Que faire ce week-end ? Découvrir la Lozère

On repart ce week-end sur les routes de France pour visiter la Lozère dans le sud de la France en région Languedoc-Roussillon. Le département de la Lozère est très facile d’accès, on est à peine 2h de Montpellier, à moins de 4h de Marseille à 3h10 de Toulouse et moins de 3h de Lyon !

Que faire en Lozère ?

L’Aven Armand

En Lozère sous le Causse Méjean, un immense plateau de 34 000 hectares situé à 800 mètres d’altitudes et plus, se trouve caché sous la roche une gigantesque caverne un abîme pouvant contenir aisément la cathédrale Notre-Dame de Paris, c’est l’Aven Armand. Avec une hauteur de 45 mètres, une longueur de 110 mètres une largeur de 60 mètres, la grotte a de quoi donner le vertige, le travail d’érosion aurait commencé il y’a 30 millions d’années et il y’a environ 1 million d’années la grotte aurait été définitivement formée. C’est en 1897, le 18 Septembre que Louis Armand fidèle compagnon de Edouard-Alfred Martel, l’un des pères de la spéléologie , découvrit l’entrée de la cheminée, de ce gouffre du Diable. Le lendemain il y descend et découvre pour la première fois la splendeur de ce fantastique monde souterrain. Fantastique est le mot car à l’Aven Armand est notamment connu pour sa “forêt de pierres”, en effet depuis des centaines de milliers d’années des gouttes chargées en calcaire s’écoule du plafond et viennent s’écraser sur le sol de la grotte, formant ainsi une forêt de pas moins de 400 impressionnants stalagmites, dont l’un est semble t-il à ce jour le plus grand du monde avec ses 30 mètres de hauteur. L’ami de Louis Armand et pionnier dans la spéléologie, qualifiera le lieu de “rêve des milles et une nuits”. Il semble que ce rêve soit encore plus vrai aujourd’hui car la grotte et ses trésors sont éclairées par un jeux de lumières rendant l’endroit encore plus féerique.
Informations

L’Aven Armand. Que faire ce week-end ? Visiter la Lozère.

Que faire en Lozère ?

Chaos de Nîmes-le-Vieux

Un monde dévasté ? Une ville en en ruines ? Une civilisation oubliée ? Nombreuses sont les légendes, les mythes et les impressions que peut faire naitre cet endroit mais ici rien de nature humaines, fantastiques ou encore extraterrestre mais le Chaos de Nîmes-le-Vieux est 100% naturel. Perché à plus de 1000 mètres d’altitude une étendue de roche hors du commun sculptée par les vents et les pluies pendant des millions d’années, offre un paysage de désolation et de destruction. On à peine à imaginer que rien de tout cela n’a été construit par la main de l’homme, tant les pierres arborent des angles et des facettes étranges, semblant avoir été travaillés et retravaillés. La plupart des gens y voient une ruine d’une civilisation quelconque. Un chemin de randonnée balisée traverse se décor surréaliste et apocalyptique vous offrant une balade extraordinaire à ne pas manquer.
Informations

Chaos de Nîmes-le-Vieux. Que faire ce week-end ? Visiter la Lozère

Que faire en Lozère ?

Les Gorges du Tarn

Les Gorges du Tarn sont un site exceptionnel et très connus des français, à tel point qu’on vous déconseille évidemment de vous y rendre pendant la haute saison en juillet ou août pour ne pas gâcher votre expérience. Partez donc hors saison, le temps d’un week-end ou d’un séjour et offrez-vous une merveilleuse escapade entourez de falaises vertigineuse, de végétations luxuriantes et d’eaux cristallines. On peut descendre les Gorges du Tarn en 2 jours complets ou presque (cela dépend de votre vitesse) mais on peut aussi faire des escapades plus courtes en canoë-kayak de 1 à 4 heures. Dans les gorges on peut aussi faire de l’escalade, de la Via Ferrata, du canyoning, de la randonnée ou encore de la spéléologie.
Informations

Gorges du Tarn. Que faire ce week-end ? Visiter la Lozère

Que faire en Lozère ?

Château de La Baume

On préfère vous prévenir le château de la Baume n’est pas le plus beau château de France, ni le plus vieux. En effet avec son architecture très classique où persiste des petites pointes de médiéval mais surtout sa couleur de granit d’un gris maussade, très rude, peu accueillant, ce château de nous émerveillera peut-être pas de l’extérieur. C’est également un château dit “récent” datant de seulement 1630, bâti par le compte de Peyre, César de Grolée, seigneur du Gévaudan. Mais comme on ne juge pas quelqu’un de par son apparence, on vous recommande de le découvrir pour sa richesse intérieure ! Effectivement l’intérieur du château est très richement décoré et en excellent état de conservation, rien n’a d’ailleurs changé depuis au moins 300 ans. On notera notamment les peintures murales et des plafonds très colorés très présentent dans pratiquement toute les pièces de l’édifice. Le château est situé à 1200 mètres d’altitude, ce qui en fait le château le plus haut perché de France. Saviez-vous que c’est les forêts et bois environnant le château que fut traqué et chassé la bête du Gévaudan… ?
Informations

Château de La Baume. Que faire ce week-end ? Visiter la Lozère.

Si cet article vous a plu n’hésitez pas à vous inspirez en découvrant d’autres
départements et régions :
Tarn-et-Garonne

709 Views

Sarthe

Le département de la Sarthe se situe dans la région des Pays de la Loire, il doit son nom à la rivière éponyme qui le traverse lui et de nombreux autres départements.

Le Mans, Sarthe

Aujourd’hui on fait une escapade au Mans, cette ville célèbre dans le monde entier pour sa course automobile, (certes l’une des plus importante au monde, à en réalité) bien plus que cette évènement annuel à offrir. C’est ce que nous allons tenter de démontrer. Tout d’abord le Mans est une ville très ancienne, c’était déjà une ville riche et prospère au temps des Gaulois puis elle continua à se développer sous l’ère romaine et au 3ème siècle la ville se dote d’important remparts pour se protéger des invasions barbares. Une partie de cette impressionnante muraille de couleur ocre protège encore la vieille-ville du Mans aujourd’hui après presque 2000 ans d’existence. Ces impressionnants remparts Gallo-Romains sont les mieux conservés au monde, on peut les admirer bordant la vieille-ville sur 500 mètres le long de la Sarthe, plantant un décor grandiose. Pour finir la muraille à la particularité d’être ornée d’une décoration polychromique alternant avec le noir, le blanc et l’ocre, un chef d’œuvre de l’antiquité qui vu tant choses passées. Il est très agréable de se balader dans les ruelles de la cité parmi les hôtels particuliers et les maison à pans de bois, le quartier de la vieille ville est nommé cité Plantagenêt en hommage à cette grande famille royale. On termine la visite par la sublime cathédrale Saint-Julien du Mans, qui abrite les sépultures de Saint-Julien et de Charles d’Anjou compte du Maine. On peut également faire un tour au Musée de Tessé, le musée des Beaux-Arts de la ville.
Informations

Le Mans. Que faire ce week-end ? Découvrir la Sarthe

La Ferté-Bernard

La Ferté-Bernard c’est une nouvelle fois une petite Venise, à ceci prêt que celle-ci on la surnomme la Venise de l’Ouest. La Ferté-Bernard c’est une ancienne cité médiéval emplis de charme, le meilleure moyen d’en faire le tour pour la première fois c’est par ses canaux, la ville a mis à dispositions des visiteurs des bateaux électriques sans permis afin d’en apprécier l’infinie beauté et l’atmosphère paisible qui y règne. La Ferté-Bernard est traversé en longueur par deux rivières principale la Même et l’Huisne qui se divise en une multitude de canaux morcelant le village de part en part. À l’aide votre petite barque électrique vous pourrez explorer une grande partie de la ville au fil de l’eau, passant sous quelques 45 ponts. Vous aimerez passer par le pont de la monumentale porte fortifiée de Saint-Julien pour pénétrer dans la vieille-ville, dernier vestige des forces de défense de la ville au Moyen-Âge. En parlant de chose monumentale vous découvrirez au centre de la vieille-ville, une élégante église du 15ème siècle aux dimensions proche d’une cathédrale, alliant de façon admirable les styles architecturaux du Gothique et de la Renaissance.
Informations

La Ferté-Bernard. Que faire ce week-end ? Visiter la Sarthe

Château de Montmirail

On ne sait exactement depuis quand le Château de Montmirail veille sur la région mais une chose est sûr c’est que la forteresse était présente dès le 9ème siècle, c’est donc un édifice millénaire qui veille sur la commune de Montmirail. Il a notamment été d’une très grande importance pour la région pendant les invasions Vikings. Malheureusement le château sera détruit durant la guerre de 100 ans, en 1421 au cours d’une féroce bataille mais sera reconstruit par Charles V d’Anjou compte du Maine. Le château de Montmirail est surtout connu pour avoir un accueilli un événement important en 1169, un événement diplomatique. En effet le château sera le lieu choisi à cette époque pour la rencontre de grand personnage, celle du Roi de France, Louis VII Le Jeune et du Roi d’Angleterre Henri II Plantagenêt accompagnée de ses fils Richard Cœur de Lion et Jean sans Terre. Ce sont les deux fils légitime du Roi qu’il a eu avec Aliénor d’Aquitaine, ancienne épouse du Roi de France. S’ajoute à cette petite réunion l’archevêque de Canterbury Thomas Becket actuellement en exil en France après avoir menacé le Roi d’Angleterre d’excommunication et fui le pays. C’est là le réel but de cette étonnante réunion, le roi de France voulait réconcilier le Roi d’Angleterre avec l’église et Henri II venait simplement rendre hommage au Roi de France et présenter ces fils. Une rencontre que l’on imagine quelques peu tendu vu les circonstances, mais qui se passera apparemment bien, enfin… en apparence du moins, car l’archevêque puis retourné au pays dans sa cathédrale de Canterbury, mais pour y mourir car il y sera finalement assassiné par deux chevaliers de la couronne. Un petit château ayant hébergé de grands personnages et ayant assez vécu pour abriter une multitudes de d’histoires et de secrets contribuant à la grande Histoire. On retrouve les témoignages de cette longue vie dans l’architecture du château où chaque siècles à laissé sa marque en partant du château médiéval, en passant par le château de plaisance de la Renaissance pour finir avec les temps modernes notamment l’édification de l’observatoire (grande tour de 30 mètres) au 19ème siècle. Aujourd’hui vous pouvez séjourner au Château de Montmirail, assister à des concert de musique classique et même y célébrer votre mariage.
Informations

Château de Montmirail. Que faire ce week-end ? Visiter la Sarthe

Abbaye Saint-Pierre de Solesmes

La monumentale et majestueuse Abbaye de Saint-Pierre de Solesmes est très certainement l’une des plus belle abbaye de France. Elle fut fondé en 1073 par Geoffroy le Vieux, seigneur de Sablé, elle est encore habité aujourd’hui par une cinquantaine de moines bénédictins. On ne peut donc visiter que la partie où se situe l’église afin de préserver les vœux de la vie monastique de ses habitants. On peut cependant admirer ce puissant et imposant de cet situé en bord de la Sarthe pour ajouter encore un peu plus d’extraordinaire et de magie à ce lieu hors du commun. L’intérieur n’est pas en reste car vous pourrez contempler au sein de l’église abbatiale, un incroyable et sublime ensemble de sculptures appelés ” Les saints de Solesmes” datant de la Renaissance et représentant la mise au tombeau de la vierge Marie.
Informations

Abbaye Saint-Pierre, de Solesmes. Que faire ce week-end ? Visiter la Sarthe

Le Château de Lude, Sarthe

Un château de la Loire moins connu que ses pairs mais pourtant d’une beauté incomparable. On note la présence de fortification, notamment d’un donjon dès la fin du 9 ème siècle mais c’est réellement au 13ème siècle que le Château de Lude naquis. Il traversera ensuite la guerre de 100 ans où auront lieu quelques grandes batailles. Le château servira notamment aux français pour repousser l’envahisseur anglais à 2 reprises, puis il passera sous domination anglaise durant 2 ans avant que les chevaliers et compagnons de Jeanne d’Arc ne reprennent possession des lieux. Au niveau architecturale le château de Lude est bien entendu un merveilleux chef d’œuvre dont peut s’enorgueillir la France mais qui possède en plus une particularité qui le rend véritable unique, chaque façade de ce somptueux édifice est resté propre au style d’une époque. On contemple ainsi une aile Louis XII, une aile Renaissance et une aile du 18ème néoclassique faisant du Château de Lude un joyaux aux multiples facettes, toutes plus resplendissantes les unes que les autres. On aime flâner dans les ravissants jardins du domaine après la visite.
Informations

Château de Lude. Que faire ce week-end ? Découvrir la Sarthe

Si vous chercher des idées pour vos week-ends, séjours ou vacances n’hésiter pas à lire nos autres articles :
Meurthe-et-Moselle

775 Views

Tarn-et-Garonne

Bienvenue en Tarn-et-Garonne un tout petit département niché au cœur de la région Midi-Pyrénnées. Vous l’aurez devinez son nom provient des cours d’eau qui le traverse, la rivière Tarn d’Est en Ouest qui se jette ensuite dans le fleuve de la Garonne qui lui traverse le département du Nord au Sud. Un week-end entier peut suffire pour faire le tour des visites et des activités mais on vous promet un week-end de rêve et des souvenirs pleins la tête. On peut se rendre en Tarn-et-Garonne en moins d’1h de route en partant de Toulouse, en à peine plus de 3h de Montpellier et en moins de 2h de Bordeaux.

Abbaye Saint-Pierre de Moissac

Attention on commence très fort avec l’ancienne Abbaye Saint-Pierre de Moissac qui est l’un des plus beaux sites architecturale de France. L’Abbaye de Moissac fut fondée au 8ème siècle, cela fait donc plus de 1200 années qu’elle rayonne dans le village de Moissac. Elle est considérée comme une œuvre extraordinaire, on dit même qu’elle représenterait l’apogée de l’art roman notamment avec son cloître qui serait dit-on le plus beau du monde mais aussi l’un des plus ancien et enfin l’un des plus grand. Lorsque l’on pénètre dans ce lieux on n’est en effet stupéfait par ces dimensions, avec ses 116 colonnes surmontées de chapiteaux sculptés sur leurs 4 faces, à la décoration unique, imageant chacun d’entre eux une scène de la bible ou illustrant des thèmes floraux ou encore des créatures imaginaires. Au centre de ce chef d’œuvre crée par l’homme trône un autre trésor, celui-ci issu de la nature trône fièrement, un noble Cèdre du Liban bicentenaire de 30 mètres de haut. L’imposante Abbaye en elle même est un véritable bijoux d’architecture roman et gothique rare en France. Mais ce qui lui donne une dimension exceptionnelle, ce qui l’a rend véritablement unique c’est son tympan du portail d’entrée sud. Le portail lorsque l’on se présente en face est vraiment très impressionnant et c’est bien le but voulu par l’église afin de les visiteurs ressentent un fort sentiment d’admiration et d’humilité avant de rentrer dans la maison de Dieu. Le portail est massif et finement sculptée, son tympan représente l’apocalypse selon Jean, le retour du Christ sur Terre, il est représenté au centre en majesté entouré de ses 4 évangélistes et des 24 vieillards conformément à la scène biblique. Vous l’aurez compris l’abbaye Saint-Pierre de Moissac est un précieux trésor artistique et historique qu’il faut absolument visiter en visite accompagné d’un guide expert qui saura vous révéler tous les secrets et beautés de ce lieu.
Informations

Abbaye de Moissac. Que faire ce week-end ? Visiter le Tarn-et-Garonne.

Saint-Antonin-Noble-Val

On part ensuite à la découverte de l’un des plus beaux village de France, à Saint-Antonin-Noble-Val, rien que ça. Le village de Saint-Antonin- Noble-Val possède bon nombre de maisons en pierres et de ruelles qui ont aujourd’hui plus de 800ans. Oui car ce village est une ancienne cité médiévale superbement conservées, on dirait même qu’ici le temps n’a aucune d’emprise. On peut même y voir le plus vieux bâtiment civil, qui est aujourd’hui appelé la Maison Romane, était à l’origine un ancêtre de nos palais de justice ou un bourgeois (la plupart du temps) de la cité était chargé de faire jugé ceux qui ne respectait pas la loi. La population n’étant pas instruite à l’époque du moyen âge on peut observer des colonnes surmontées de sublimes chapiteaux sculptés sur le bâtiment. Il était sensés représentés les lois en imageant ce qui était interdit afin que le peuple en soit bien informé. On peut aussi faire un tour à la grotte du Bosc à quelques kilomètres du village.
Informations
Informations grotte

Saint-Antonin-Noble-Val. Visiter le Tarn-et-Garonne

Les Gorges de l’Aveyron

Autour du village de Saint-Antonin-Noble-Val on trouve les saisissantes Gorges de l’Aveyron. l’Aveyron est une rivière qui prend sa source dans le département voisin de l’Aveyron et mène son chemin jusque dans le Tarn-et-Garonne ou il continuera sa route en se jetant dans le Tarn. Mais la spécificité de cette rivière c’est qu’en passant à travers les montagnes calcaires de la région, elle a par endroit creusée de profondes gorges au fil des milliers voir des millions d’années. Nous offrant ainsi aujourd’hui des paysages à couper le souffle. On vous conseille donc de descendre l’Aveyron en kayak ou en Canoë mais aussi de partir à la découverte des plus belles randonnées qui se trouveront sur votre route, notamment aux alentours de Saint-Antonin-Noble-Val.
Informations randonnées
Informations kayak

Georges de l’Aveyron. Que faire ce week-end ? Visiter le Tarn-et-Garonne

Pour découvrir les départements et les régions de France, n’hésitez pas à lire nos autres articles :
Seine-Maritime
Allier

664 Views

Meurthe-et-Moselle

Bienvenue en Meurthe-et-Moselle, un petit département de la Lorraine encore peu visiter qui possède pourtant des atouts exceptionnels comme sa capitale, Nancy. Nancy est en effet une ville d’une époustouflante beauté qui ne bénéficie pas de la notoriété qui lui est due. Vous découvrirez également certains des plus beaux châteaux de France. Enfin quelques perles de la nature s’ajouteront à votre fabuleux week-end ou séjour passé en Meurthe-et-Moselle. Le département de la Meurthe-et-Moselle est accessible en moins de 4 heures de Paris et de Lyon, en moins d’1h30 de Strasbourg et en 3h30 de Zurich.

Nancy

Nancy est une ville magnifique qui bénéficie notamment de l’une des plus belles place du monde mais la ville cache bien d’autres merveilles ainsi qu’une douceur et une qualité de vie rare. Tout d’abord afin de mieux comprendre l’histoire de la Lorraine il vous faut faire un tour au Musée Lorrain. Le Musée Lorrain est répartie sur deux somptueux bâtiments : le Palais Ducal qui date du 16ème siècle et sur l’église des Cordeliers qui date du 15ème siècle. Vous y retrouverez de vaste collections de peintures et sculptures de grands artistes du Moyen-Âge, un exceptionnel mobilier du 18ème et même un trésor, le trésor de Pouilly-sur-Meuse. Suite à cela vous pourrez aller vous restaurez aux grandes Halles de Nancy, l’un des plus beaux marché couvert de France et surtout l’un des plus gourmands !
Enfin vous devrez absolument faire un tour au Musée des Beaux-Arts de Nancy, situé dans l’un des plus beaux bâtiments de la place Stanislas, vous pourrez y admirez notamment de très vastes collections de peintures allant du 14ème au 21ème siècle ainsi que la célèbre collection de verreries et de cristal de Daum comprenant pas moins de 950 œuvres. Un véritable délice de finesses et de détails.
Informations musée Lorrain
Informations musée des Beaux-Arts
Marché couvert de Nancy

Nancy, Place Stanislas. Que faire ce week-end ? Visiter la Meurthe-et-Moselle

Place Stanislas

On commence vraiment très fort avec la capitale du département Nancy. La première chose à dire est que Nancy est une ville formidable qui ne jouit pas encore du mérite qui lui revient de droit. Et pour cause la ville abrite par exemple en son centre, la plus belle place d’Europe, la place Stanislas. La place Stanislas fut aménagé par le roi de Pologne Stanislas Leszczynski après avoir perdu sa couronne et son titre dans son pays et tenter diverses stratégies pour la reprendre, il aura l’impensable chance de voir le jeune Roi Louis XV lui demander la main de sa fille Marie Leszczynski. Il deviendra alors beau père du Roi de France et deviendra duc de Loraine en 1737. Il s’établira alors à Nancy et en tant qu’homme de grande éducation et s’interessant au pensées des Lumières, à l’art, la science et au progrès, il utilisera sa fortune pour diverse œuvres et notamment pour de gros travaux d’aménagement de la ville. Ainsi née 1757 la Place Royale de la ville, connectant la vieille-ville et la ville-neuve par le biais d’une place magistrale et somptueuse. Une immense place de 106 mètres de long et 124 de large construite en l’honneur de son gendre Louis XV. Imaginé et conçue par l’architecte Emmanuel Héré, assisté de différents artistes tels que Jean Lamour qui façonnera les 6 sublimes grilles aux divines dorures sécurisant les entrées. Elle est entourée de 7 fabuleux bâtiments à l’architecture de style classique parmi lesquels on observe l’hôtel de ville, l’opéra-théâtre et le musée des beaux arts de la ville. En plus on ajoute la contemplation de deux majestueuses fontaines situés l’une en face de l’autre en 2 angles de la place représentant respectivement Néptune et l’autre Amphitrite. Elles sont divinement sculptées dans un style Rococo. Enfin on termine la visite de extraordinaire Place Stanislas en passant sous l’époustouflant arc de triomphe Héré. Si vous ne savez pas de quel côté il se trouve il vous suffit de regarder la statue du Roi Stanislas de plus de 4 mètres de haut au centre de la place, il vous montrera le chemin. La Place Stanislas et l’ensemble des bâtiments qui l’a compose est bien entendu inscrit au patrimoine mondiale de l’Unesco.
Informations

Nancy, Place Stanislas. Que faire ce week-end ? Visiter la Meurthe-et-Moselle

Château de Lunéville

Le très élégant château de Lunéville est un merveilleux exemple de ces gigantesques palais raffiné du 18ème à l’architecture classique. On le surnomme même le petit Versailles Lorrain et comprend facilement pourquoi. En effet tout comme le château de Versailles, c’est ancien relais de chasse à tout d’abord la même forme de base, ils partagent également la même architecture et s’ouvre également comme son cousin versaillais sur d’immenses jardins à la françaises agrémentés de jolies fontaines et de bassin. De plus l’un des architecte de Lunéville était l’élève de l’un des derniers architectes de Versailles, pas étonnant donc qu’on leur reconnaisse un air de famille. Certaines ressemblances sont donc évidentes mas n’allez pas croire que le château de Lunéville est une copie, bien au contraire. Au premier coup d’œil on peut observer une particularité propre à Lunéville, 3 grandes et élégantes arches traverse le bâtiment et appelle le visiteurs à se diriger vers l’entrée. Le Château de Lunéville à été bâti au début du 18ème siècle par 3 architectes, Germain Boffrand, Pierre Bourdict et Nicolas Dorbay pour le Duc Léopold 1er. Son fils sera contraint de le céder au beau- père du roi de France, Louis XV car celui-ci avait effectivement épousé la fille du roi exilé de Pologne Stanislas Leszczynski. Le château accueille aujourd’hui de nombreuses expositions, des spectacles, des concerts et bien d’autres événements…
Informations

Château de Lunéville. Que faire ce week-end ? Visiter la Meurthe-et-Moselle

Lac Pierre-Percée

Un petit coin de paradis… Certains diront même un petit coin de Canada en France, bienvenue au Lac Pierre-Percée ! Le Lac de Pierre-Percée c’est un lac de basse altitude (387 mètres) de plus de 3 kilomètres carrées d’étendue d’eau cristalline, de petites plages de sable entourée d’une épaisse végétation. La nature et le calme prédomine, les bateaux de plaisance ont le droit de circuler mais uniquement si ils sont électriques. Une grosse population d’espèces oiseaux s’étant développés vous pourrez tenter de les observer, ou même pêcher. Vous pourrez aussi louer des kayaks ou canoë, faire des randonnées à pieds ou à vélo sur les nombreux sentiers autour du lac. Enfin il existe aujourd’hui aujourd’hui un centre d’activité sportives et d’aventures sur une partie du lac ou vous pourrez faire de l’accrobranche, du saut à l’élastique ou même une tyrolienne géante au-dessus du lac.
Bien évidemment l’été l’afflux de plaisanciers et les activités sur et autour du lac s’intensifie.
Informations

Lac Pierre-Percée. Que faire ce week-end ? Visiter la Meurthe-et-Moselle

Château de Haroué

Le Château d’Haroué est une pépite architecturale, c’est un château dit “récent” qui fut construit au 18ème siècle pendant la période architecturale de style classique et cependant on lui on trouve au premier coup d’œil de nombreux éléments du style architecturale médiéval avec ses 4 tours aux angles et ses douves. Il fut construit par l’architecte Germain Boffrand à la demande du prince Marc de Beauvau-Craon de 1720 à 1729. Le château à été conçue comme en hommage au temps, de sorte à faire correspondre certains éléments à la composition d’une année du calendrier grégorien. De cette façon on compte 365 fenêtres pour les jours, 52 cheminées pour les semaines, 12 tours pour les mois et 4 ponts pour le nombre de saisons. Le Roi déchu de Pologne, Stanislas Leczinski dont nous avons parlé plus haut y aurait séjourné pendant un certains temps. Un château bien éclairé car ingénieusement conçue, réserve quelques surprises comme par exemple un jolie boudoir chinois à plafond peint installé dans l’une des tours d’angle du château en faisant une pièce parfaitement ronde.
Informations

Château de Haroué. Que faire ce week-end ? Visiter la Meurthe-et-Moselle

Si vous avez apprécié cet article n’hésitez pas découvrir les secrets de nos régions :
Seine-Maritime
Vaucluse

851 Views

Allier

On part à la découvert de l’allier ce week-end avec que faire ce week-end ! Un petit département, ancien royaume des Duc de Bourbon qui a comme vous vous en doutez une riche histoire et donc de précieuses traces architecturales de son glorieux passé. Mais vous trouverez aussi dans cet article, de la nature, de l’aventure, de la détente et du bien être et enfin du divertissement beaucoup plus moderne. C’est partit pour découvrir l’Allier !
On peut se rendre dans l’Allier en moins de 3h de voiture en partant de Paris et de Genève en 2h20 de Lyon et enfin en à peine plus de 4h de Bordeaux.

Vichy, Allier

Vichy, une ville à l’histoire chargée et parfois encore très sensible. C’est dans cette ville que le maréchal Pétain en juillet 1940, après la capitulation de la France, décide d’installer son gouvernement. Mais nous ne parlerons pas ici de l’histoire récente de la seconde guerre mondiale qui n’a pas jouer de rôle particulier dans l’attrait et la beauté de Vichy. Nous allons plutôt vous parler de l’histoire plus ancienne, celle du 19ème siècle, l’ère de Napoléon III qui décida d’en faire la “Reine des eaux”. Oui, car avant tout Vichy c’est une ville thermale, connue pour ses eaux et ses bien faits depuis l’antiquité, la ville compte pas moins de 9 sources d’eau, chacune avec ses propres caractéristiques. On confère notamment aux eaux de Vichy des vertus thérapeutique. Napoléon III y séjournera bon nombre fois pour soigner ses maux à la suite de quoi il décidera de transformer la ville afin qu’elle devienne la meilleure station thermale d’Europe. Ainsi, il fera construire des grandes rues et des boulevards, des hôtels, des villas et des palaces un casino-théâtre, un opéra et surtout la belle gare de Vichy, afin que la ville soit facilement accessible au tout-Paris. Ainsi la ville bénéficie aujourd’hui d’une mosaïque architecturale exceptionnelle avec une dominance de l’art nouveau et de l’art déco, faisant de Vichy la perle du centre de la France.
Informations

Opéra de Vichy. Que faire ce week-end ? Visiter l’Allier

Château de Bourbon-l’Archambault

Avec ses 3 monumentales tours, le château en ruine de Bourbon-l’Archambault éblouis de sa prestance et de sa grandeur. Digne d’un château de Game of Thrones détruit par le feux d’un dragon, on n’ose à peine imaginer les dimensions réelle de cette imposante forteresse à son apogée. On reconnait l’existence d’une forteresse en ces lieux depuis le 10ème siècle, le château a sûrement été détruit et reconstruit plusieurs fois et les immenses ruines que nous pouvons contempler aujourd’hui daterait en réalité plus du XIIIème siècle. Ces superbes tours garde encore aujourd’hui fièrement la ville de Bourbon-L’Archambault une petite cité thermale de caractère qui fut jadis la capitale des Bourbonnais.
Informations

Château de Bourbon-l’Archambault. Que faire ce week-end ? Visiter l’Allier

Les Gorges de la Sioule

L’une des plus merveilleuses activités à faire dans le département de l’Allier est de descendre les Gorges de la Sioule en Canoë ou en Kayak ou même en rafting ! La rivière serpente entre le roches avec une rapidité et une force parfois surprenant, idéal pour les amateurs de sensations fortes mais peut convenir aux famille sans jeunes enfants. Ces gorges sont assez peu connus et vous offriront pourtant de sublimes paysages. Il est toute fois impératif de prendre un guide pour ces activités afin vivre une expérience sans danger, en toute sécurité.
Informations

Méandre de la Queille. Que faire ce week-end ? Visiter l’Allier

Château de Chouvigny

Toujours en descendant les Gorges vous apercevrez un magnifique et noble château surplombant les Gorges, arrêter-vous pour venir le visiter, c’est le château de Chouvigny. Le château de Chevigny est un château fort à l’architecture militaire médiéval, il fut érigé en 1250 par Guillaume 1er sur les ruines d’un ancien fort militaire romain.
Informations

Château de Chouvigny. Que faire ce week-end ? Visiter l’Allier

Prieuré Saint-Pierre et Saint-Paul

L’église Saint-Pierre et Saint-Paul de Souvigny appartient au diocèse de Cluny et fut fondé au 10ème siècle par l’édification d’un premier monastère sur le site. C’est alors que l’abbé Mayeul et l’abbé Odilon de la maison mère de Cluny viendront s’éteindre ici même au monastère de Souvigny. Ce qui ne manquera pas de justifier la sainteté des lieux et devenir un haut lieu de pèlerinage où même Hugues Capet alors Roi de France fera pénitence. Prenant rapidement de l’importance, de nouveaux édifices seront construits afin d’accueillir autant de pèlerins, jusqu’a prendre la forme que nous lui connaissons aujourd’hui. On apprécie aujourd’hui le délicieux mélange d’architecture romane et gothique qui sublime l’édifice. À l’intérieur on se recueil respectueusement devant les deux gisants des abbés de Cluny mais on est encore plus surpris par la qualité et la finesse des gisants de Louis II de Bourbon et d’Anne d’Auvergne. On termine la visite en se promenant dans les jardins de l’église, parmi les doux parfums et les belles couleurs des fleurs de printemps.
Informations

Prieuré de Saint-Pierre et Saint-Paul, Souvigny. Visiter l’Allier

Le Pal, Allier

Pour finir on vous propose une activité un peu moins sérieuse pour toute la famille afin de vraiment lâcher prise… Il est vrai que le Pal est idéal pour se détendre puisque en plus d’être un parc d’attraction c’est aussi un parc animalier. En effet le parc accueille pas moins de 700 animaux en semi-liberté toute l’année. Vous pourrez donc admirez de magnifiques spécimens tels que des ours, des loups des lions, des tigres, des léopards, des panthères des éléphants, des girafes, des hippopotames etc… Pour les amoureux et défenseurs des animaux, ne craignez rien, le parc animalier est labellisé et agrées par des organismes visant à la conservation et la réintroduction d’espèces menacés ou non dans leur milieu naturel. Le Pal mettra également à votre disposition une trentaine d’attractions, de manèges et de montagnes russes en tout genre et pour tous les âges.
Informations

Le Pal, Parc d’attraction et parc animalier. Que faire ce week-end ? Visiter le Pal

Vous voulez découvrir tous les activités et secrets de toutes les régions de France ? Alors n’hésitez pas à lire nos autres articles et vous réaliserez que vous vivez dans l’un des plus beaux pays du monde.
Le Cantal

842 Views

Seine-Maritime

Bienvenue en Seine-Maritime à peine plus d’une centaine de kilomètre de Paris se trouve des paysages extraordinaires, comme la célèbre côte d’Albâtre et ses fabuleuses falaises. Vous découvrirez aussi les plus belles ruines de France ainsi que des jardins, de charmants villages et petits ports et certains des plus beaux monuments de France. La Seine-Maritime n’est qu’a 2h de Paris (attention tout de même au départ en week-end) ou de Lille à moins de 4h de Nantes.

Étretat, Seine-Maritime

Ah que dire des falaises blanches d’Étretat qui s’étendent sur la côte d’Albâtre avec leurs curiosités, que dis-je, leurs phénomènes géologiques uniques ? Une seule chose : C’est l’un des plus beaux endroits de France et d’Europe et certainement du monde. Étretat était il n’y encore pas si longtemps un petit village de pêcheurs, mais au 19ème siècles, les parisiens sortent de la capitale, les artistes cherchant l’inspiration voyagent, explorent et découvre la beauté vertigineuse des falaises immaculées dont bénéficie ce petit village de pêche anonyme. Bien vite le tout Paris s’y presse et des artistes peintres de grande renommée y élisent domicile, parmi lesquels on retrouve notamment Claude Monet, Gustave Courbet et Eugène Bondin. Mais il n’y a pas que des peintres qui fréquentaient ce lieu maintenant devenu une véritable station balnéaire, Maupassant et Flaubert y séjournent régulièrement. Plus tard c’est Maurice Leblanc qui s’inspirera de l’endroit pour écrire l’un de ses romans sur les aventures du célèbre gentleman cambrioleur Arsène Lupin “L’aiguille creuse” créant ainsi une incroyable légende, un mythe autour de l’un des phénomènes géologiques phare d’Étretat. Et le mythe finira par dépasser la réalité car “l’aiguille” en question existe vraiment et on ne l’appelle plus désormais que par son nom de fiction. L’aiguille creuse est nommé ainsi car dans le livre, Arsène Lupin découvre que l’intérieur de la roche est creuse, vide, et décide donc d’y cacher ses trésors. Ne vous étonnez donc pas si encore aujourd’hui vous observer quelques touristes tourner autour de l’aiguille pour tenter de découvrir une entrée secrète. L’aiguille n’est évidemment pas la seule beauté naturelle d’Étretat, les titanesques falaises blanches sont aussi connues dans le monde entier pour leurs divines arches. En effet on retrouve 3 arches naturelles sur la côte d’albâtre à proximité d’Étretat : la Porte d’Aval, la Manneporte et la Porte d’Amon. De véritables merveilles de la nature, elles n’aurait été à à l’origine qu’une sorte de tunnel creusé par une rivière souterraine qui existait il y’a des millions d’années, l’érosion de la falaise par la mer leurs auraient par la suite données cette forme si particulière. En dehors de la beauté naturelle du site, la ville d’Étretat est extrêmement plaisante, avec ses maisons typiques, ses belles villas d’époque et n’oubliez pas de visiter la maison de Maurice Leblanc “Le clos Arsène Lupin”.
Informations

Étretat. Que faire ce week-end ? Découvrir la Seine-Maritime

Rouen, Seine-Maritime

Rouen capitale de la Haute-Normandie, Rouen terre d’églises, elle est surnommé la ville aux 100 clochers car on y retrouve plus de 40 églises, dont certaines sont des merveilles d’architecture et d’histoire. On vous conseille donc de faire un tour à l’église Saint-Maclou, à l’abbatiale Saint-Ouen, au Musée des Beaux-Arts de Rouen, à Historial Jeanne d’Arc sans évidemment passer à côté de l’incontournable Cathédrale Notre-Dame de Rouen. On peut également admiré le Gros-Horloge et monté en haut du beffroi pour bénéficier d’une vue à 360 degrés sur la ville à 43 mètres de hautt. Rouen c’est aussi la ville où l’on trouve le plus de maisons à colombages, plus de 2000 ! Vous aimerez vous promenez dans ses rues, admirez l’architecture et prendre un verre ou déjeuner sur les nombreuses places de la ville.
Informations

Rouen. Que faire ce week-end ? Découvrir la Seine-Maritime.

Cathédrale de Rouen

Et on commence tout de suite par la plus célèbre, elle est en effet connue dans le monde entier notamment grâce à Claude Monet qui la peindra une trentaine de fois, pendant plus de 2 ans avant même de s’autoriser à pénétrer à l’intérieur. Si bien que on l’a connait aussi internationalement par le surnom de “La Cathédrale de Monet”, vous l’aurez compris on parle bien de la Cathédrale Notre-Dame de Rouen. La cathédrale de Rouen est l’une des 5 plus grande cathédrale de France, elle fut fondé en 1030 et approche donc son 1000 ème anniversaire. Elle fut d’abord construite dans un style roman puis remanier dans un style gothique. C’est aussi la cathédrale la plus haute de France, mai aussi la plus large avec 61 mètres sur la façade occidentale, la troisième plus haute église du monde avec ses 151 mètres de haut. Sa façade occidentale avec ses tours non symétriques, son portail centrale finement sculpté d’une multitude de personnages et la profusion d’ornements et de détails en font une merveille architecturale qui n’a pas son pareil. Parmi les trésors que la cathédrale abrite, on trouve le gisant de Richard-Cœur-de-Lion, l’une des 3 sépultures du grand Roi d’une partie du royaume de France et de celui d’Angleterre. C’est le Roi lui même qui avait demandé à ce qu’à sa mort son cœur revienne à Rouen.
Informations

Cathédrale de Rouen. Que faire ce week-end ? Découvrir la Seine-Maritime

Le Bois des Moutiers

Le Bois des Moutiers fut fondé par un riche banquier, Guillaume Mallet qui achète le terrain en 1898. Guillaume Mallet fait alors appel une paysagiste anglaise de grande renommée Gertrude Jekill pour transformer le domaine, encore vierge à l’époque, en jardin et à un jeune architecte anglais Edwin Lutyens pour construire le manoir. Ensemble les deux grands artistes vont créer Le Bois des Moutiers, un domaine de 12 hectares réparties entre le manoir familiale, des jardins à l’anglaise et un parc qui amène les visiteurs jusqu’à la côte pour et l’océan. L’architecte parviendra à construire un beau et imposant manoir dans le style anglais Arts & Crafts (art nouveau) qui s’intègrera parfaitement dans la végétation florissante du lieu. Le parc possède de nombreuses espèces exotiques, vous pourrez notamment y voir des Eucryphias du Chili, des Azalées de Chine, des Erables du Japon ou encore de magnifiques Rhododendrons de l’Himalaya et bien d’autres encore…
Le domaine est classé aux monuments historiques et possède également le prestigieux label de Jardin remarquable depuis 2004. Parmi les habitués de la commune de Varengeville-sur-mer et du domaine on dénombre aujourd’hui une impressionnante quantité d’artistes en tout genre qui sont venus s’y inspirer : Claude Monet, Pablo Picasso, Miró, Georges Bracque, Jacques Prévert ou encore Jean Cocteau…
Le meilleur moment de l’année pour découvrir ce lieu est évidemment le printemps afin d’apprécier au mieux la floraison des Rhododendrons géants.
Informations

Le Bois des Moutiers. Que faire ce week-end ? Découvrir la Seine-Maritime

L’Abbaye de Jumièges

La splendeur de l’Abbaye de Jumièges est sans égale, elle est par ailleurs considéré comme la plus belle ruine de France. Elle fut fondé en l’an 654, certaine partie de l’abbaye ont donc plus de 1300 ans, un âge exceptionnel pour un édifice de cette taille en France. On trouve à côté de ce merveilleux édifice la ruine de l’église Saint-Pierre qui sera en partie détruite et incendié en 841, mais il reste néanmoins une infime trace témoin de cette époque un visage peint morcelé, en partie effacé, sur l’un des murs de la structure. Encore un petit miracle car une peinture murale de 1200 ans on en trouve pas beaucoup non plus en France. Le charme, le romantisme et la solonnelité du site n’a d’égale que sa beauté. Des visites guidées et immersive sont possible, grâce à la réalité augmenté, vous pourrez explorer l’abbaye en vous plongeant dans le passé et l’admirer à son heure de gloire grâce à la réalité augmentée.
Informations

Abbaye de Jumièges. Que faire ce week-end ? Découvrir la Seine-Maritime

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à lire nos autres articles pour découvrir les nombreux trésors de nos régions :
Haute-Vienne

973 Views

Orne

L’Orne est l’un des deux départements de la Basse Normandie, c’est aussi l’un des moins connus de France vous allez pourtant découvrir qu’il y’a bon nombres de choses à voir et à faire dans l’Orne. Il doit son nom au fleuve qui y prend sa source et le traverse d’Ouest en Est. Il faudra compter 2h de voiture pour se rendre dans le département de l’Orne en partant de Paris, à peine plus en partant de Nantes (2h20) et 1h30 en partant de Tour.

Abbaye de la Trappe

L’Abbaye Notre-Dame de la Trappe est l’un des rares monastère encore occupé par des moines et utilisé comme tel en France.

L’Abbaye Notre-Dame de la Trappe est l’un des rares monastère encore occupé par des moines et utilisé comme tel en France. C’est une abbaye Cistercienne fondée en 1140, un lieu oublier qui se veut discret pour la tranquillité de ses habitants. L’abbaye donna naissance à la branche de l’ordre Cistercien de la Stricte Observance ou des Trappistes qui se caractérise par 7 prières, le voeu de silence et surtout le travail manuel. Les moines trappistes sont ainsi connu pour leur brassage de la bière trappiste. Malheureusement pour ne pas déranger les moines et compromettre leurs modes de vies, l’abbaye ne se visite pas et l’on peut seulement admirer son sublime portail et sa façade extérieure depuis les grilles. Vous pouvez toute fois la visiter virtuellement et un magasin ainsi qu’une salle d’expo sont toujours ouverts pour satisfaire les visiteurs et pouvoir s’immerger un peu à l’intérieur de ce lieu si secret.

Abbaye de la Trappe. Que faire ce week-end ? Visiter l’Orne

Château de Carrouges

Le Château de Carrouges est LE château à ne pas louper car c’est tout simplement le plus grand palais de l’Orne et de la région Basse Normandie. On note la présence d’une place forte depuis 1136 pour gardé la frontière du Maine et de la Normandie mais celle-ci disparaitra entièrement durant la guerre de 100 ans. Au 14ème siècle le Seigneur de Carrouges, Jean IV la fera reconstruire et de cette forteresse subsiste aujourd’hui encore le donjon. En 1473, le roi Louis XI dormira au château lors d’une escale sur la route de pèlerinage du Mont Saint-Michel. Jean Blosset vers 1480 fera construire une aile puis le château passera à la famille Le Veneur au 16ème siècle et Jean Le Veneur fera ériger le magnifique châtelet d’entrée oscillant entre l’art Gothique et Renaissance.
Le sublime château de Carrouges s’appuyant sur une structure digne de l’architecture militaire médiévale, mais à défaut de la pierre celui à été majoritairement construit en briques rouges. L’alternance des teintes des briques à permis de faire de somptueuses et subtiles décorations bichromiques sur toutes les façades du château. Les styles architecturaux dominants sont de types Henri IV et Louis XIII.
Le parc s’étend sur environ 10 hectares au tour du château et on y trouve un merveilleux jardin à la française, un jardin fleuri “L’oisellerie”, un verger, une roseraie, une terrasse et même une prairie.
Des visites nocturnes et musicales ainsi que d’autres événements sont prévues toute l’année.
Informations

Château de Carrouges. Que faire ce week-end ? Visiter l’Orne

Château d’O, Orne

Le château d’Ô fut bâti par au moins 4 générations D’O en commençant par Robert VII au tout début du 15 ème siècle. C’est un sublime palais principalement Renaissance élégamment posé au milieu d’un étang, il semble presque flotter. Le Château d’Ô est composé d’une enceinte, de tours, de pavillon, d’une passerelle à arcades et colonnes sculptées reliant les deux bâtiments principaux et sublimant la magnifique terrasse qui aussi la cour de ce château semblant tout droit sortir d’un rêve. Enfin une orangerie et une ravissante petite chapelle complètent le palais.
Côté parc on trouve, un jardin pour la promenade, alternant parterres, allées, des petits canaux avec une rivière, un moulin, un potager et un verger.
Informations

Château d’O. Que faire ce week-end ? Visiter l’Orne

Château de Sassy, Orne

Le premier Château de Sassy fut érigé au 17 ème siècle mais de celui-ci ne demeure que les pavillons d’entrée, le reste à été ajouté au 18ème siècle. Le nouveau château fut construit en 1760 par le capitaine de cavalerie Antoine Le Bègue. C’est une magnifique demeure normande alternant la pierre et la brique rouge symbole de l’architecture de la région. À l’intérieur une riche décorations vous attend avec notamment de nombreuses tapisseries dont certaines d’Aubusson. L’un des trésors du lieu est l’incroyable bibliothèque en bois du Chancelier Pasquier qui contient plus de 30 000 ouvrages, c’est l’une des plus belles bibliothèque privée de France.
Mais la chose la plus impressionnante et la plus remarquable ici, c’est évidemment la triple terrasse à étages donnant sur les somptueux jardins à la française.
Informations

Château de Médavy. Que faire ce week-end ? Visiter l’Orne

Château de Médavy, Orne

Une fois de plus c’est une sublime demeure qui vous attend, le Château de Médavy date du 18ème siècle et est un magnifique exemple de l’architecture classique de cette époque. Le château fut construit en 1705 sur lieu et place d’un château médiéval beaucoup plus ancien ce qui détonne un peu lorsque l’on s’en approche pour la première fois. En effet un immense parc de pelouse s’étend devant nous, puis des douves situés à bonnes distances encerclent l’édifice. Elles sont délimitées de deux grandes tours circulaire de briques rouges au toits en dômes. Il est rare de voir deux styles d’architecture aussi distinct et autant séparés par les siècles se retrouvés face à face. Autour du château de nombreux harmonieusement taillées ne font que renforcer la cohérence du classicisme avec le bâtiment principal.
Informations

Château de Médavy. Que faire ce week-end ? Visiter l’Orne

Le Haras du Pin

Encore un château ? Et non cette fois-ci c’est un haras, le Haras national du Pin. Bon d’accord il y’a quand même un château au milieu…
Le Haras du Pin est le plus ancien Haras national de France et c’est également l’un des plus prestigieux, il est surnommé le Versailles du Cheval.
Au 18ème siècle, en 1714, sous le règne de Louis XIV, on cherche à créer un nouvel Haras Royal car celui actuel du Roi à Saint-Germain-en-Laye n’est pas à la hauteur de ses attentes. En 1715 on commence à construire les premières écuries du Haras du Pin, malheureusement Louis XIV n’en bénéficiera jamais car il mourra cette même année. C’est donc sous son successeur, Louis XV que vont s’effectuer les travaux dirigé par l’architecte Pierre le Mousseux mais qui suivra les plans du premier architecte du Roi Robert de Cotte. Le domaine est sublime, majestueux et respecte l’art de l’école de Versailles. Aujourd’hui le domaine du Haras du Pin s’étend sur près de 1000 hectares, on peut y visiter le château, certaines écuries et la quasi totalité du haras. On vous conseille fortement de visiter l’intérieur du château qui possèdes des intérieurs très richement décorés avec notamment dans certaines pièces d’exquise tapisseries royales. Mais on peut aussi se promener en forêt, on y trouve de nombreux sentiers, des points d’eau, des étangs et même une rivière.
Informations

Le Haras National du Pin. Que faire ce week-end ? Visiter l’Orne

N’hésitez pas à lire nos autres articles pour découvrir les trésors et les secrets des autres départements :
Que faire ce week-end ? Visiter le Lot-et-Garonne

368 Views

Cantal

Attention le Cantal est un département français comme on les aiment chez “Que faire ce week-end ?”, un département d’Auvergne truffés de joyaux qui n’attendent que vous pour être découverts. On le sait l’Auvergne est riche. Riche de son patrimoine culturel, riche de son patrimoine historique et architectural mais aussi riche de son terroir, de sa gastronomie et enfin riche de sa nature abondante et de ses paysages débordant de beauté. Et bien devinez quoi ? Le Cantal n’est en aucun cas une exception ! On pars l’explorer tout de suite car en plus il est très facilement accessible.
On peut se rendre en 4h de route dans le Cantal en partant de Lyon, en 3h40 de Bordeaux, en 3h10 de Toulouse et enfin en 3h30 de Montpellier.

Salers, Cantal

Un impressionnant village perché à 900 mètres d’altitude, Salers est bien sûr l’un des plus beaux villages de France. Un village qui a la chance de posséder un très riche patrimoine architecturale avec de très belles maisons et hôtels particuliers de styles gothiques (remontant pour certains jusqu’au 13ème siècle) ou encore Renaissance. De jolies maisons montagnarde et typiquement Auvergnate construites en pierre de laves, aux balcons fleuris, enjoliveront votre balades dans les rues et ruelles étroites de Salers. La place principale est particulièrement grandiose avec sa petite fontaine entourée de ces hautes maisons, de la renaissance du 15ème et 16ème siècle la plupart en pierres volcaniques noires. Il vous faut venir au printemps ou en été mais attention à l’afflue de touristes car même en étant si isolé, Salers est trop jolie pour n’intéressez que vous.
Informations

Salers. Que faire ce week-end ? Visiter le Cantal.

Tournemire, Cantal

Non loin de Salers se trouve Tournemire, un autre village parmi les plus beaux de France. De nouveau on retrouve des maisons typiques du Cantal avec leurs murs en pierres de tuf volcanique et les toits en ardoises. Ce petit village situé à flan de colline presque noyé dans la verdure qui l’entoure possède cependant un atout que vous ne manquerez pas de remarquez au premier coup d’œil, c’est d’ailleurs très certainement la première chose que vous verrez de Tournemire. C’est l’imposant château d’Anjony, avec son impressionnante hauteur de 40 mètres il domine et veille sur toute la région depuis presque 600ans. L’édification ce château marquera l’histoire de la région car il marquera le début d’une guerre entre les deux puissantes familles seigneuriales des environs, qui durera au moins 200 ans. Une histoire sanglante, pleine de conflits, de trahisons et de péripéties digne d’un scénario à la “Game of Thrones”.
Certes de l’extérieur le château d’Anjony parait austère et rien de plus normal car il a été conçu à l’origine comme structure militaire par ailleurs inspirée du château de Vincennes à Paris, mais ce n’est en réalité que pour mieux caché sa beauté intérieure. Le grand salon est en soit déjà très joliment décoré avec notamment des très belles tapisseries d’Aubusson et des Flandres, mais que dire du salon de réception, dit “la salle des preux”. Les murs de cette pièce sont entièrement recouvert de fresques colorées datant de 1575 illustrant 9 grands personnages et grands combattants ou plutôt 8 car malheureusement la fresque de Jules César a été détruite. On retrouve parmi eux Charlemagne, Alexandre le Grand, le roi David, Hector de Troy…
Enfin la toute petite chapelle du château vous réserve le clou du spectacle, un merveilleux chef d’œuvre de fresques colorées, fantastiquement bien conservées, d’une finesse et d’un sens du détail incomparable.
Informations

Tournemire. Que faire ce week-end ? Visiter le Cantal.

Château de Pesteils

Très certainement l’un des plus beaux châteaux de France, c’est aussi l’un de nos préférés chez “Que faire ce week-end”. Le premier château de Pesteils dont on peut encore admirer son vertigineux et titanesque donjon rectangulaire de 40 mètres de haut date du 14 ème siècle, le reste pour la plupart date du 17ème et 19 ème siècle. Une partie du château est donc de style médiéval quand à tout le reste on constate un fort mélange de style gothique et Renaissance ce qui en fait un château complètement unique, un édifice alliant subtilement 3 styles architecturaux de 3 époques différentes pour un résultat des plus séduisant. L’intérieur une fois encore est à la hauteur, vous retrouverez de somptueuses peintures murales, de belles tapisseries, des meubles de grande qualités, le tout animé par des mannequins de cire dessiné par le musée Grévin faisant vivre l’endroit comme à l’époque. De nombreuses visites sur différents thèmes et des évènements sont prévus chaque année.
Informations

Château de Pesteils. Que faire ce week-end ? Visiter le Cantal.

Les monts du Cantal

Les monts du Cantal c’est une réserve naturelle de 27000 km2 de pur bonheur, pour les sportifs ou non, les amoureux de la nature et des grands espaces, pour les fous de randonnées ou les débutants, chacun y trouvera son compte et repartira avec des souvenirs pleins la tête. Les monts du Cantal sont l’une des 5 régions du gigantesque parc naturel régional des volcans d’Auvergne. Ce massif montagneux a vu le jour il y’a environ 13 millions d’années lors de la naissance du plus grand stratovolcan d’Europe, formant un cratère de 70 à 80 kilomètre de diamètre. Ne vous inquiétez pas ce monstre géologique sortie des entrailles de la Terre s’est éteint il y’a plus de 2 millions d’années. L’érosion des glaciers et des autres éléments ont ensuite dessiné le paysage. Son plus haut sommet, le Puy du Cantal culmine à 1855 mètres d’altitude. C’est aujourd’hui un endroit pratiquement vierge des infrastructures des humaines ou la nature et les animaux prospèrent. De très nombreuses randonnées de différents niveaux et de différentes durée sont à votre disposition, vous pouvez notamment prévoir de faire le tour du volcan du Puy Mary en 8 jours avec le GR 400, une expérience dont vous sortirez grandi si vous n’êtes pas un pro. Et si tout cela ne vous suffit pas sachez que vous pouvez aussi explorer la très jolie vallée de Brezons autour des Monts du Cantal.
Informations

Puy Mary, Monts du Cantal. Que faire ce week-end ? Visiter le Cantal.

Pour vos idées de week-ends, de séjours ou de vacances, n’hésiter pas à lire les articles de “Que faire ce week-end ?” :
Le Vaucluse

791 Views

Haute-Vienne

Aujourd’hui on va vous faire découvrir les trésors cachés de la Haute-Vienne dans le Limousin. La Haute-Vienne est avant tout une terre de château, mais les forteresses de ce département sont pourtant assez peu connues. Mais avec “Que faire ce week-end?” Vous les connaitrez bientôt toutes ! Rassurez-vous il y’a aussi bien d’autres chose à voir en Haute-Vienne. On peut se rendre en Haute-Vienne en 2h40 en partant de Bordeaux, en 3h40 de Nantes, en 2h20 de Clermont-Ferrand et en un peu moins de 4h en partant de Lyon.

Limoges, Haute-Vienne

On pars tout de suite visiter la capitale de Haute-Vienne, Limoges, en commençant la visite par une gare, et oui la gare des Bénédictins à Limoges. Mais attention celle-ci n’a rien d’une simple gare, bien qu’on en compte quelques une de remarquable en France, celle-ci est vraiment unique. La gare des Bénédictins fut construite en 1929, par un architecte du nom de Roger Gonthier sur demande de la compagnie ferroviaire Paris-Orléans. Il décide de concevoir le bâtiment dans un style Art-Déco très différent de ce que sont habitués à voir les français. Roger Gonthier s’inspire donc du Moyen-Orient pour concevoir son édifice et cel saute au yeux dès que l’on les yeux dessus. Avec sa coupole et son campanile de 67 mètres l’architecture n’est pas sans rappeler l’architecture de certaine mosquée, notamment la fantastique et monumentale basilique Sainte-Sophie à Istanbul. On ne peut évidemment passer à Limoges sans faire un tour au Musée National de la Porcelaine Adrien-Dubouché où vous découvrez toutes les plus grandes œuvres de cet art qui se perd de plus en plus de nos jours. On peut aussi aller rendre hommage aux héros de la résistance de la seconde guerre au musée de la résistance ou encore faire un tour au musée des beaux arts de Limoges. Enfin la cathédrale Sainte-Etienne de Limoges ne laisse personne insensible.
Informations

Limoges, mairie. Que faire ce week-end ? Visiter Limoges.

Route Richard-Cœur-de-Lion

La route Richard-Cœur-de-Lion est un itinéraire de voyage à 3 branches parcourant plus de 200 kilomètres et pas moins de 23 sites d’exceptions, 3 départements et 2 régions. C’est l’un des meilleurs moyens de découvrir la richesse de ces départements en des châteaux, des églises, des villages, des cathédrales, des ruines… Nous allons donc vous présentez ici certains des meilleurs sites et monuments historiques de la Route Richard-Cœur-de-Lion situés dans le département de la Haute-Vienne.
Informations

Richard-Cœur-de-Lion. Que faire ce week-end ? Visiter la Haute-Vienne.

Château de Montbrun, Haute-Vienne

Ne trouvez pas que pour un petit château inconnu, le château de Montbrun à fort fière allure ? Le château de Montbrun fut érigé au 12ème siècle au bord de la rivière du Dournaujou. Il sera incendié et en partie détruit à plusieurs reprises au cours de son histoire, de ce fait il ne reste aujourd’hui d’origine que son haut donjon d’architecture romane, un édifice remarquable et très rare. Tout le château est construit en pierre sur un modèle d’architecture militaire médiéval mais il a été réaménagé en château de plaisance.
Informations

Château de Montbrun. Que faire ce week-end ? Visiter la Haute-Vienne

Château de Bonneval

Le château de Bonneval fut édifié vers la fin du 13 ème siècle mais un château était en réalité déjà présent depuis l’an 930. Il fait à l’époque partie des forces défensives des seigneurs de la région pour défendre le royaume de France. Le château a vu le jour par la volonté du chevalier Gerault de Bonneval et il est aujourd’hui connu pour avoir été la résidence et le domaine de cette famille de nobles français. En effet de grands personnages ont vécu ou du moins sont passés entre ces murs. Henri IV apprendra par exemple à monter à cheval dans le domaine de Bonneval avec le commandant Gabriel de Bonneval. On trouve d’ailleurs une bibliothèque de 30 000 documents entièrement dédié à la famille de Bonneval à l’intérieur du château.
Informations

Château de Bonneval. Que faire ce week-end ? Visiter la Haute-Vienne

Château de Rochechouart

Le premier château de Rochechouart fut érigé au premier millénaire mais le magnifique château que l’on peut admirer aujourd’hui date lui du 13ème siècle et 15ème siècle. C’est un superbe château qui a su évoluer avec son temps mêlant à la perfection les styles Gothique et Renaissance. Chose exceptionnelle, ce château repose sur un ancien cratère d’une météorite tombée il y’a environ 214 millions d’années. Toute la roche des alentours à été modifié par l’impact et contient quelques minuscules morceaux de météorites et devinez quoi ? Le château de Rochechouart à été construit avec ces mêmes pierres évidemment ! Les Rochechouart sont une grande famille très lié à l’histoire de France. On retrouve ce nom dans bon nombre de guerres et de conflits.
Aujourd’hui le château abrite un musée d’art contemporain.
Informations

Château de Rochechouart. Que faire ce week-end ? Visiter la Haute-Vienne

Si cet article sur la Haute-Vienne vous a plu, n’hésitez pas à lire nos autres articles pour découvrir d’autres départements de France et leurs trésors:
La Dordogne

626 Views

Hérault

On vous invite aujourd’hui à nous suivre dans le Sud de la France pour découvrir le département de l’Hérault dans le Languedoc-Roussillon.
Vous pourrez ainsi visiter la riche capitale de l’Hérault et ses nombreux attraits mais aussi découvrir les trésors caché de la région comme une grotte millénaire emprunt de magie, un véritable paradis caché mais aussi les trésors de Béziers.
Le département de l’Hérault se trouve à un peu moins de 2h de Marseille et un peu plus de 2h de Toulouse et à environ 3h de Lyon.

Montpellier, l’Hérault

Montpellier est l’un des joyaux des grandes villes du Sud de la France, l’une des perles de la Méditerranée. Montpellier est une ville ancienne qui vit le jour vers la fin du premier millénaire après J.-C, ce qui lui permet de posséder un riche patrimoine architectural. Le quartier historique de la ville en grande partie piétons invite délicieusement à la promenade parmi les bâtiments en pierres aux couleurs chaudes et les sublimes façades des hôtels particuliers. Le temps et les occasions vous manquerons sûrement pour réussir à profiter des nombreuses places, des restaurants et des bars en terrasse qui donne envie de s’arrêter à chaque découverte. Si la chaleur se fait trop intense n’hésiter à aller vous ombragez sous les arbres de la romantique place de la Canourgue. Place ensuite à la visite d’un sublime édifice gothique, la Cathédrale Saint-Pierre de Montpellier qui date du 14èmes siècle. Vous serez ébahis par sa façade occidentale atypique orné d’un grand portail subjugué par la présence de 2 immenses piliers-tours surmonté d’un voluptueux baldaquin. À l’intérieur un immense et admirable Orgue de 1778 fabriqué par le célèbre Jean-François Lépine domine les visiteurs. On se dirige ensuite vers le Musée des Beaux-Arts de la ville, le musée Fabre qui fut crée en 1828 par le Baron François Xavier-Fabre lui même peintre et collectionneur. Le musée est installé dans un bel hôtel particulier du 18ème siècle, l’hôtel Massilan. Le Musée Fabre possède des milliers d’œuvres ce cela soit en peintures, dessins, sculptures etc, allant du 14ème jusqu’à nos jours. Vous pourrez donc y admirer des œuvres de Delacroix, Courbet, Rubens et Pierre Soulages. Enfin on peut terminer la magie d’un des plus aquariums d’Europe, Planet Ocean , où au moins 5000 animaux marins de 400 espèces différentes se côtoient. Ocean Planet n’est pas un parc d’attraction ne craignez rien, au contraire l’aquarium participe à l’étude, la préservation et la sauvegarde des espèces marines des océans.
Informations

Montpellier. Que faire ce week-end ? Visiter l’Hérault.

Grotte des Demoiselles

La Grotte des Demoiselles est l’une des plus grande grotte de la région, elle est nommé ainsi grâce à une légende selon laquelle un berger à la poursuite d’une brebis égarée serait venu voir si le pauvre animal ne c’était pas réfugié dans la grotte. Le berger aurait alors aperçu des fées à l’intérieur. On pense que ce sont les stalactites drapées de blanc scintillant pouvant ressembler à des silhouettes féminine qui auront fait naître cette légende. En effet la grotte est connue et fréquentée depuis fort longtemps, déjà à la préhistoire les premier hommes y trouvaient refuge puis ce fut au tour des protestants Camisards pendant les guerres de religion du 15 ème et 16 ème siècle et enfin pendant la Révolution les prêtes réfractaires s’y cachèrent à leur tour. L’existence d’une grotte était donc connue de tous depuis fort longtemps mais les écrits note la présence d’une première exploration officielle au cours du 18 ème siècle, en 1780 par Benoît-Joseph Marsollier des Vivetières. La pièce principale appelé la “cathédrale” est de toute beauté et cache une exceptionnelle œuvre d’art naturelle. Elle fait 52 mètres de haut et s’étend sur 120 mètres de long.
Informations

Grotte des Demoiselles. Que faire ce week-end ? Visiter l’Hérault

Jardin de Saint-Adrien

Le Jardin de Saint-Adrien ou le Jardin d’Eden ? On vous avoue qu’on fait difficilement la différence car dans cet extraordinaire jardin on se croit au paradis tels qu’on se l’imagine depuis des siècles. Une idylle de verdure et de fleurs multicolore parsemés autour de grand bassin d’eau avec cascades et fontaines. À la surface des bassins des nénuphars procurent de l’ombre au poissons et fleurissent tout l’été. Dans les bassins une fantastiques vies s’est développé avec des grenouilles, des carpes Koï évoluent aux côtés de carpes amours et de perche truitée. Là un drôle de petit pêcheur essaye de faire une bonne prise surement pour charmer la nymphe à peine sortie de l’eau qui se délecte des rayons du soleil la réchauffant et semblant transformer sa peau et son divin corps en or. Enfin une géante tout droit venu d’Asie, peut-être même de la famille de Bouddha lui même, semble s’assoupir ou tomber dans un songe lointain complète ce lieu magique emplis de féérie et de bonheur.
Mais ce sont des biens des humains qui sont à l’origine de ce paradis terrestre, c’est l’histoire d’un petit garçon jouant dans une carrière.
En effet à l’origine le terrain était une carrière de pierre où l’on extrayait une roche volcanique, le tuf basaltique, depuis le Moyen Âge et peut-être même l’antiquité. L’homme à l’origine de cet oasis de rêve avait fait de cette carrière désaffecté son terrain de jeux étant petit mais cela ressemblait à l’époque plus à l’enfer et à monde déchu. Mais Daniel Malgouyres était un visionnaire (certains diront fou) et il transforma ce désert aride de 4 hectares acquis dans les années 80 en un extraordinaire jardin d’éden aux innombrables délices. Le jardin de Saint-Adrien est classé Jardin Remarquable et à même été élu Jardin préféré des Français en 2013 lors de l’émission éponyme.
Informations

Jardin de Saint-Adrien. Que faire ce week-end ? Visiter l’Hérault

Cathédrale Saint-Nazaire

On pars maintenant visiter la ville de Béziers et surtout son monument le plus emblématique, la cathédrale de Saint-Nazaire. Impossible de la louper quand on arrive aux alentours de Béziers c’est la première chose que l’on voit. Effectivement la Cathédrale de Saint-Nazaire à été construite au 13ème siècle au sommet d’une colline sur les anciens remparts de la cité médiévale. Elle domine ainsi massivement de sa très imposante taille toute la ville et ses alentours. Elle offre une silhouette et un paysage exceptionnel lorsqu’on l’admire depuis la rive gauche de l’Orb. Par ailleurs on est en droit de se demander si c’est un édifice religieux plus qu’une forteresse médiéval protégeant la ville. En effet même de très loin on peut apercevoir les tours rondes surmontés de créneaux. C’est un sublime édifice, une cathédrale gothique méridionale à nef unique, subjugué par une tour-clocher carrée (campanile) de 48 mètres de haut. À l’intérieur vous serez éblouis par la blancheur écarlate de la pierre finement détaillée et harmonisé une par une. Les décorations opulentes, les colonnes et sculptures d’art Baroque à l’intérieur sont proche de la perfection et sublimés par les vitraux illuminés par les rayons du soleil.
Vous vous délecterez de cette vue en vous promenant sur les magnifiques ponts de la ville et particulièrement en admirant le Pont Vieux de Béziers d’architecture Roman qui était déjà là au 12 ème siècle il y’a plus de 800 ans.
Informations

Cathédrale Saint-Nazaire. Béziers. Que faire ce week-end ? Visiter l’Hérault.

Si vous voulez découvrir de nouveaux lieux en France, n’hésitez pas à lire nos autres articles :
Que faire ce week-end ? Visiter la Saône-et-Loire

549 Views

Vaucluse

Cet semaine on va découvrir avec vous le merveilleux département du Vaucluse de la région Rhône-Alpes-Côte d’Azur ! Au programme des vestiges Gallo-Romain vieux de 2000ans, des villes et villages qui vont vous donner envie de déménager, des paysages et panoramas à couper le souffle, un peu de sport et beaucoup de nature et même une escapade dans une cité sur l’eau ! Avignon se situe à un peu plus d’1h de Marseille, environ 1h20 de Montpellier, à 2h25 de Lyon et à 2h40 de Nice.

Avignon, Vaucluse

Il fait bon se balader à Avignon et même danser sur les ponts… et c’est peu de le souligner car vous allez découvrir que les ponts d’Avignon ça n’est pas qu’une chanson. Avignon est une ville millénaire situé à la confluence du Rhône qui la borde au Nord-Ouest tandis qu’au Sud c’est la Durance qui longe ses rives. Mais la ville accueil aussi en son centre le plus grand monument gothique du Moyen-Âge, le Palais des Papes d’Avignon. Au 14ème siècle la Papauté n’a pas encore élu domicile au Vatican et les Papes se succèdent et élisent domicile entre les différentes grande villes des états pontificaux. Mais quand en 1305 un Pape français est élu et désire résider à Avignon, on décide alors la construction d’un palais à la hauteur de sa gracieuseté. Ainsi en moins de 20ans de 1335 à 1352, sous la gouvernance du Pape Benoit XII puis de Clément VI un gigantesque et resplendissant Palais va voir le jour à Avignon. Le Palais des Papes est en réalité le résultat de l’imbrication de deux palais dit “le palais vieux” et les aménagements apportés par Clément VI dit “le palais neuf”. Ce n’est pas moins de 9 Papes qui résideront à Avignon de 1309 à 1418. Au premier abord, le palais des Papes ressemble plus à une forteresse militaire imposante et implacable avec sa forte architecture militaire, qu’a un palais de résidence et de plaisance. Si l’extérieur appelle à la contemplation, l’intérieur n’est pas en reste, vous découvrirez des salles immenses, des ornements finement sculptés des voûtes renversantes et même quelques fresques et peintures murales, superbement conservées notamment dans la chapelle Saint-Jean. Vous pourrez ensuite vous promener au grand air, juste à côté du Palais, dans les jardins du Rocher des Doms, où vous pourrez profiter de la vue exceptionnelle sur, en autres, le Rhône et le pont d’Avignon. On peut également se promener sur les beaux remparts de la ville ou encore aller faire un tour au musée du Petit Palais consacré aux peintures et sculptures médiévales et de la Renaissance.
Informations

Avignon. Que faire ce week-end ? Visiter le Vaucluse

L’Isle-sur-la-Sorgue

Après la petite Venise du Périgord, bienvenue dans la Venise du Sud de la France, la cité sur l’eau de L’isle-sur-la-Sorgue. Vous l’aurez compris tout est dans le nom de la ville, la Sorgue est une rivière français qui se divise en de nombreux cours d’eau à l’entrée de la ville, ce qui morcelle celle-ci en plusieurs petites îles. Ainsi on retrouve la rivière et les canaux à chaque coins de rue et ceux depuis le 12ème siècle. Les canaux sont surmontés de jolis et romantiques petits ponts reliant entre elles les nombreuses petites “îles”. L’isle-sur-la-Sorgue possède un charme extraordinaire et est une ville tout à fait unique en France pour laquelle de plus en plus de touristes se déplacent chaque année. Par ailleurs on ne vient pas ici seulement pour la beauté des lieux et la douceur de vie mais aussi pour l’art et les bonne affaires, car L’isle-sur-la-Sorgue est aussi mondialement connue pour ses brocantes, ses antiquités et ses œuvres d’art. N’oublier pas d’aller admirer les décorations intérieures de la collégiale Notre-Dame-des-Anges. De même partir sans avoir descendue la Sorgue en kayak ou au moins avoir passé quelques heures sur l’eau en Nègo chin (sorte de gondoles locales) est intolérable.
Informations
Informations kayak

L’isle-sur-la-Sorgue. Que faire ce week-end ? Visiter le Vaucluse

Abbaye de Sénanque

L’abbaye de Sénanque est un monastère de l’ordre des cisterciens qui fut fondé en 1148 et qui se trouve encore en activité aujourd’hui. C’est le genre de monuments anciens qui offre un coté presque mystique lorsqu’on le découvre pour la première fois. En effet ce monastère est niché, pratiquement caché au cœur des collines provençales, loins de l’agitation et qu’on découvre seulement après être arrivé au bout d’un chemin montagneux peu praticable. Alors à ce moment on se sent un peu comme un explorateur qui découvre un nouveau monde, l’ensemble de l’abbaye est lové d’un côté par la verdure des collines de l’autre par les cultures de lavande de ses habitants. On aime pénétrer en ces lieux et se dire qu’ils n’ont rien perdu de leurs fonctions principales, on se fait donc aussi discret pour ne pas perturbé la vie des moines. On semble se promener dans un monde hors du temps à l’intérieur de ses murs et on sent la spiritualité émaner dans le magnifique cloître antique.
Informations

Abbaye de Sénanque. Que faire ce week-end ? Visiter le Vaucluse

Gordes, Vaucluse

Un village qu’il est difficile de ne pas comparé à l’Olympe tant il est grandiose et impressionnant. Gordes est l’un des plus beaux villages de la région du Vaucluse et évidemment l’un des plus beaux villages de France et on comprend pourquoi. Le village est construit sur une colline qui domine tout l’horizon et recouvre presque entièrement l’un de ses versants. Ici toute les maisons sont en pierres de taille et beaucoup sont très anciennes et certaines sont des perles d’architecture de la Renaissance. Tout le village est surmonté d’un très beau château à 300 mètres d’altitude qui veille sur les habitants. Le château de Gordes protégeait déjà le village il y’a plus de 1000ans, il est très rare de pouvoir observer des châteaux forts aussi anciens et si parfait été de conservation. Bien sur le château à subis quelques modifications avec le temps et particulièrement en 1525 où  Bertrand Rambaud de Simiane reconstruit une grande partie dans un style Renaissance de Provence. Cette spécificité en fait donc un lieu encore plus unique et encore plus sensationnelle. Vous pourrez notamment découvrir en le visitant une monumentale cheminé sculpté et taillé à même la roche. Le village connaîtra notamment un regain de vigueur vers 1940 où des artistes comme André Lhote, Victor Vasarely, Marc Chagall, Jean Deyrolle ou encore Pol Mara redécouvriront ce trésor, ce joyau Français et lui redonneront la lumière qu’il lui est dû.
Informations

Gordes. Que faire ce week-end ? Visiter le Vaucluse

Roussillon, Vaucluse

À peine 20 minutes de Gordes se trouve un spectacle extraordinaire qui vous donnera l’impression d’avoir fait un long voyage. Bienvenue dans le Colorado ! Enfin… Pas tout à fait. Bienvenue à Roussillon un petit village qui bénéficie d’un décor exceptionnelle. Vous le constaterez au premier coup d’œil le petit village de Roussillon est perché sur des falaises d’une couleur peu ordinaire puisqu’il s’agit de “l’Ocre”. En effet les roches de la région sont composé de ce pigment naturel mais pourtant assez rare, l’ocre. Ce phénomène géologique est dû à des millions d’années d’évolution du climat, car il y’a environ 100 millions d’années il y’avait non seulement la mer au Roussillon mais aussi un climat sub-équatorial. Un climat très pluvieux donc qui par acidité et réaction chimique aura donné cette terre et cette roche presque rouge. Vous prendrez énormément de plaisir à vous promener et à explorer ce magnifique parc naturel, unique en France qu’est le sentier des Ocres. Si ce lieu naturel et insolite vous a plus vous compléter votre balade et faire une randonnée dans le “Colorado Provençal” situé à quelques kilomètres. Vous l’imaginez avec cette richesse naturelle à ses pieds le village de Roussillon n’est pas en reste, toutes les maisons du village sont d’ailleurs construite ou recouverte de ce même pigment ce qui lui permet de se glisser noblement dans le paysage. C’est évidemment une nouvelle fois l’un des plus beaux villages de France.
Informations

Roussillon. Que faire ce week-end ? Visiter le Vaucluse

Orange, Vaucluse

Orange est une ville très ancienne qui existait déjà pendant l’antiquité mais qui connu son apogée après sa conquête par les Romains. On trouve encore aujourd’hui dans l’architecture et la structure de la ville les traces de cette important époque gallo-romaine. On peut notamment visiter l’un des théâtres Romain le mieux conservé au monde. Il aurait été construit au premier siècle après Jésus Christ sous le règne de l’empereur Auguste il y’a prêt de 2000 ans ! Vous pourrez admirer ce phénomémal mur de scène de 37 mètres de haut et 104 mètres de long avec en son centre une impressionnante statue de 3,50 de haut représentant l’empereur Auguste en personne. Ce gigantesque théâtre à ciel ouvert pouvait à l’époque accueillir pas moins de 10 000 spectateurs et ce gratuitement, seule une règle de hiérarchie sociale réglementait la place que l’on pouvait occuper, les plus prêt de la scène étant notamment les plus riches et les personnes occupant des postes importants. On y venait assister à toutes sortes de spectacles, de danse, de chant, de comédies et de tragédies. Mais le plus fascinant c’est que 2000 ans plus tard, en 2020, le lieu n’a rien perdu de sa fonction première et est toujours une scène dédié à l’art et au divertissement où se produise encore de nombreux spectacles. On note également un deuxième édifices exceptionnels, classés au patrimoine mondiale de l’Unesco et peut-être même antérieur au théâtre, l’Arc de Triomphe d’Orange. Et oui les Arcs de triomphe il n’y en a pas qu’a Paris, bien au contraire. Celui-ci fut érigé en l’honneur du général de guerre romain Germanicus.
Informations

Orange, théâtre Gallo-Romain. Que faire ce week-end ? Visiter le Vaucluse

N’hésitez pas à lire d’autres nos articles pour vous inspirez, apprendre ou voyager :
Maine-et-Loire

1 116 Views

Dordogne

Pour les vacances on vous conseille de partir en Dordogne, un département d’Aquitaine où il y’a énormément de choses à voir et pour tous les goûts ! Tout d’abord on peut visiter où même séjourner dans les nombreux et mythiques châteaux du Périgord mais aussi dans bon nombre des plus beaux villages de France. Pour les amoureux de la nature et du grand air vous serez servis et pour les aventuriers et les explorateurs plusieurs grottes et autres cavernes vous attendent. On peut également faire des canoë trip en descendant la Vézère ou même la Dordogne. Enfin pour les amoureux et les romantiques on trouve quelques jardins remarquables et unique en France disséminer dans la région. La Dordogne se trouve à moins d’1h30 de Bordeaux, à moins de 2h20 de Toulouse et à 3h30 de Nantes.

Périgueux, Dordogne

On commence notre découverte de cette magnifique région qu’est la Dordogne avec sa capitale, Périgueux. Périgueux c’est tout d’abord une ville millénaire qui se dressait là bordée par l’Isle bien avant l’ère romaine il y’a plus de 2000 ans. Elle fut rapidement au cours de l’histoire un point stratégique de passage pour le commerce et devint par la suite une riche cité gallo-romaine, puis médiévale, avant de connaître l’éclat de la renaissance. Pas étonnant donc qu’elle possède un très riche patrimoine historique, architectural et culturel.
La toute première chose que l’on remarque lorsqu’on arrive à Périgueux c’est bien évidemment la majestuosité qui domine la ville, la cathédrale Saint-Front de Périgueux. La cathédrale Saint-Front est un merveilleux exemple de l’architecture byzantine en France, cette cathédrale catholique romaine fut érigée en 976 et même si elle ne reçut ce statut que longtemps après, au 16ème siècle, certaines partie de l’édifice ont donc plus de 1000 ans aujourd’hui. Mais ce n’est qu’au 19ème siècle qu’elle prendra enfin son allure finale et ses formes si convoitées et tant admirées, lorsque Paul Abadie, également architecte du Sacré-Cœur de Paris, la rénovera et la transformera en joyau rayonnant. La cathédrale Saint-Front figure également parmi les étapes majeures des chemins de Saint-Jacques de Compostelle.
Périgueux est une petite ville où il y’a beaucoup de choses à voir, il faut par exemple absolument visiter le site-musée Gallo-romain de Vesunna. On peut aussi faire un tour dans les deux petits musées de la ville ou grimper tout en haut de la Tour Mataguerre afin de bénéficier d’un très beau panorama sur toute la ville à 360 degré.
Informations Cathédrale Saint-Front
Informations Tour Mataguerre

Périgueux. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne

Brantôme, Dordogne

Bienvenue à Venise ! Enfin… la petite Venise du Périgord, c’est ainsi qu’on surnomme le petit mais merveilleux village de Brantôme. Le village se situe sur un méandre de la Dronne lui offrant ainsi une élégance et une atmosphère romantique emprunt de beauté qui peut en effet rappeler la mythique cité Italienne flottant sur l’eau. À Brantôme une partie du village est complètement encerclé par la rivière en faisant donc une véritable île reliés au rives par de massif et antique pont en pierres. Les locaux se plaisent à utiliser ce prestigieux surnom, à tel point que vous pourrez visiter la ville en gondole, un moyen de transport fort agréable et naturel.
Lors de votre traversée vous ne manquerez pas d’admirer le clou du spectacle de ce merveilleux village, l’Abbaye Saint-Pierre de Brantôme qui fut fondé il y’a 1250 ans en 769 par Charlemagne en personne. L’abbaye possède également l’un des plus vieux cloché de France qui culmine à 35 mètres de haut. Mais aussi belle qu’elle soit l’abbaye n’est qu’une façade pour qui protège le véritable trésor de Brantôme, juste derrière les bâtiments de l’abbaye on découvre un ensemble de grottes sculptées et aménagés qui aurait abritées des moines troglodytes. Pour le clou du spectacle vous découvrirez une grotte abritant 2 extraordinaires bas reliefs, le plus grand représentant le jugement dernier comme vous ne l’avez jamais vu sur 5 mètres de hauteur sculptés à même la roche.
Informations

Brantôme. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne.

Grotte de Villars, Dordogne

À quelques kilomètres de Brantôme, si le soleil vous tape trop sur la tête, vous pourrez en profiter pour découvrir les fantastiques Grottes de Villars. Elles furent découvertes en 1953 par une équipe de spéléologue dont l’entrée était dissimulé dans un terrier de renard. Mais en 5ans plus tard en 1958 Pierre Vidal, l’un des spéléologue fait une découverte encore plus extraordinaire, des peintures rupestres apparaissent sous une fine couche de calcaire. Les peintures ont été identifié comme appartenant à l’ère paléolithique et daterait d’environ 18 000 ans. On peut y voir différents animaux mais surtout une peinture presque unique au monde puisqu’elle à tout de même son double aux grottes de Lascaux, on peut y discernés un homme faisant face à bisons avec une lance. La grotte de Villars cache peut-être encore bien des secrets car sur les 13 kilomètres de galeries explorées, seules 600 mètres sont ouvertes au publique, ce qui donne bon espoir pour la découverte autres merveilles.
Informations

Grottes de Villars. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne.

Grotte de Lascaux

On passe maintenant aux grottes de Lascaux dont on entend parler, connue dans le monde entier. Elle fut découverte par hasard en pleine seconde guerre mondiale, le 8 septembre 1940, par 4 adolescents qui se promenaient avec leur chien, le chien poursuivit un lapin qui se réfugia dans son terrier, mais les adolescents trouvèrent que l’abri de l’animal était peu ordinaire et semblait-il, très vaste, ils décidèrent alors de s’y engouffrer et de l’explorer. Ils ne se doutaient pas alors qu’il venaient de découvrir l’une des grottes ornées de l’ère paléolithique les plus importantes du monde. On l’a surnomme désormais la chapelle Sixtine de l’art pariétal ou encore le Versailles de la préhistoire. Dans la grotte qui est plutôt petite car il n’y a que 235 mètres de galeries, vous pourrez admirez de sublimes peintures rupestres réalisés avec du noir, du blanc du rouge et du jaune qui représente une multitude d’animaux tels que des chevaux, des cerfs, des aurochs, des bouquetins, un renne, un ours, un homme et un animal non-identifié tout droit sortie d’une mythologie Grecque. On a également retrouvé plusieurs centaines d’objets et outils de l’ère préhistorique qui dateraient tout comme les peintures d’environ 17 000 à 19 000 ans. Chose curieuse, cette grotte n’était pas habité, ces occupants ne s’en servait pas comme lieu de vie. Tout semble donc indiqué que la grotte de Lascaux était entièrement dédié à l’art ou encore aux pratiques chamaniques, beaucoup de théories sont encore à l’étude et nous sommes loin de comprendre tous les secrets et mystères des premiers hommes.
Informations

Grottes de Lascaux. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne

Jardins du Manoir d’Eyrignac

Les jardins du Manoir d’Eyrignac furent crée au 18ème siècle dans un style de jardin à la française quelques temps après la construction du manoir. C’est par la volonté de Louis-Antoine de la Calprenède petit-fils du marquis Antoine de Coste de la Calprenède lui même fondateur du manoir, que les jardins vie le jour et prirent ces formes si particulière. Mais les jardins ne gardèrent pas toujours cette apparence au fil des siècles, ils seront transformés en jardins à l’anglaise au 19ème siècle. C’est Gilles Sermadiras, descendant des Calprenède qu’il leur redonnera leurs formes d’antan en 1960 ou presque. Aidé par son fils Patrick de Sermadiras qui reprendra la succession et conserva en parfait état les jardins d’Eyrignac jusqu’à nos jours, il dessinera lui même les plans de ce jardin remis au goût du jour. Aujourd’hui on peut se promener parmi ses formes géométriques, propres, nettes, rectilignes, parmi les buis et les charmes, les ifs et les cyprès. Les jardins du manoir d’Eyrignac sont classés “Jardin remarquable” et sont aujourd’hui l’un des plus beaux jardins à la française de l’art topiaire, tels qu’on en faisait il y’a plus de 400 ans.
Informations

Jardins du Manoir d’Eyrignac. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne

Sarlat-la-Caneda

Sarlat-la-Caneda est l’une des villes médiévales qui a le mieux su conservé son patrimoine historique de cette époque nostalgique et mélancolique si chère à la France. En effet Sarlat possède le prestigieux label de ville d’Art et d’Histoire et ça n’a rien d’étonnant quand on sait que la ville possède la plus grosse concentration de monuments historiques et classés. On retrouve à Sarlat-la-Caneda pas moins de 74 édifices classés au titre de monument historique. C’est un lieu unique et emblématique de France qui n’a pas manqué d’attirer les productions cinématographiques, qui ont par exemple filmés de nombreuses scène du film “Jeanne d’Arc” de Luc Besson en 1999. Pour se rendre compte de la formidable richesse de ce patrimoine il faut évidemment se perdre dans toutes les petites rues et tenter de dénicher tous les trésors de la ville. On peut tenter de retrouver quelques unes des plus belles des 22 tours de noblesses construite dans la ville après la guerre de 100 ans. C’est Charles VII qui donnera à la ville d’importants fonds et des titres de noblesse à certains bourgeois de la ville pour les récompenser de leur loyauté à la couronne de France. Mais on peut aussi prendre de la hauteur pour saisir toute la magnificence de cette ville oublié par le temps, il suffit de se rendre à l’église Sainte-Marie , et de prendre l’ascenseur en verre qui vous emmène au sommet du clocher pour un spectacle éblouissant. On n’oublie pas non plus de faire un tour à la magnifique cathédrale Saint-Sacerdos et au Manoir de Gisson pour découvrir comment vivaient les nobles de la ville à la Renaissance.
Informations

Sarlat-la-Caneda. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne

Jardins suspendus de Marqueyssac

Décidément le département de la Dordogne est riche en jardin extraordinaire, c’est le cas des Jardins de Marqueyssac. Ces jardins tout comme ceux d’Eyrignac sont classés jardins remarquables. Les jardins qui comporte pas moins de 150 000 buis se situent dans le parc du château de Marqueyssac, un domaine de 22 hectares situés dans sur une colline de 130 mètres de haut à Vésac. Ici on ne laisse rien au hasard tout n’est que forme sculptées, arrondis, voluptueuses et contemporaines d’inspirations asiatiques. En plus de bénéficier de ce décor digne d’un compte pour enfant vous pourrez profiter de la vue et du panorama qu’offre Marqueyssac sur toute la la vallée.
Informations

Jardins suspendus de Marqueyssac. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne

Gouffre de Proumeyssac

Le gouffre du Proumeyssac fut découvert Gabriel Galou en 1907, un puisatier du pays qui aimait l’aventure et n’avait pas peur d’explorer ce genre d’inconnu. Mais on connaissait déjà l’existence d’un trou dans le sol depuis des centaines d’années d’où s’échappait parfois une fumée surnaturelle. L’endroit fut considéré comme maudit et même accusé d’être l’antre du diable et de mener tout droit aux enfers. À ce propos, bon nombre de personnes auraient au fil des années disparus dans la région. Ce qui ne manqua pas d’encourager les superstition et les légendes. Plus tard dans des temps plus moderne et proche de son exploration, on pensa unanimement que c’était un volcan éteint. Gabriel Galou décida de comprendre une fois pour toute ce qui se cachait au fond de maudit trou. Il découvre alors, aux faibles lueurs de son éclairage de fortune, une extraordinaire et immense cavité et observe “des colonnes de cristal” et deux bassins semblant être emplis de la plus pure et de la plus sainte des eaux. On y installera alors une nacelle qui permettra de faire descendre 4 personnes en même temps. On imagine aisément le frisson et la stupéfaction qu’on dut ressentir ces premiers visiteurs en contemplant cette irréelle et splendide cathédrale de cristal souterraine.
Informations

Gouffre de Proumeyssac. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne

Château de Biron

On retrace la présence d’un château de Biron dès le 11ème siècle ce qui revient à dire que ce formidable édifice de comptes de fées aurait presque 1000 ans et au moins 900 ans. Mais la première chose que l’on constate lorsqu’on observe le château de Biron c’est que ce formidable ensemble, se compose bel et bien de plusieurs bâtiments distinct de par leur architecture et leur époque. En effet durant les 800 ans de règne de la famille Biron sur ce domaine, chaque héritier n’a pas manqué de transformer et d’améliorer cette monumentale forteresse au travers d’édifices ayant chacun des styles d’architectures bien différents allant du 12ème au 17ème siècle afin de nous offrir la merveille que nous pouvons contempler aujourd’hui. Le château accueil des expositions d’art, des concerts et des spectacles à la belle saison.
Informations

Château de Biron. Que faire ce week-end ? Visiter la Dordogne

Découvrez d’autres régions et département à explorer avec Que faire ce week-end ? :
Maine-et-Loir
Activités insolites Paris

829 Views

Val-de-Marne

On continue notre tour de la région île de France et du Grand Paris et cette semaine on vous fait découvrir le Val-de-Marne (le 94). C’est un tout petit département mais pas pour le moins intéressant étant donné sa proximité avec la capitale et du fait qu’il soit traversé par deux fleuves. En effet le Val-de-Marne est transcendé à la fois par la Seine et la Marne, ce qui en fait un département très plaisant à vivre. Au programme de l’art moderne et contemporain, l’une des plus belles roseraie de France et du Monde, du romantisme et évidemment une bonne dose d’histoire. On peut se rendre dans le Val-de-Marne très facilement en voiture, métro, RER, trains ou bus en partant de Paris.

Musée d’art Contemporain MAC VAL

On ouvre cet article avec la beauté de l’art mais de l’art moderne, à Vitry-sur-Seine. Le Mac/val à ouvert ses portes en 2005 et ses salles d’expositions on été conçues par l’architecte Jacques Ripault. C’est depuis lors le musée qui possède les plus riches collections d’art contemporain de la banlieue parisienne. En effet, dans ce merveilleux espace bénéficiant de plus de 4000m2 d’exposition, on retrouve des collections d’artistes français de toutes sortes, des années 1950 à aujourd’hui. Le musée accueille également des expositions temporaires tout au long de l’année. Comme beaucoup, le musée se modernise et ne cesse de proposer différentes manières de découvrir ses œuvres de façons toujours plus immersives au travers de jeux vidéos et de systèmes de réalité virtuelle par exemple.
Informations

Mac Val. Que faire ce week-end ? Visiter le Val de Marne

Roseraie du Val-de-Marne

C’est en 1888 que Jules Gravereaux prend sa retraite à l’âge de 44 ans après avoir fait fortune en travaillant au Bon Marché et après avoir touché une partie de l’héritage de la famille Boucicaut. Il s’installe donc dans une banlieue au sud de Paris, du nom de l’Haÿ, et y achète une grande propriété. Il se prend alors de passion pour la reine des fleurs, la rose et commence à collectionner les différentes espèces et variétés. En 1892 il fait appel au célèbre paysagiste et jardinier, notamment concepteur du jardin du Luxembourg à Paris, Édouard André. Ensemble il crée une toute nouvelle forme de jardin, un jardin moderne poétique et romantique dédié à la rose. Ainsi nait la première roseraie de France, la Roseraie du Val-de-Marne. La ville de l’Haÿ sera même renommée en 1914 l’Haÿ-les-roses du fait du prestige et la notoriété que fait bénéficier le jardin à la ville.
Jusqu’à la fin de sa vie, Jules Gravereaux se passionnera pour les roses, collectionnant espèces et variétés les plus rares et créant plusieurs nouvelles fleurs grâce à l’hybridation.
Aujourd’hui son œuvre est considéré comme le conservatoire mondial de la rose le plus important au monde. Le jardin rassemble plus de 11 000 rosiers et pas moins de 2900 espèces et variétés de roses. Elle conserve également la plus importante collections de roses ancienne au monde.
Informations

Roseraie du Val-de-Marne. Que faire ce week-end ? Visiter le Val-de-Marne.

