Dordogne

Pour les vacances on vous conseille de partir en Dordogne, un département d’Aquitaine où il y’a énormément de choses à voir et pour tous les goûts ! Tout d’abord on peut visiter où même séjourner dans les nombreux et mythiques châteaux du Périgord mais aussi dans bon nombre des plus beaux villages de France. Pour les amoureux de la nature et du grand air vous serez servis et pour les aventuriers et les explorateurs plusieurs grottes et autres cavernes vous attendent. On peut également faire des canoë trip en descendant la Vézère ou même la Dordogne. Enfin pour les amoureux et les romantiques on trouve quelques jardins remarquables et unique en France disséminer dans la région. La Dordogne se trouve à moins d’1h30 de Bordeaux, à moins de 2h20 de Toulouse et à 3h30 de Nantes.

Périgueux, Dordogne

On commence notre découverte de cette magnifique région qu’est la Dordogne avec sa capitale, Périgueux. Périgueux c’est tout d’abord une ville millénaire qui se dressait là bordée par l’Isle bien avant l’ère romaine il y’a plus de 2000 ans. Elle fut rapidement au cours de l’histoire un point stratégique de passage pour le commerce et devint par la suite une riche cité gallo-romaine, puis médiévale, avant de connaître l’éclat de la renaissance. Pas étonnant donc qu’elle possède un très riche patrimoine historique, architectural et culturel.
La toute première chose que l’on remarque lorsqu’on arrive à Périgueux c’est bien évidemment la majestuosité qui domine la ville, la cathédrale Saint-Front de Périgueux. La cathédrale Saint-Front est un merveilleux exemple de l’architecture byzantine en France, cette cathédrale catholique romaine fut érigée en 976 et même si elle ne reçut ce statut que longtemps après, au 16ème siècle, certaines partie de l’édifice ont donc plus de 1000 ans aujourd’hui. Mais ce n’est qu’au 19ème siècle qu’elle prendra enfin son allure finale et ses formes si convoitées et tant admirées, lorsque Paul Abadie, également architecte du Sacré-Cœur de Paris, la rénovera et la transformera en joyau rayonnant. La cathédrale Saint-Front figure également parmi les étapes majeures des chemins de Saint-Jacques de Compostelle.
Périgueux est une petite ville où il y’a beaucoup de choses à voir, il faut par exemple absolument visiter le site-musée Gallo-romain de Vesunna. On peut aussi faire un tour dans les deux petits musées de la ville ou grimper tout en haut de la Tour Mataguerre afin de bénéficier d’un très beau panorama sur toute la ville à 360 degré.
Informations Cathédrale Saint-Front
Informations Tour Mataguerre

Périgueux. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne
Périgueux. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne

Brantôme, Dordogne

Bienvenue à Venise ! Enfin… la petite Venise du Périgord, c’est ainsi qu’on surnomme le petit mais merveilleux village de Brantôme. Le village se situe sur un méandre de la Dronne lui offrant ainsi une élégance et une atmosphère romantique emprunt de beauté qui peut en effet rappeler la mythique cité Italienne flottant sur l’eau. À Brantôme une partie du village est complètement encerclé par la rivière en faisant donc une véritable île reliés au rives par de massif et antique pont en pierres. Les locaux se plaisent à utiliser ce prestigieux surnom, à tel point que vous pourrez visiter la ville en gondole, un moyen de transport fort agréable et naturel.
Lors de votre traversée vous ne manquerez pas d’admirer le clou du spectacle de ce merveilleux village, l’Abbaye Saint-Pierre de Brantôme qui fut fondé il y’a 1250 ans en 769 par Charlemagne en personne. L’abbaye possède également l’un des plus vieux cloché de France qui culmine à 35 mètres de haut. Mais aussi belle qu’elle soit l’abbaye n’est qu’une façade pour qui protège le véritable trésor de Brantôme, juste derrière les bâtiments de l’abbaye on découvre un ensemble de grottes sculptées et aménagés qui aurait abritées des moines troglodytes. Pour le clou du spectacle vous découvrirez une grotte abritant 2 extraordinaires bas reliefs, le plus grand représentant le jugement dernier comme vous ne l’avez jamais vu sur 5 mètres de hauteur sculptés à même la roche.
Informations

Brantôme. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne.
Brantôme. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne.

Grotte de Villars, Dordogne

À quelques kilomètres de Brantôme, si le soleil vous tape trop sur la tête, vous pourrez en profiter pour découvrir les fantastiques Grottes de Villars. Elles furent découvertes en 1953 par une équipe de spéléologue dont l’entrée était dissimulé dans un terrier de renard. Mais en 5ans plus tard en 1958 Pierre Vidal, l’un des spéléologue fait une découverte encore plus extraordinaire, des peintures rupestres apparaissent sous une fine couche de calcaire. Les peintures ont été identifié comme appartenant à l’ère paléolithique et daterait d’environ 18 000 ans. On peut y voir différents animaux mais surtout une peinture presque unique au monde puisqu’elle à tout de même son double aux grottes de Lascaux, on peut y discernés un homme faisant face à bisons avec une lance. La grotte de Villars cache peut-être encore bien des secrets car sur les 13 kilomètres de galeries explorées, seules 600 mètres sont ouvertes au publique, ce qui donne bon espoir pour la découverte autres merveilles.
Informations

Grottes de Villars. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne.

Grotte de Lascaux

On passe maintenant aux grottes de Lascaux dont on entend parler, connue dans le monde entier. Elle fut découverte par hasard en pleine seconde guerre mondiale, le 8 septembre 1940, par 4 adolescents qui se promenaient avec leur chien, le chien poursuivit un lapin qui se réfugia dans son terrier, mais les adolescents trouvèrent que l’abri de l’animal était peu ordinaire et semblait-il, très vaste, ils décidèrent alors de s’y engouffrer et de l’explorer. Ils ne se doutaient pas alors qu’il venaient de découvrir l’une des grottes ornées de l’ère paléolithique les plus importantes du monde. On l’a surnomme désormais la chapelle Sixtine de l’art pariétal ou encore le Versailles de la préhistoire. Dans la grotte qui est plutôt petite car il n’y a que 235 mètres de galeries, vous pourrez admirez de sublimes peintures rupestres réalisés avec du noir, du blanc du rouge et du jaune qui représente une multitude d’animaux tels que des chevaux, des cerfs, des aurochs, des bouquetins, un renne, un ours, un homme et un animal non-identifié tout droit sortie d’une mythologie Grecque. On a également retrouvé plusieurs centaines d’objets et outils de l’ère préhistorique qui dateraient tout comme les peintures d’environ 17 000 à 19 000 ans. Chose curieuse, cette grotte n’était pas habité, ces occupants ne s’en servait pas comme lieu de vie. Tout semble donc indiqué que la grotte de Lascaux était entièrement dédié à l’art ou encore aux pratiques chamaniques, beaucoup de théories sont encore à l’étude et nous sommes loin de comprendre tous les secrets et mystères des premiers hommes.
Informations

Grottes de Lascaux. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne

Jardins du Manoir d’Eyrignac

Les jardins du Manoir d’Eyrignac furent crée au 18ème siècle dans un style de jardin à la française quelques temps après la construction du manoir. C’est par la volonté de Louis-Antoine de la Calprenède petit-fils du marquis Antoine de Coste de la Calprenède lui même fondateur du manoir, que les jardins vie le jour et prirent ces formes si particulière. Mais les jardins ne gardèrent pas toujours cette apparence au fil des siècles, ils seront transformés en jardins à l’anglaise au 19ème siècle. C’est Gilles Sermadiras, descendant des Calprenède qu’il leur redonnera leurs formes d’antan en 1960 ou presque. Aidé par son fils Patrick de Sermadiras qui reprendra la succession et conserva en parfait état les jardins d’Eyrignac jusqu’à nos jours, il dessinera lui même les plans de ce jardin remis au goût du jour. Aujourd’hui on peut se promener parmi ses formes géométriques, propres, nettes, rectilignes, parmi les buis et les charmes, les ifs et les cyprès. Les jardins du manoir d’Eyrignac sont classés “Jardin remarquable” et sont aujourd’hui l’un des plus beaux jardins à la française de l’art topiaire, tels qu’on en faisait il y’a plus de 400 ans.
Informations

Jardins du Manoir d'Eyrignac. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne
Jardins du Manoir d’Eyrignac. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne

Sarlat-la-Caneda

Sarlat-la-Caneda est l’une des villes médiévales qui a le mieux su conservé son patrimoine historique de cette époque nostalgique et mélancolique si chère à la France. En effet Sarlat possède le prestigieux label de ville d’Art et d’Histoire et ça n’a rien d’étonnant quand on sait que la ville possède la plus grosse concentration de monuments historiques et classés. On retrouve à Sarlat-la-Caneda pas moins de 74 édifices classés au titre de monument historique. C’est un lieu unique et emblématique de France qui n’a pas manqué d’attirer les productions cinématographiques, qui ont par exemple filmés de nombreuses scène du film “Jeanne d’Arc” de Luc Besson en 1999. Pour se rendre compte de la formidable richesse de ce patrimoine il faut évidemment se perdre dans toutes les petites rues et tenter de dénicher tous les trésors de la ville. On peut tenter de retrouver quelques unes des plus belles des 22 tours de noblesses construite dans la ville après la guerre de 100 ans. C’est Charles VII qui donnera à la ville d’importants fonds et des titres de noblesse à certains bourgeois de la ville pour les récompenser de leur loyauté à la couronne de France. Mais on peut aussi prendre de la hauteur pour saisir toute la magnificence de cette ville oublié par le temps, il suffit de se rendre à l’église Sainte-Marie , et de prendre l’ascenseur en verre qui vous emmène au sommet du clocher pour un spectacle éblouissant. On n’oublie pas non plus de faire un tour à la magnifique cathédrale Saint-Sacerdos et au Manoir de Gisson pour découvrir comment vivaient les nobles de la ville à la Renaissance.
Informations

Sarlat-la-Caneda. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne
Sarlat-la-Caneda. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne

Jardins suspendus de Marqueyssac

Décidément le département de la Dordogne est riche en jardin extraordinaire, c’est le cas des Jardins de Marqueyssac. Ces jardins tout comme ceux d’Eyrignac sont classés jardins remarquables. Les jardins qui comporte pas moins de 150 000 buis se situent dans le parc du château de Marqueyssac, un domaine de 22 hectares situés dans sur une colline de 130 mètres de haut à Vésac. Ici on ne laisse rien au hasard tout n’est que forme sculptées, arrondis, voluptueuses et contemporaines d’inspirations asiatiques. En plus de bénéficier de ce décor digne d’un compte pour enfant vous pourrez profiter de la vue et du panorama qu’offre Marqueyssac sur toute la la vallée.
Informations

Jardins suspendus de Marqueyssac. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne

Gouffre de Proumeyssac

Le gouffre du Proumeyssac fut découvert Gabriel Galou en 1907, un puisatier du pays qui aimait l’aventure et n’avait pas peur d’explorer ce genre d’inconnu. Mais on connaissait déjà l’existence d’un trou dans le sol depuis des centaines d’années d’où s’échappait parfois une fumée surnaturelle. L’endroit fut considéré comme maudit et même accusé d’être l’antre du diable et de mener tout droit aux enfers. À ce propos, bon nombre de personnes auraient au fil des années disparus dans la région. Ce qui ne manqua pas d’encourager les superstition et les légendes. Plus tard dans des temps plus moderne et proche de son exploration, on pensa unanimement que c’était un volcan éteint. Gabriel Galou décida de comprendre une fois pour toute ce qui se cachait au fond de maudit trou. Il découvre alors, aux faibles lueurs de son éclairage de fortune, une extraordinaire et immense cavité et observe “des colonnes de cristal” et deux bassins semblant être emplis de la plus pure et de la plus sainte des eaux. On y installera alors une nacelle qui permettra de faire descendre 4 personnes en même temps. On imagine aisément le frisson et la stupéfaction qu’on dut ressentir ces premiers visiteurs en contemplant cette irréelle et splendide cathédrale de cristal souterraine.
Informations

Gouffre de Proumeyssac. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne
Gouffre de Proumeyssac. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne

Château de Biron

On retrace la présence d’un château de Biron dès le 11ème siècle ce qui revient à dire que ce formidable édifice de comptes de fées aurait presque 1000 ans et au moins 900 ans. Mais la première chose que l’on constate lorsqu’on observe le château de Biron c’est que ce formidable ensemble, se compose bel et bien de plusieurs bâtiments distinct de par leur architecture et leur époque. En effet durant les 800 ans de règne de la famille Biron sur ce domaine, chaque héritier n’a pas manqué de transformer et d’améliorer cette monumentale forteresse au travers d’édifices ayant chacun des styles d’architectures bien différents allant du 12ème au 17ème siècle afin de nous offrir la merveille que nous pouvons contempler aujourd’hui. Le château accueil des expositions d’art, des concerts et des spectacles à la belle saison.
Informations

Château de Biron. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne
Château de Biron. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne

Découvrez d’autres régions et département à explorer avec Que faire ce week-end ? :
Maine-et-Loir
Activités insolites Paris

199 Views

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *