Haute-Loire

Partons à la découverte de la Haute-Loire en Auvergne, pour découvrir tous ses secrets. Le département de la Haute-Loire possède un patrimoine historique, architectural et naturel extrêmement riche, il ne vous sera donc pas possible de tout voir en un seul week-end tant il y’a de beautés à contempler.
Pour vous rendre en Haute-Loire, vous serez à 1h45 de trajet en voiture de Lyon, à 3h40 de Montpellier, à 2h40 de Grenoble et à 3h20 de Genève.

Puy-en-Velay, Haute-Loire

On commence très fort avec l’une des plus belles et intéressantes villes de Haute-Loire mais également sa capitale, j’ai nommé le Puy-en-Velay. C’est une ville nichée à plus de 600 mètres d’altitude qui semble avoir été touché par la grâce et l’on s’en rend compte bien loin avant même d’arrivé. L’une des particularités de la ville est tout d’abord d’être situé dans une ancienne zone volcanique, qui donna naissance à deux proéminences rocheuse, l’un, un pic qu’on appelle ici le rocher d’Aiguilhe et l’autre un promontoire, le rocher Corneille. Ces deux saillies rocheuses sont les deux spécificités de la ville que vous apercevrez surement en premier. Effectivement car la ville fut fondée à la base du rocher Corneille et y accueille toujours aujourd’hui sa vieille ville et son centre historique. La vieille ville est détonne avec le style habituel auvergnat, avec ses maisons et ses volets très colorés, ses placettes et ses platanes. Un charme emprunt d’Italie vient alors nous légèrement nous enivrer et donne des airs de Dolce Vita au Puy-en-Velay.
Au sommet de l’éperon rocheux qui domine la ville, une gigantesque statue de 22 mètres de haut en fonte de couleur cuivré représente la Sainte Vierge Marie couronnée d’étoiles d’or et tenant l’enfant Jésus dans ses bras.
Notre-Dame de France fut érigé en 1860 sous le règne de Napoléon III et imaginé par le sculpteur et architecte Jean-Marie Bonnassieux et c’est aujourd’hui le monument le plus visité de la Haute-Loire.
Si vous le pouvez venez découvrir le Puy-en-Velay vers mi-Septembre, période pendant laquelle la ville célèbre les fêtes du Roi de l’Oiseau et se replonge dans le passé en revêtant ses couleurs de la Renaissance.
Informations

Puy-en-Velay. Que faire ce week-end ? Visiter la Haute-Loire
Puy-en-Velay. Que faire ce week-end ? Visiter la Haute-Loire

Église Saint-Michel d’Aiguilhe


Sur le rocher d’Aiguilhe c’est une œuvre dard tout aussi grandiose qui vous attend. L’église Saint-Michel d’Aiguilhe semble tenir en équilibre voir compléter le sommet de ce rocher, ce pic de 85 mètres de hauteur, est en réalité un neck, une ancienne cheminée magmatique. Ce lieu semble véritablement irréel, surnaturel tant par sa beauté que par côté déroutant. Cela fait résonner en nous un sentiment enchanteur, mélange de féerie et de divin, d’extraordinaire et de prodigieux. L’église Saint-Michel d’Aiguilhe fut bâti en 961 et fêtera donc ses 1060 ans en 2021. Pour y accéder il vous faudra d’abord gravir les 268 marches menant à cette exceptionnelle beauté romane décorée et ornementée avec autant de faste qu’une cathédrale. Le portail d’entrée et sa façade richement parer sont l’une des plus belles d’Europe. À l’intérieur vous pourrez découvrir le trésor le plus précieux de l’édifice, une fabuleuse fresque Byzantine recouvrant le plafond de la chapelle. Une peinture murale vieille de plus d’un millénaire, dans un état de conservation aussi préservé est vraiment très rare. Vous l’aurez compris Le rocher Saint-Michel d’Aiguilhe et son église est un lieu unique au monde qu’il faut absolument voir une fois dans sa vie.
Informations

Église Saint-Michel d'Aiguilhe. Que faire ce week-end ? Visiter la Haute-Loire
Église Saint-Michel d’Aiguilhe. Que faire ce week-end ? Visiter la Haute-Loire

Cathédrale Notre-Dame du Puy-en-Velay

La cathédrale dont le nom complet est :”Notre-Dame-de-l’annonciation du Puy-en-Velay” qui vous l’admettrez est peu long, est l’un des trésors de la ville du Puy-en-Velay. C’est avant tout un trésor d’architecture d’art Roman dont les premières parties furent construites au 11ème siècle. La cathédrale est en effet de style roman mais de nombreux éléments rappelle une inspiration également Byzantine. Sur la façade extérieur la décoration est à la polychromie et à l’intérieur de magnifiques fresques et dorures recouvrent le plafond et quelques murs. Vous serez peut-être également surpris par la présence en son centre d’une vierge noire comme l’albâtre et à vrai dire on ne sait toujours pas vraiment pourquoi. Plusieurs théories sont évoquées, le bois dont est fait la statue se serait oxydé, d’autres évoquent la ressemblance frappante avec les statues égyptiennes d’Isis tenant Orus sur les genoux avec une déroutante similarité au niveau de la posture… bref le mystère perdure et fait de cette statue noire pour le moins surprenante de la vierge Marie un atout de plus pour le joyaux qu’est la Cathédrale Notre-Dame du Puy-en-Velay. Enfin, comme pour parfaire le l’édifice, un merveilleux cloître aux arches séduisantes et ornements si finement détaillés viendra compléter votre visite.
Notez que la cathédrale est un l’un des 4 lieux de départ des chemins de Saint-Jacques de Compostelle et est donc évidemment un très grand lieu de pèlerinage.
Informations

Cathédrale Notre-Dame-de-l'annonciation. Visiter la Haute-Loire.
Cathédrale Notre-Dame-de-l’annonciation. Visiter la Haute-Loire.

Forteresse de Polignac, Haute-Loire

Une fois de plus nous restons bouche bée face à un spectacle d’une telle beauté. La petite commune de Polignac s’est bâti au pied d’une imposante formation rocheuse, une sorte de plateforme de basalte formé jadis par des phénomènes volcaniques d’une puissance considérable. Aujourd’hui et depuis au moins le 11ème siècle cette plateforme rocheuse offre un fantastique emplacement pour une forteresse d’un point de vu stratégique et défensif. Et c’est donc depuis plus de 1000 ans (et sûrement beaucoup plus) que trône majestueusement la Forteresse de Polignac. Le château fut bâti par les seigneurs du Velay et fut par la suite la propriété des Seigneurs de Polignac pendant près de 1000 ans. On ne s’en rend par forcément compte depuis sa base mais depuis le ciel on peut observer que le rocher offre un très vaste plateau à ses habitants, ainsi à son apogée, le château qui était constitué de nombreux édifices pouvait accueillir en plus de la famille seigneurial et des serviteurs, une garnison de pas moins de 800 soldats.
Aujourd’hui la forteresse est en ruines, mais quelles ruines ! Tout d’abord le mur d’enceinte défensif agrémentés de tours borde la falaise sur plus de 800 mètres. Ensuite l’élément le plus massif, du haut de ses 32 mètres de haut pour ses 16 mètres de larges, visible à des dizaines de kilomètres, c’est le Donjon de Polignac. À l’intérieur se trouve l’élément le plus déconcertant de ce site, un bloc de granit sculpté, à l’effigie d’un visage d’homme au cheveux mi-longs et barbu. Serait-ce une divinité ? Très certainement l’hypothèse la plus répandues est qu’il s’agirait du visage d’Apollon et qu’un très ancien temple Grec aurait jadis siéger à cet endroit. Le masque d’Apollon cache par ailleurs un très ingénieux subterfuge qui permettait très certainement dans l’ancien temps de faire parler le visage du dieu, afin que les fidèles croit à une apparition divine. Cependant le manque de preuves viennent contredire cette belle légende qu’un temple Grec est jamais existé sur le plateau de Polignac.
Le restes des bâtiments féodaux est malheureusement en ruines mais nous en avons bien assez pour rêver, contempler ce mélange de beauté naturelle et de prouesse humaine et s’imprégner du romantisme, de la magie des lieux et du poids du temps.
Informations

Forteresse de Polignac. Que faire ce week-end ? Visiter la Haute-Loire
Forteresse de Polignac. Que faire ce week-end ? Visiter la Haute-Loire

Château de Chavaniac-Lafayette

Nous passons maintenant à la visite de la maison natale d’un très grand personnage de l’histoire, un grand héros non pas seulement pour la France mais pour le monde, ses actes on en effet eu des répercutions qui ont forgé le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui, on l’appelle “le héros des deux mondes”, c’est le Marquis de Lafayette. Il y’a tant à dire sur cet homme, le Marquis de Layette est tout d’abord un chef militaire, héros de la guerre d’indépendance américaines mais aussi de la Révolution Française. C’est en Amérique qu’il fera ses premières armes et réalisera ses premiers exploits militaire, il quittera la France en 1777 à l’âge de 19 ans seulement, gagnant le nouveau monde pour rejoindre les insurgés indépendantistes et épouser leur cause qu’il juge noble et juste. Il rencontrera ainsi le général George Washington (futur premier président des États Unis d’Amérique), mènera la guerre à ses côtés et deviendra l’un de ses proches. Aujourd’hui le parc qui fait face à la maison blanche porte son nom ainsi que plus de 30 villes, sans compter les rues, avenues etc… Il est également l’un des 8 citoyens d’honneur des États-Unis, un titre très prestigieux qui démontre l’honneur et le respect du peuple Américain à des citoyens étrangers (même si le Marquis avait officiellement acquis la double nationalité).
À son retour il s’investira largement dans la politique de la France, en participant à la création de la monarchie constitutionnelle qui échouera, puis en devenant l’un des leaders de la Révolution, puis enfin en participant à la rédaction de la “Déclaration Des Droits de l’Homme et du Citoyen”. Enfin en 1830, le Marquis de Lafayette aurait pu devenir Président de la République car le gouvernement lui proposera le poste mais il le refusera.
Vous pourrez donc visiter la maison d’un très grand homme, en avance sur son temps, progressiste qui contribua à bâtir le monde plus juste dans lequel nous vivons.
Le Château-Chavaniac fut bâti au 14ème siècle avec pour principale matériau, la pierre volcanique sombre de la région. Le style architectural est purement Auvergnat sublimé par des touches médiévales. La combinaison des styles et des couleurs en fait un manoir imposant et massif mais pas austère, qui invite à l’admiration et à l’explorations des intérieures. Vous y découvrirez une atmosphère, noble mais chaleureuse emplit d’anecdotes sur la famille Lafayette. Enfin les jardins à la française autour sont classés “Jardin remarquable”.
Informations

Château de Chavaniac-Lafayette. Que faire ce week-end ? Visiter la Haute-Loire
Château de Chavaniac-Lafayette. Que faire ce week-end ? Visiter la Haute-Loire

N’hésitez pas à lire nos autres articles pour découvrir un autre de nos fabuleux départements Français :
Visiter le Var
Visiter les Pyrénées-Orientales

87 Views

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *