que faire ce week-end ? Visiter l’Hérault.

Si vous voulez découvrir de nouveaux lieux en France, n’hésitez pas à lire nos autres articles :
Que faire ce week-end ? Visiter la Saône-et-Loire

550 Views

Que faire ce week-end ? Visiter les Pyrénées-Orientales

On attaque aujourd’hui la très attendue région, Languedoc-Roussillon ! Et on commence par le département le plus au sud de la France (hormis la Corse). Ce sont bien évidemment les “Pyrénées-Orientales” qui nous promettent des paysages de bord de mer hallucinants et des panoramas de nature montagneuse à couper le souffle ! Mais aussi des villages de bord de mer irrésistibles, des vins succulents et des forts majestueux. Et tout ça se trouve à 2h de Toulouse, 4h de Bordeaux, un peu plus d’1h30 de Montpellier et 3h de Marseille , autant dire que si on habite ces villes on peut s’y rendre tous les week-ends.

Perpignan

On commence par la charmante ville de Perpignan qui de par sa position géographique possède certes une riche histoire mais pour le moins tumultueuse. En effet, encore aujourd’hui Perpignan est situé à l’extrême sud de la France, à peine à une trentaine de kilomètres de la frontière avec l’Espagne. Mais on le sait tous, les frontières bougent et elles n’ont pas toujours été ainsi. Au fil des siècles, Perpignan n’a cessé de se retrouver rattacher à tel ou tel royaume. Elle appartiendra ainsi successivement au royaume d’Aragon, au royaume de Majorque, au comté de Roussillon… enfin en 1642 elle sera prise par Louis XIII et définitivement annexée au Royaume de France jusqu’à nos jours. On comprend mieux les multiples influences qu’a subies la cité à travers les âges pour en faire aujourd’hui une ville éclatante et rayonnante. On y retrouve aujourd’hui une importante architecture catalane en raison de son passé de capitale du royaume de Majorque. Et justement on vous propose de commencer par visiter le palais des Rois de Majorque !
Le palais des Rois de Majorque a été construit en 1309 dans un style gothique par Jacques II qui décide d’établir sa nouvelle capitale à Perpignan laissant tomber l’ancienne capitale Palma de Majorque située sur l’île du même nom. Ce palais forteresse domine la ville du sommet d’une colline et si l’on se rend au sommet de la tour de l’Hommage, on peut admirer un fabuleux panorama s’ouvrant sur la vieille ville, la plaine du Roussillon et en fond les Pyrénées et le Mont Canigó. On pourra ensuite aller admirer le Castillet et la cathédrale Saint-Jean-Baptiste.

Perpignan, Pyrénées-Orientales, Que faire ce week-end ?

Forteresse de Salses

Érigée à la fin du 15ème siècle, en 1497 précisément, par les rois catholiques espagnols pour protéger leurs royaumes des Français, la Forteresse de Salses est une merveille d’architecture militaire, impeccablement conservée. Elle sera conçue par Francisco Ramiro Lopez, un grand architecte espagnol, sur ordre de Ferdinand II d’Aragon et de son épouse Isabelle, reine de Castille. La forteresse était capable d’accueillir plus de 1500 soldats et une garnison de 300 cavaliers y résidait en permanence. Elle était conçue pour résister à des sièges de longue durée, ses murailles épaisses de 12m, son donjon fortifié et ses tours pouvaient résister aux tirs de canons de l’ennemi. Mais elle pouvait également riposter avec ses nombreuses meurtrières ou bouches à feux ainsi qu’avec ses batteries d’artillerie. Chaque couloir, chaque galerie, chaque escalier était conçu de façon à être facilement défendable ou obstrué si l’ennemi parvenait à entrer. Durant l’été 1503, alors que la forteresse est loin d’être terminée, 1000 soldats et 350 cavaliers espagnols font face à une armée Française de 16 000 hommes et 30 pièces de grosse artillerie. Les défenseurs résisteront un mois durant lesquels ils feront des centaines de morts du côté des français, jusqu’à ce qu’une armée espagnole de près de 30 000 hommes ne vienne enfin à leur secours. Suite à cette bataille, de nombreuses guerres vont suivre et notamment la guerre de 30 ans qui verra naître la première défaite de cette citadelle pourtant conçue pour être imprenable.

Forteresse de Salses, Pyrénées-Orientales, Que faire ce week-end ?

Collioure, Pyrénées-Orientales

Un lieu devenu un trésor Catalan, décor de carte postale, muse de Picasso et de bien d’autres peintres et artistes, amateurs ou non, tous amoureux du charme de ce petit port de pêche du nom de Collioure. Que voir à Collioure ? Tout ! Il faut tout voir à Collioure à commencer par son château royal qui surplombe la baie. Ce château royal en bord de mer est né au début du 13ème siècle, au départ un tout autre château se dressait là, mais l’évolution des armes et les nombreux aménagements qu’il a subi l’ont tellement transformé, qu’il n’en reste rien aujourd’hui. Les Rois de Majorque aménageront tout d’abord une partie du château en résidence princière. Mais ils renforceront ensuite ses défenses et militariseront le château en fonction des contextes politiques qui se succèderont dans les différents royaumes. Enfin en 1642, Louis XIII envahit le Roussillon et près de 10 000 soldats, avec à leur tête le célèbre d’Artagnan, attaquent la ville de Collioure et massacrent les Castillans. Louis XIV succède à Louis XIII et confie à Vauban le renforcement et l’amélioration défensive du château afin de sécuriser la frontière avec les royaumes d’Espagne.
On peut ensuite visiter l’église Notre-Dame-des-Anges, symbole emblématique de Collioure, connue pour son phare-clocher, elle est aussi la seule église au monde à avoir les pieds dans l’eau.
Informations château royal de Collioure

Collioure, Pyrénées-Orientales, Que faire ce week-end ?

Côte Vermeille

La Côte Vermeille c’est 30 km de vignes, de petits ports romantiques, de plages et de randonnées aux paysages à couper le souffle. Elle s’étend de la ville d’Argelès-sur-mer jusqu’à la frontière espagnole. Sur les hauteurs de Collioure, on peut aller explorer le Fort de Saint-Elme, érigé au 6ème siècle (à l’origine ce n’était qu’une tour de garde datant du 4ème) pour défendre les ports de Collioure et de Vendres. Elle a été conçue en fortification bastionnée ou fortification en étoile, une technique d’architecture militaire utilisée pour que les forts résistent aux assauts de l’artillerie moderne. Après l’invasion française, Vauban améliorera encore les structures défensives du fort en poussant cette technique d’architecture à son apogée.
Le fort abrite aujourd’hui un musée qui possède de superbes collections d’armes et d’amures médiévales et Renaissance. On ne part pas de la côte sans goûter aux vins de Collioure et de Banyuls.
Informations Fort de Saint Elme.
Information randonnées

Fort Saint-Elme, Pyrénées-Orientales, Que faire ce week-end ?

Abbaye Saint-Martin-du-Canigou

Attention, nous nous intéressons maintenant à un monument unique et exceptionnel en France, l’Abbaye Saint-Martin-du-Canigou. Cette abbaye est située au cœur du massif du Canigou sur une crête, au bord d’une paroi rocheuse, à plus de 1050 mètres d’altitude. C’était à l’origine un monastère de moines bénédictins fondé au XIème siècle, en l’an 1009, le monument a donc fêté ses 1000 ans d’histoire en 2009. Un monastère millénaire situé au sommet d’une montagne, ça ne vous fait pas rêver ? Pendant la Révolution, l’abbaye sera sécularisée et ses habitants expulsés, elle restera alors à l’abandon jusqu’au 20ème siècle. Elle est occupée depuis 1988 par des membres de la communauté des Béatitudes.

Abbaye Saint-Martin-du-Canigou, Pyrénées-Orientales, Que faire ce week-end ?

Mont Canigó, Pyrénées-Orientales

En dehors de ce spectaculaire monument, le Mont Canigò et les parc régionaux qui l’entourent sont des sources inépuisables de nature préservée et de paysages extraordinaires. Heureux les randonneurs et les adorateurs de la nature car cette région est faite pour vous. Attention, il est également possible de faire bien d’autres activités dans la région, comme par exemple la spéléologie, vous pourrez explorer des grottes et découvrir des cours d’eau souterrains. Grâce à sa nature extrêmement riche, vous pourrez aussi faire du canyoning, de la descente en kayak, du VTT et même du rafting ! D’autres activités vous attendent dans la magnifique région du Canigou. Pour les moins sportifs, vous pourrez prendre le petit “Train jaune” qui sillonne les montagnes, empreinte des chemins improbables, passe sur des viaducs vertigineux et vous offre un superbe spectacle. Vous pourrez aussi profiter des thermes et sources d’eau chaude pour vous détendre et vous reposer.
Informations toutes activités
Informations randonnées

Mont Canigo, Pyrénées-Orientales, Que faire ce Week-end ?

Cet article vous a donné envie de voyager et d’aller explorer cette région ?
Que diriez vous d’en découvrir d’autres :
La Côte d’or
La Loire-Atlantique

781 Views