Archives de catégorie : Provence-Alpes-Côte d’Azur

Le Var

Il est temps pour nous de découvrir l’un des joyaux de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Var ! Des paysages paradisiaques et extraordinaires vous attendent, mais aussi des îles plus ou moins connues à explorer, des jardins exotiques se jetant dans l’océan et à l’intérieur des terres, des lacs rafraîchissant et des lieux mystérieux reculés et oubliés.
On peut se rendre dans le Var en un peu plus de 2h de route en partant de Montpellier et en 3h30 en partant de Lyon.

Les Îles d’Hyères

Porquerolles

Porquerolles est tout d’abord la plus grande des Îles d’Hyères ou Îles d’Or comme on les appellent ici et sûrement la plus connue aussi. En effet avec ces 7 kilomètres de long et 5 de large l’île à de la place pour vous accueillir et les touristes le savent bien, attention donc à la sur-fréquentation estivale qui pourrait gâcher votre découverte de ce pourtant si beau paradis. Durant le reste de l’année l’île de Porquerolles n’hébergent que 130 habitant locaux, on vous conseille donc de bien choisir vos dates afin de pouvoir visiter l’île et la vrai vie qui s’y écoule. Votre expérience n’en sera que plus authentique et charmante. La nature règne en maitre sur 90% de l’île, vous apprécierez les fabuleux paysages de nature sauvage, les plages paradisiaque et les eaux turquoises. Mais même si elle réputé pour, il n’y a pas que la nature à admirer sur l’île, le village et le petit port de Porquerolles sont également très attrayant. Quand il n’y a pas foule on a l’impression de pénétrer dans un lieu d’un autre temps… une grande place carrée occupe le centre du village qui s’organise autour avec des commerces locaux surmontés d’une humble petite église. De nombreuses randonnées à pied ou à vélos vous attendent en plus des somptueuses plages et criques à découvrir et enfin quelques visites comme celles du Fort de Saint-Agathe où vous bénéficierez d’une sublime vue sur la partie peuplé de l’île et le Fort des Langoustiers.
On vous conseille de passer au moins une nuit et 2 jours à Porquerolles et de vous lever tôt !
Informations

Porquerolles. Que faire ce week-end ? Visiter le Var

Île du Levant, le Var

L’île du Levant est peut-être la plus atypique des îles d’Hyères, on y va surtout pour chercher la tranquillité. En effet une partie de l’île et le village d’Héliopolis sont un havre de paix pour les locaux et les touristes souhaitant fuir l’agitation et le tumulte de haute saison. On vient certes pour s’isoler mais aussi pour se dévoiler et vivre nus, car Héliopolis est un village naturiste ! Une sympathique surprise pour des visiteurs non averties, surtout que au port et dans quelques autres endroits publiques les tenues habillées sont de rigueur, vous vous ne vous apercevrez donc pas forcément directement de votre méprise. Malheureusement le reste de l’île appartient à l’armée et est donc formellement interdit. Le village fut fondé en 1931 par deux médecins adeptes des vertus thérapeutiques et des biens faits de la nature qui en feront le premier centre naturiste européen.
Informations

Île du Levant. Que faire ce week-end ? Visiter le Var

Île de Port-Cros, le Var

Et on termine par la plus petite des Îles d’Or mais non pas moins la plus ravissante. L’île n’héberge que 30 habitants à l’année dans un tout petit village avec seulement quelques commerces et un petit port. C’est bien normal car le parc national de Port-Cros est aussi la première réserve maritime européenne qui fut créée. C’est donc à ce jour, le parc protégé en Europe disposant à la fois d’une réserve sous-marine et terrestre. On peut donc y découvrir une fabuleuse vie aquatiques ainsi qu’une faune et une flore très riche en faisant un véritable jardin d’éden. Certains profite d’ailleurs de la qualité des fonds pour faire leur baptême de plongée.
Ce petit paradis était déjà connu des Grecs et fut même habité par les Romains il y’a plus ou moins 2000 ans.
Informations

Île de Port-Cros. Que faire ce week-end ? Visiter le Var

Domaine du Rayol, le Var

Le Domaine du Rayol aussi nommé le Jardin des Méditerranées est un lieu merveilleux et unique au monde. Le domaine vit le jour en 1910 lorsqu’un riche banquier Parisien, Alfred Courmes, décide de revenir s’installer sur la côte en compagnie de sa jeune épouse Thérèse Courmes. Il achète alors un terrain de 40 hectares de collines recouvertes de forêts se jetant dans la mer sur laquelle il fera construire une première luxueuse et sublime villa, qui porte aujourd’hui le nom de l’hôtel de la mer. Plus tard en 1926 le couple fera construire à l’opposé du domaine une seconde maison, cette fois-ci plus familiale, Le Rayolet. Plus tard c’est un riche industriel dans l’aéronautique qui rachètera le domaine et continuera de le développer en important notamment pas moins de 400 espèces d’arbres et de plantes exotiques. Enfin en 1989 le Conservatoire du littoral sauvera ce lieu magique des griffes des promoteurs immobiliers et confiera au paysagiste Gilles Clément le soin de réaménager les jardins et le domaine. Aujourd’hui c’est un vrai paradis sur terre où se mêlent des centaines d’espèces réparties en 5 différents espaces de jardins : le jardin du Chili, le jardin d’Asie, le jardin aride d’Amérique, le jardin de Nouvelle-Zélande et enfin le jardin d’Australie. On vous promet un fabuleux moment en ses lieux et si vous voulez surprendre encore plus l’élu de votre cœur choisissez bien votre date car plusieurs événements sont organisées réellement comme des fêtes culturels, des expositions, des concerts etc…
Informations

Vue des Jardins du Domaine de Rayol. Que faire ce week-end ? Visiter le Var

La Chartreuse de la Verne

La Chartreuse de la Verne ou le Monastère Notre-Dame de Clémence de la Verne existait déjà vers 1170 aussi isolé qu’aujourd’hui dans le massif des Maures. Actuellement la vie monastique est encore de rigueur et environ 30 sœurs de la congrégation contemplative des moniales de Bethléem y vivent de nos jours. On peut toute fois visiter une partie de ce gigantesque ensemble monastique vieux de 850 ans, seul au monde entouré de forêts et de rocailles. Un superbe monde perdu à découvrir.
Après la visite de nombreux chemins de randonnées vous attendent à proximité pour profiter pleinement de la nature environnante.
Informations

Monastère,Chartreuse de la Verne. Que faire ce week-end ? Visiter le Var

Abbaye du Thoronet, Var

L’abbaye du Thoronet est un des chefs d’œuvres des abbayes Cisterciennes, une architecture belle sans outrance et extravagance, une pure beauté sans artifice. L’abbaye fut érigé vers la fin du 12ème siècle et aurait ainsi plus de 850 ans. Les moines observait la règle de Saint-Benoit et par conséquent ils leurs étaient interdit de parler sauf pour prier, environ 7 fois par jour. Mais pour leurs prières les moines de l’abbaye du Thoronet ne parlaient ou ne murmuraient point, ils chantaient. Dans l’église l’architecture valorisait extraordinairement leurs voix en faisant résonner leurs échos pendant plus de 10 secondes. Les seuls ornements architecturaux que vous pourrez admirer sont ceux de la salle capitulaire. Entouré de nombreuses arcades délivrant des luminosités particulières selon les heures de la journée, le cloître achèvera de vous envoûter.
Informations

Abbaye du Thoronet. Que faire ce week-end ? Visiter le Var

Lac de Sainte-Croix

Découvrez le Lac de Saint-Croix et plonger dans ses eaux turquoises, si ce lac vous semble un peu trop parfait pour être réel et bien vous avez à moitié raison. En effet avec ses 22 kilomètres carrés de surface le Lac de Saint-Croix est le 3ème lac artificiel de France. Il fut créer en 1973 et malheureusement l’un des 3 villages présent dans la vallée du être engloutie et reconstruit plus haut, c’est le village des Salles-sur-Verdon qui n’a aujourd’hui plus grand charme du fait de sa modernisation lors de son déplacement. De même au moins 22 fermes bordaient la vallée.
Aujourd’hui le Lac de Sainte-Croix est très prisé des locaux et des vacanciers et de nombreuses activités nautiques vous seront proposés. Vous pourrez louer toute sorte d’embarcation et même apprendre à les manœuvrer, à ceux ci près qu’ici, tous les bateaux sont à voiles ou à moteurs électriques afin de ne pas polluer. Vous pourrez également faire le tour du lac en kayak ou à pied, à vélo ou même à cheval sur les différents sentiers de randonnée.
Informations

Lac de Sainte-Croix. Que faire ce week-end ? Visiter le Var


Nous espérons que cet article vous aura plu. N’hésitez pas à lire nos articles sur d’autres département pour vos inspirez lors de vos sorties week-end et vacances :
Visiter la Haute-Marne

882 Views

Vaucluse

Cet semaine on va découvrir avec vous le merveilleux département du Vaucluse de la région Rhône-Alpes-Côte d’Azur ! Au programme des vestiges Gallo-Romain vieux de 2000ans, des villes et villages qui vont vous donner envie de déménager, des paysages et panoramas à couper le souffle, un peu de sport et beaucoup de nature et même une escapade dans une cité sur l’eau ! Avignon se situe à un peu plus d’1h de Marseille, environ 1h20 de Montpellier, à 2h25 de Lyon et à 2h40 de Nice.

Avignon, Vaucluse

Il fait bon se balader à Avignon et même danser sur les ponts… et c’est peu de le souligner car vous allez découvrir que les ponts d’Avignon ça n’est pas qu’une chanson. Avignon est une ville millénaire situé à la confluence du Rhône qui la borde au Nord-Ouest tandis qu’au Sud c’est la Durance qui longe ses rives. Mais la ville accueil aussi en son centre le plus grand monument gothique du Moyen-Âge, le Palais des Papes d’Avignon. Au 14ème siècle la Papauté n’a pas encore élu domicile au Vatican et les Papes se succèdent et élisent domicile entre les différentes grande villes des états pontificaux. Mais quand en 1305 un Pape français est élu et désire résider à Avignon, on décide alors la construction d’un palais à la hauteur de sa gracieuseté. Ainsi en moins de 20ans de 1335 à 1352, sous la gouvernance du Pape Benoit XII puis de Clément VI un gigantesque et resplendissant Palais va voir le jour à Avignon. Le Palais des Papes est en réalité le résultat de l’imbrication de deux palais dit “le palais vieux” et les aménagements apportés par Clément VI dit “le palais neuf”. Ce n’est pas moins de 9 Papes qui résideront à Avignon de 1309 à 1418. Au premier abord, le palais des Papes ressemble plus à une forteresse militaire imposante et implacable avec sa forte architecture militaire, qu’a un palais de résidence et de plaisance. Si l’extérieur appelle à la contemplation, l’intérieur n’est pas en reste, vous découvrirez des salles immenses, des ornements finement sculptés des voûtes renversantes et même quelques fresques et peintures murales, superbement conservées notamment dans la chapelle Saint-Jean. Vous pourrez ensuite vous promener au grand air, juste à côté du Palais, dans les jardins du Rocher des Doms, où vous pourrez profiter de la vue exceptionnelle sur, en autres, le Rhône et le pont d’Avignon. On peut également se promener sur les beaux remparts de la ville ou encore aller faire un tour au musée du Petit Palais consacré aux peintures et sculptures médiévales et de la Renaissance.
Informations

Avignon. Que faire ce week-end ? Visiter le Vaucluse

L’Isle-sur-la-Sorgue

Après la petite Venise du Périgord, bienvenue dans la Venise du Sud de la France, la cité sur l’eau de L’isle-sur-la-Sorgue. Vous l’aurez compris tout est dans le nom de la ville, la Sorgue est une rivière français qui se divise en de nombreux cours d’eau à l’entrée de la ville, ce qui morcelle celle-ci en plusieurs petites îles. Ainsi on retrouve la rivière et les canaux à chaque coins de rue et ceux depuis le 12ème siècle. Les canaux sont surmontés de jolis et romantiques petits ponts reliant entre elles les nombreuses petites “îles”. L’isle-sur-la-Sorgue possède un charme extraordinaire et est une ville tout à fait unique en France pour laquelle de plus en plus de touristes se déplacent chaque année. Par ailleurs on ne vient pas ici seulement pour la beauté des lieux et la douceur de vie mais aussi pour l’art et les bonne affaires, car L’isle-sur-la-Sorgue est aussi mondialement connue pour ses brocantes, ses antiquités et ses œuvres d’art. N’oublier pas d’aller admirer les décorations intérieures de la collégiale Notre-Dame-des-Anges. De même partir sans avoir descendue la Sorgue en kayak ou au moins avoir passé quelques heures sur l’eau en Nègo chin (sorte de gondoles locales) est intolérable.
Informations
Informations kayak

L’isle-sur-la-Sorgue. Que faire ce week-end ? Visiter le Vaucluse

Abbaye de Sénanque

L’abbaye de Sénanque est un monastère de l’ordre des cisterciens qui fut fondé en 1148 et qui se trouve encore en activité aujourd’hui. C’est le genre de monuments anciens qui offre un coté presque mystique lorsqu’on le découvre pour la première fois. En effet ce monastère est niché, pratiquement caché au cœur des collines provençales, loins de l’agitation et qu’on découvre seulement après être arrivé au bout d’un chemin montagneux peu praticable. Alors à ce moment on se sent un peu comme un explorateur qui découvre un nouveau monde, l’ensemble de l’abbaye est lové d’un côté par la verdure des collines de l’autre par les cultures de lavande de ses habitants. On aime pénétrer en ces lieux et se dire qu’ils n’ont rien perdu de leurs fonctions principales, on se fait donc aussi discret pour ne pas perturbé la vie des moines. On semble se promener dans un monde hors du temps à l’intérieur de ses murs et on sent la spiritualité émaner dans le magnifique cloître antique.
Informations

Abbaye de Sénanque. Que faire ce week-end ? Visiter le Vaucluse

Gordes, Vaucluse

Un village qu’il est difficile de ne pas comparé à l’Olympe tant il est grandiose et impressionnant. Gordes est l’un des plus beaux villages de la région du Vaucluse et évidemment l’un des plus beaux villages de France et on comprend pourquoi. Le village est construit sur une colline qui domine tout l’horizon et recouvre presque entièrement l’un de ses versants. Ici toute les maisons sont en pierres de taille et beaucoup sont très anciennes et certaines sont des perles d’architecture de la Renaissance. Tout le village est surmonté d’un très beau château à 300 mètres d’altitude qui veille sur les habitants. Le château de Gordes protégeait déjà le village il y’a plus de 1000ans, il est très rare de pouvoir observer des châteaux forts aussi anciens et si parfait été de conservation. Bien sur le château à subis quelques modifications avec le temps et particulièrement en 1525 où  Bertrand Rambaud de Simiane reconstruit une grande partie dans un style Renaissance de Provence. Cette spécificité en fait donc un lieu encore plus unique et encore plus sensationnelle. Vous pourrez notamment découvrir en le visitant une monumentale cheminé sculpté et taillé à même la roche. Le village connaîtra notamment un regain de vigueur vers 1940 où des artistes comme André Lhote, Victor Vasarely, Marc Chagall, Jean Deyrolle ou encore Pol Mara redécouvriront ce trésor, ce joyau Français et lui redonneront la lumière qu’il lui est dû.
Informations

Gordes. Que faire ce week-end ? Visiter le Vaucluse

Roussillon, Vaucluse

À peine 20 minutes de Gordes se trouve un spectacle extraordinaire qui vous donnera l’impression d’avoir fait un long voyage. Bienvenue dans le Colorado ! Enfin… Pas tout à fait. Bienvenue à Roussillon un petit village qui bénéficie d’un décor exceptionnelle. Vous le constaterez au premier coup d’œil le petit village de Roussillon est perché sur des falaises d’une couleur peu ordinaire puisqu’il s’agit de “l’Ocre”. En effet les roches de la région sont composé de ce pigment naturel mais pourtant assez rare, l’ocre. Ce phénomène géologique est dû à des millions d’années d’évolution du climat, car il y’a environ 100 millions d’années il y’avait non seulement la mer au Roussillon mais aussi un climat sub-équatorial. Un climat très pluvieux donc qui par acidité et réaction chimique aura donné cette terre et cette roche presque rouge. Vous prendrez énormément de plaisir à vous promener et à explorer ce magnifique parc naturel, unique en France qu’est le sentier des Ocres. Si ce lieu naturel et insolite vous a plus vous compléter votre balade et faire une randonnée dans le “Colorado Provençal” situé à quelques kilomètres. Vous l’imaginez avec cette richesse naturelle à ses pieds le village de Roussillon n’est pas en reste, toutes les maisons du village sont d’ailleurs construite ou recouverte de ce même pigment ce qui lui permet de se glisser noblement dans le paysage. C’est évidemment une nouvelle fois l’un des plus beaux villages de France.
Informations

Roussillon. Que faire ce week-end ? Visiter le Vaucluse

Orange, Vaucluse

Orange est une ville très ancienne qui existait déjà pendant l’antiquité mais qui connu son apogée après sa conquête par les Romains. On trouve encore aujourd’hui dans l’architecture et la structure de la ville les traces de cette important époque gallo-romaine. On peut notamment visiter l’un des théâtres Romain le mieux conservé au monde. Il aurait été construit au premier siècle après Jésus Christ sous le règne de l’empereur Auguste il y’a prêt de 2000 ans ! Vous pourrez admirer ce phénomémal mur de scène de 37 mètres de haut et 104 mètres de long avec en son centre une impressionnante statue de 3,50 de haut représentant l’empereur Auguste en personne. Ce gigantesque théâtre à ciel ouvert pouvait à l’époque accueillir pas moins de 10 000 spectateurs et ce gratuitement, seule une règle de hiérarchie sociale réglementait la place que l’on pouvait occuper, les plus prêt de la scène étant notamment les plus riches et les personnes occupant des postes importants. On y venait assister à toutes sortes de spectacles, de danse, de chant, de comédies et de tragédies. Mais le plus fascinant c’est que 2000 ans plus tard, en 2020, le lieu n’a rien perdu de sa fonction première et est toujours une scène dédié à l’art et au divertissement où se produise encore de nombreux spectacles. On note également un deuxième édifices exceptionnels, classés au patrimoine mondiale de l’Unesco et peut-être même antérieur au théâtre, l’Arc de Triomphe d’Orange. Et oui les Arcs de triomphe il n’y en a pas qu’a Paris, bien au contraire. Celui-ci fut érigé en l’honneur du général de guerre romain Germanicus.
Informations

Orange, théâtre Gallo-Romain. Que faire ce week-end ? Visiter le Vaucluse

N’hésitez pas à lire d’autres nos articles pour vous inspirez, apprendre ou voyager :
Maine-et-Loire

1 117 Views

Que faire ce week-end ? Visiter les Bouches-du-Rhône

On se retrouve aujourd’hui pour visiter les Bouches-du-Rhône, une zone qui semble depuis la nuit des temps avoir toujours été un paradis. Pas étonnant donc que depuis des dizaines de milliers d’années les populations humaines s’y installent et ajoutent aux sublimes paysages, leurs vies, leurs villages et leurs histoires. Oui car l’histoire, la région en est imprégnée et se reflète à travers de somptueuses et magnifiques cités.

Marseille

Comment ne pas commencer par Marseille, Marseille la cité Phocéenne, Marseille capitale du Sud et bien sûr Marseille la ville aux 100 villages. Marseille, c’est avant tout une ville de diversité et cela s’explique par sa situation géographique et son histoire. En effet, de tout temps, la ville sera l’une des principales cités régnant sur la Méditerranée. Elle accueillera ainsi de nombreux peuples qui s’y établiront, parmi eux on compte des Corses, des Italiens, des Arabes, des Arméniens etc…

Marseille, Bouches-du-Rhône , Que faire ce week-end ?

Palais Longchamps

Il y a un certain nombre de choses à voir à Marseille et plusieurs quartiers où se promener, parmi les plus beaux et les plus agréables on vous conseille d’explorer le quartier des 5 avenues, vous trouverez beaucoup de bars branchés, de bons restaurants mais aussi et surtout le parc et le Palais Longchamps. Un somptueux Palais de style néo-classique du Second Empire, conçu en 1862 par l’architecte Henri-Jacques-Espérandieu. C’est un palais un peu spécial car il abrite un château et fut édifié pour approvisionner la ville en eau après qu’elle eu souffert de grandes sécheresses. Le Palais abrite aujourd’hui le Musée des Beaux-Arts et le Musée d’Histoire Naturelle de la ville. Il est toujours très appréciable de se promener dans ses élégants jardins agrémentés de différents bassins, cascades artificielles et jolies fontaines. Le parc abrite également le jardin botanique et le parc zoologique de la ville.

Parc Longchamps, Marseille, Bouches-du Rhône. Que faire ce week-end ?

Quartier du Panier

On vous propose ensuite d’aller faire un tour dans le centre historique de la ville, “le vrai et authentique Marseille” le quartier du Panier. C’est l’un des quartiers les plus typiques et les plus appréciés des touristes pour son charme, sa tranquillité et sa douceur de vivre. On doit absolument dans ce quartier aller admirer la Vieille-Charité, un splendide édifice qui accueillait et s’occupait autrefois des pauvres de la ville. Il a aujourd’hui été réaménagé en centre culturel et musée qui accueille des expositions de toutes sortes.

La Vieille-Charité, quartier du Panier, Marseille. Que faire ce week-end ?

Cours Julien, Bouches-du-Rhône

Enfin on peut se balader dans le quartier des artistes “le Cours Julien“, ici le street art règne en maître, c’est le quartier de France où cette forme d’art est la plus exposée. On est bien loin du Marseille historique mais il faut avouer que c’est tout aussi magique. Après tout, l’art ne témoigne t-il pas de la grandeur d’une civilisation ?

Cours Julien , Marseille. Que faire ce week-end ?

Mucem, Bouches-du-Rhône

On part ensuite visiter le MuCEM, le musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée qui à ouvert ses portes en juin 2013 à l’occasion de la nomination de la ville en tant que capitale européenne de la culture. Le musée accueille de nombreuses expositions d’art contemporain mais aussi des expositions d’anthropologie, d’archéologie, d’histoire et sur les avancées scientifiques modernes.

Mucem, Bouches-du-Rhône Marseille. Que faire ce week-end ?

Cathédrale La Major

L’immense cathédrale de La Major impose sa magnificence dans le vieux port de Marseille depuis 1893 mais elle fut précédée au cours des siècles, de 2 autres grands édifices religieux aujourd’hui disparus. La Major a été conçue par Léon Vaudoyer et est de style néobyzantin. L’édifice est titanesque et mesure 142m de longueur et possède l’une des coupoles les plus volumineuses au monde. On apprécie tout particulièrement à l’intérieur les colonnes et les arcades colorées alternant le marbre rouge et la pierre ocre claire. C’est un édifice grandiose qu’on ne se lasse pas d’admirer, on peut notamment continuer de s’émerveiller en déjeunant ou prenant un verre sous les voutes de l’esplanade de la Major au soleil.

Cathédrale La Major, Marseille. Que faire ce week-end ?

Château d’If, Bouches du Rhône

On se rend ensuite sur une petite île qui fait face à la ville et on part explorer le célèbre Château d’If ! C’est François 1er qui le fait construire en 1527 pour défendre le port militaire de Marseille. Le fort servira surtout de prison et inspirera Alexandre Dumas pour la rédaction de son roman “Le Comte de Montecristo “. Le roman connaitra un succès fulgurant, ce qui ne manquera pas de rendre le lieu où se passe une partie de l’action célèbre dans le monde entier. Bien que l’histoire s’inspire de quelques faits réels de la vie de Pierre Picaud, le reste n’est que pure fiction. Mais on dirait bien qu’ au Château d’If, l’Histoire s’inspire quelque peu de la fiction.

Château d’If, Marseille, Bouches-du-Rhône. Que faire ce week-end

Basilique Notre-Dame de la Garde

La “Bonne mère”, la sublime Basilique Notre-Dame de la Garde, l’emblème de Marseille, trônant au sommet de la ville est appelée ainsi par tout vrai Marseillais. Cette merveille d’architecture Romano-Byzantine fut construite en 1853 par Henri-Jacques Espérandieu pour remplacer la première chapelle qui veillait là depuis 1214. La basilique est surnommée ainsi par les habitants car l’édifice est dédié à Marie, la mère de Dieu, la Sainte mère qui veille sur la ville et ses habitants. Il est d’ailleurs facile de s’en rendre compte car la Basilique est surmontée d’un clocher, lui-même dominé par une statue d’or à la gloire de Marie de plus 11mètres, le tout mesurant 41 mètres de hauteur. La statue de Marie est faite de cuivre recouvert d’un demi kilo d’or, Marie tient l’enfant Jésus dans ses bras, elle est visible depuis n’importe quel endroit en ville.
Ce lieu saint et tant apprécié par les Marseillais a même connu une bataille qui restera dans les mémoires, une bataille récente puisqu’il s’agit de la libération de Marseille pendant la seconde guerre mondiale. Le 23 août, les premières forces alliées font une percée et s’introduisent dans Marseille appuyées par les résistants FFI et la population qui déclare une grève générale. Le 25 et 26 août les combats font rage dans la ville, tandis que les alliés tentent de prendre la colline de Notre-Dame de la Garde, un groupe de tirailleurs algériens investissent la colline en empruntant un escalier secret connu des seuls locaux, surpris les allemands qui défendaient la colline se rendent. On amène alors un grand drapeau Français qu’on hisse et agite sur le balcon du clocher. On dit alors que les batteries anti-aériennes de la ville se sont tues, que les coups de feux et mitraillettes cessèrent les uns après les autres et qu’une immense clameur retentie dans toute la ville. On dit que 100 000 voix hurlèrent et crièrent de rage et de joie. Un moment extrêmement fort, un moment magique qu’aucune personne présente ce jour-là n’a pu oublié.

Basilique Notre-Dame de la Garde, Marseille. Que faire ce week-end ?

Les Calanques

Ah les Calanques enfin! On sait que vous les attendiez tous ! Les fameuses Calanques de Marseille, merveilles de la nature, les roches blanches et les falaises tourmentées, découpées par toutes les nuances de l’azur, le tout surmonté d’une timide et fine végétation. Voici la définition paradisiaque des Calanques.
On peut découvrir les Calanques lors de magnifiques et grandioses randonnées ou encore louer un bateau pour la journée et même faire de l’escalade dans le massif.
Informations randonnées
Informations activités

Calanques, Marseille, Bouches-du-Rhône. Que faire ce week-end ?

Briançon, Bouches-du-Rhône

En raison de sa situation géographique, Briançon a de tout temps été au centre de conflits, annexée par un royaume puis l’autre, elle sera fortifiée au fil des années mais c’est véritablement en 1689, durant le règne de Louis XIV, qu’elle deviendra une ville militaire. En effet, du fait de sa proximité avec la frontière du duché de Savoie, Louis XIV charge son meilleur ingénieur et architecte militaire, Vauban, de fortifier et sécuriser la ville ainsi que les autres bastions sur la frontière des Alpes. Vauban, alors accompagné des plus grands spécialistes de la guerre, fera construire une ceinture de forts de protection autour de la ville et renforcera les défenses de la ville. Ce n’est pas moins de 15 forts qui seront alors construits pour défendre la ville. C’est également Vauban qui donnera à la ville sa forme en étoile en utilisant l’architecture bastionnée. Il fera même donner l’ordre de construire l’église de la ville sur son flanc le plus exposé, afin que l’ennemi ne puisse bombarder cette zone, car à l’époque, on était trop croyant pour oser s’attaquer aux maisons de Dieu. Ainsi Briançon deviendra la ville possédant le système fortifié le plus important d’Europe. C’est pourquoi la vieille ville de Briançon porte aujourd’hui le nom de “Cité Vauban”.

Briançon, Cité Vauban, Bouches-du-Rhône. Que faire ce week-end ?

Cassis, Bouches-du-Rhône

Que dire de Cassis ? À part le fait que c’est le parfait village provençal de bord mer. Cassis, c’est un ravissant port de pêcheur situé au pied du cap Canaille et de ses falaises, c’est aussi ses maisons colorées, ses ruelles en calade, sa petite plage, son port typique avec ses petits bateaux de pêcheurs multicolores. Sur le port, on peut manger dans de délicieux restaurants de poissons grillés pêchés il y a quelques heures à peine ou simplement prendre un verre en contemplant la vie s’écoulée face à la mer comme le font les habitants de Cassis. Un château provençal datant du 8ème siècle domine Cassis et offre une sublime vue panoramique sur tout le village, le port et l’océan. Si vous avez les moyens et souhaitez faire une incroyable surprise à l’élu de votre cœur, sachez que vous pouvez y passer la nuit, car le château a été rénové et aménagé en hôtel de luxe.

Cassis, Bouches-du-Rhône. Que faire ce week-end ?

Aix-en-Provence

Il est généralement admis en France que c’est un péché de ne pas avoir déjà visitée la sublime Aix-en-Provence, la ville aux 1000 fontaines et certainement la plus belle ville des Bouches-du-Rhône. Aix, c’est avant tout la deuxième ville française en terme de monuments historiques juste après Paris. C’est aussi une ville étincelante avec son architecture d’inspiration italienne et sa couleur jaune rayonnante. Mais Aix-en-Provence, c’est aussi la ville qui a vu naître et passer de grands noms, comme Émile Zola ou encore son plus grand représentant, très certainement Paul Cézanne. L’incroyable visite de son atelier est une curiosité historique autant que artistique à ne pas manquer. On flâne sur le cours Mirabeau en imaginant les carrosses allant au trot à la place des voitures polluantes… (qu’est ce que nos villes gagneraient en prestige, en classe et raffinement si les véhicules actuels en était bannis…) on se perd et explore les ruelles découvrant à chaque recoins une nouvelle façade, un nouveau trésor… On n’oublie pas d’aller admirer le Pavillon Vendôme et de se promener dans son jardin, on peut aussi faire un tour à la Paroisse Saint-Sauveur et au musée Granet.
Informations Atelier de Cézanne
Informations Musée Granet

Aix-en-Provence. Que faire ce week-end ? Visiter les Bouches-du-Rhône.

Arles

L’Antique cité de Arles est a su préserver de nombreux bâtiments de l’empire gallo-romain et ainsi aux aléas des rues on peut aujourd’hui admirer et même visiter ces sublimes monuments millénaires. Arles est donc une ville chargé d’histoire qui possède d’ailleurs le prestigieux label “ville d’Art et d’Histoire”. Elle possède ainsi pas moins de 7 sites classés au patrimoine mondiale de l’Unesco. Mais son plus grand joyau parmi tous ses trésors antiques est sans aucun doute les sublimes Arènes d’Arles merveilleusement conservé, elles s’élèvent au cœur de la ville comme un témoignage de l’antiquité, vieux de presque 2000 ans, que rien ne semble pouvoir effacer. Les arènes de Arles, est un amphithéâtre romain dans lequel se déroulait toute sortes de “jeux” et de spectacles, accessibles à toutes les branches de la société de l’époque. C’est le plus grand monument Romain que l’on puisse trouver en France, à l’époque où pouvait y accueillir pas moins de 25000 spectateurs. On y venait dès le matin pour assister à des chasses et combats contre des animaux sauvages et des combats de gladiateurs. Tout était bon pour offrir du spectacle au peuple, “du pain et des jeux” en réalité tout était bon pour divertir et distraire les populations afin qu’ils ne pensent pas trop.
Informations

Arles. Que faire ce week-end ? Visiter les Bouches-du-Rhône.

Cet article vous a donné envie d’explorer les Bouches-du-Rhône ? N’hésiter pas à lire d’autres articles pour découvrir les richesses de nos départements :
Loire-Atlantique

1 204 Views