Musée de la résistance Nationale

Le Musée de la résistance Nationale à été créer en 1985 par l’initiative de collectivités territoriales, de résistants et déportés et par de nombreux citoyens à Champigny-sur-Marne. Le musée est donc dédié au à la seconde guerre mondiale et aux nombreux héros qui ont donnés leur vies pour la libérée la France occupée par les Nazis. Vous pourrez y découvrir les histoires histoires et les vies de nombreux personnages, de toutes classes sociales, de toutes origines et aussi de tout âge… Des centaines d’archives et des milliers d’objets ayant appartenu à ses héros qui reste parfois anonymes, y sont conservés afin de les faire vivre et survire à tout jamais dans l’esprit et le cœur des visiteurs. Car même si il ne faut pas vivre dans le passé il ne faut jamais l’oublier pour ne pas perpétré les mêmes erreurs.
Le musée de la résistance Nationale de Champigny-sur-Marne est l’un des plus importants en France sur le sujet.
Informations

Musée de la résistance Nationale. Que faire ce week-end ? Visiter le Val-de-Marne.

Château de Grosbois, Val-de-Marne

Le Château de Grosbois est un magnifique édifice du 17 ème siècle de style Classique et Renaissance, c’était à l’origine un haut relais de chasse qui fut au fil des années et de ses différents propriétaires agrandit et magnifié. Le château appartiendra même un bref instant à Napoléon Bonaparte qui le cédera rapidement en 1805 au maréchal Bertier et prince de Wagram. C’est la famille Berthier qui embellira et aménagera le plus le château, avec notamment la création d’une sublime bibliothèque rassemblant plus de 3000 ouvrages. Le château appartient aujourd’hui à une société hippique qui utilise le domaine comme centre d’entrainement pour chevaux de course, mais rassurez-vous on peut toujours visiter le château à des dates bien définis.
Informations

Château de Grosbois. Que faire ce week-end ? Visiter le Val-de-Marne.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à lire nos autres articles :
Activités insolites Paris
Visiter les Hauts-de-Seine

496 Views

Maine-et-Loire

Cette semaine, on vous embarque dans le département du Maine-et-Loire dans la sublime région des Pays de la Loire. Vous vous en doutez, il y aura donc de nombreux châteaux, des dégustations de vins et d’excellents produits du terroir mais aussi de la nature, des jardins surprenants et d’adorables villages sur les rives de la Loire, ce fleuve encore si sauvage et si cher aux Français. On peut se rendre dans le Maine-et-Loire en moins d’1 heure en partant de Nantes et en un peu plus de 3h depuis Paris.

Château d’Angers, Maine-et-Loire

On commence tout de suite très fort en partant à l’assaut du château d’Angers ou comme on l’appelle aussi, le château des Ducs d’Anjou. Vous serez immédiatement saisis par ses gigantesques et imposantes murailles ornementées de massives tours rondes qui, bien qu’elles soient déjà très hautes, semblent avoir perdu leurs sommets. En effet, c’est Henri III, qui au 16ème siècle, ordonnera la destruction du château, mais finalement seule les parties supérieures des tours défensives furent démantelées. Cette extraordinaire forteresse fut érigée au 13ème siècle par le roi Louis IX ou “Saint-Louis” et sa mère, Blanche-de- Castille, régente de France à cette époque afin d’empêcher l’avancée des armées des ducs de Bretagne et du royaume d’Angleterre dans les terres françaises. Vous pourrez apprécier toute la splendeur et la grandeur de ces tours en vous promenant dans les douves aujourd’hui asséchées et reconverties en jardin. Les bâtisseurs ont utilisé deux sortes de pierres, en alternant l’utilisation du calcaire et du schiste, pour réaliser cet effet de couleurs qui donne encore plus d’allure à ce grand château. À l’intérieur des remparts, changement de décor, les murs austères d’architecture militaire médiévale laissent place à un ensemble de bâtiments sur un domaine de plaisance. On y trouve plusieurs bâtiments comme le châtelet, le logis royal, une grande chapelle et la galerie du roi René, tous principalement de style renaissance.
Mais c’est à l’intérieur que vous découvrirez le véritable trésor du château d’Angers. En effet, cachée au cœur du château, presque enterrée, se trouve la gigantesque tapisserie de l’Apocalypse. C’est en réalité un immense ensemble de 22 tapisseries de 6 mètres de haut sur 140 mètres de long représentant l’Apocalypse selon Jean. Elle fut réalisée au 14ème siècle et commandée par Louis 1er, elle s’appuie sur les œuvres de Hennequin de Bruges comme modèle. Cette œuvre est la plus importante tapisserie médiévale du monde.
Informations

Château d’Angers. Que faire ce week-end ? Visiter le Maine-et-Loire

Abbaye royale de Fontevraud

L’abbaye royale Notre-Dame de Fontevraud a été fondée en 1101 par Robert d’Abrissel, un moine Breton. En plus d’être l’une des plus anciennes, c’est aussi l’une des plus grandes cités monastiques d’Europe avec son domaine de 13 hectares. Robert d’Abrissel est connu pour avoir été un précurseur du féministe à cette époque pourtant si lointaine, un homme très intelligent en avance sur son temps qui nommera une abbesse à la tête de l’abbaye, chose très inhabituelle pour l’époque, jamais une femme ne dirigeait des hommes.
Pourtant, longtemps après sa mort, ses vœux seront respectés et ce n’est pas moins de 36 abbesses qui se succèderont et administreront l’abbaye pendant plus de 600 ans.
L’abbaye royale de Fontevraud au cours de son existence a eu la chance d’avoir une histoire très riche, elle est notamment connue pour accueillir les sépultures de très grands personnages de l’Histoire. Pour commencer, il y a l’étonnante Aliénor d’Aquitaine qui aura été Reine de France puis Reine d’Angleterre en épousant d’abord Louis VII puis Henri Plantagenet ou Henri conte d’Anjou qui deviendra par la suite Henri II d’Angleterre. Cette femme qu’on qualifie de rebelle pour l’époque aura par ses décisions et son ambition fait basculer des royaumes et aura donné naissance à une nouvelle dynastie. On retrouve donc à ses côtés, au sein de l’abbaye royale de Fontevraud, bien évidemment, les gisants de son cher époux et roi d’Angleterre mais également l’un de ses fils, Richard Cœur de Lion, un autre grand personnage de notre histoire commune avec l’Angleterre.
Informations

Abbaye royale de Fontevraud. Que faire ce week-end ? Visiter le Maine-et-Loire.

Montsoreau, Maine-et-Loire

Le village de Monsoreau est un très joli village situé sur les bords de la Loire qui a en plus la particularité d’avoir toutes ses maisons ainsi que son château construit en “tuffeau”, une belle pierre lumineuse de la région qui réfléchit le soleil et donne une chaleur dorée au village. Le joyau du village est bien sûr son château qui est la première chose que l’on remarque en arrivant. En effetn on peut admirer au bord de l’eau ce superbe château de style Gothique et Renaissance datant de 1450. Plusieurs châteaux et places fortes se sont succédés depuis l’an 990 mais c’est finalement celui-ci, construit par le chevalier Jean II de Chambes, qui survivra à tous les autres.
C’est le seul château de la Loire à se situer si près du fleuve, pratiquement les pieds dans l’eau. Aujourd’hui on peut visiter les lieux et le château accueille aussi un musée dédié à l’art contemporain.
Si vous en avez l’occasion, n’hésitez pas à visiter les incroyables maisons troglodytes de certains habitants et les caves où l’on cultive des champignons.
Tous ces éléments font de Montsoreau, l’un des plus beaux villages de France.
Informations

Village de Montsoreau. Que faire ce week-end ? Visiter le Maine-et-Loire.

Château de Serrant

Le château de Serrant est le genre de lieu tellement beau, tellement magique que l’on a l’impression de rêver quand on s’y promène, on a envie de le photographier des dizaines de fois et encore, ce ne serait pas assez. Le château de Serrant est un étincelant château de style Renaissance construit en 1539 par la famille de Brie. L’un de ses plus beaux atouts repose sur ses douves qui datent d’une époque bien antérieure quand un château fort médiéval se dressait avant celui-ci. De magnifiques ponts de pierres passent au-dessus de l’eau, certains à moitié envahis par les plantes grimpantes, ce qui donne encore plus de charme et de féérie au site. Parmi les nombreuses salles que l’on peut visiter et les nombreux trésors que l’on peut y trouver, on note par exemple, des chambres princières toutes plus somptueuses les unes que les autres, une magnifique bibliothèque d’époque contenant plus de 12 000 ouvrages, le grand salon empli d’œuvres d’arts et de beaux mobiliers.
Informations

Château de Serrant. Que faire ce week-end ? Visiter le Maine-et-Loire.

Parc Oriental de Maulévrier

Le Parc oriental de Maulévrier est tout simplement un paradis d’inspiration nippone en plein cœur de la France. On ne va pas y aller par 4 chemins, c’est le plus grand (et sûrement le plus beau) jardin japonais d’Europe. Voilà, c’est dit ! Que vous soyez déjà allés au Japon ou pas, que cette culture antique vous attire, voir vous fascine ou pas, vous tomberez tous d’accords sur le fait que ce jardin est merveilleux et empli d’une beauté à couper le souffle. Les terres du parc appartenaient à l’origine à Édouard-François Colbert, lieutenant général des armées de Louis XIV et frère de Jean-Baptiste Colbert. Le terrain faisait partie du domaine de son château situé non loin de là, le château Colbert. En 1899, le domaine est acheté par une famille, les “Bergère”, qui tacheront de rénover le château et de donner une nouvelle vie au parc. La fille Bergère est justement fiancée avec l’architecte Alexandre Marcel qui est un grand passionné du pays du soleil levant. Ainsi, avec l’aide du jardinier en chef des Bergère, Alphonse Duveau, ils vont transformer cet ancien jardin à la française traversé par une petite rivière, la Moine, en un jardin japonais époustouflant de 29 hectares. Le parc connaîtra des déboires et quelques péripéties mais finalement plus de 120 ans plus tard, le jardin oriental de Maulévrier est toujours là, plus beau que jamais et fait profiter de sa superbe à plus de 100 000 visiteurs par an.
On peut même désormais le visiter de nuit avec un accompagnement musical.
Informations

Parc oriental de Maulévrier. Que faire ce week-end ? Visiter le Maine-et-Loire.

Château du Plessis-Bourré

Le prestigieux Château du Plessis-Bourré se situe au milieu d’un bel étang, relié à la rive par un unique et antique pont en pierre de 44 mètres de long, on le dirait tout juste tombé du ciel et déposé là en toute quiétude. Cette sublime forteresse en pierre blanche de tuffeau, de style Renaissance, a vu le jour en 1473, sur demande du grand argentier et premier confident du roi Louis XI, Jean Bourré. Le château possède toutes les particularités des forteresses avec ses douves, son double pont-levis, ses machicoulis etc… et possède pourtant également de nombreux attraits des résidences de plaisance. Cette particularité en fait, comme bon nombre d’autres, un château dit de “transition”. De grands notables seront accueillis dans ce magnifique édifice au cours de son histoire, comme Louis XI ou Charles VIII.
Informations

Château du Plessis-Bourré. Que faire ce week-end ? Visiter le Maine-et-Loire.

Nous espérons que cet article vous aura donné envie de découvrir le département du Maine-et-Loire. N’hésitez pas à découvrir les trésors que renferment d’autres départements et régions :
Visiter la Savoie
Visiter les Hauts-de-Seine

775 Views

Activités insolites Paris

Aujourd’hui, c’est journée détente et chill avec les activités insolites de Paris !
On vous propose un article un peu spécial, un peu moins sérieux, moins lié à l’histoire et à la culture mais plutôt dédié à l’amusement et au divertissement. Nous allons vous proposez une liste non exhaustive de nos activités insolites préférées, les plus folles que vous puissiez trouver dans notre grande capitale ! Vous êtes prêts ? C’est parti !

Intripid

Pour tous vos événements à fêter ou simplement pour une journée ou une aprem entre potes, les plus fous ce sont eux ! Intripid vous propose 3 types d’évènements : culturel, sportif ou festif dans différents quartiers de Paris : Montmartre, Bois de Boulogne, Quartier Latin… Au cours de ces évènements, vous serez amenés à réaliser toutes sortes de défis et d’activités en groupe ou par équipe afin de remporter le tournois et la récompense finale. Et alors là… ça part dans tous les sens, vous devrez en fonction du thème et des activités choisies, remporter par exemple un tournois de bière pong ou de Quidditch (le fameux jeu issu de la saga Harry Potter), faire votre propre crêpe ou votre propre kebab, résoudre des énigmes ou faire une chasse aux trésors dans Paris, gagner un match de Bubble Foot, de Kin Ball ou encore une course en barques et pour les plus motivés, partez faire un parcours commando en mode survie à quelques kilomètres de Paris ! Bref, vous l’aurez compris, cette jeune entreprise ne manque pas de ressources et d’imagination pour vous proposer des activités toujours plus folles pour des parisiens avides de détente et de fous rires. D’ailleurs, on vous parle de Parisiens mais la start up est présente dans plusieurs grandes villes en France et même à l’étranger !
Informations

Intripid Paris. Que faire à Paris ? Activités insolites Paris

IFLY Paris

Sauter en parachute sans parachute ça vous dit ? Voler à plusieurs mètres au-dessus du sol comme un super-héros, vous en avez toujours rêvé ? Et bien, c’est le moment de réaliser votre rêve. Avec Ifly Paris, vous pourrez vous envoler vous et vos amis sans grosse préparation et pour un coût très modeste et tout ça sans bouger de Paris ! Sachez quand même que des centres Ifly ont également ouvert à Lyon et Marseille. Le concept est simple, on vous mets dans une énorme et surpuissante soufflerie verticale de forme cylindrique, ce qui va tout simplement vous permettre de léviter au-dessus du sol. C’est à ce jour la technologie qui permet l’expérience la plus proche d’un véritable saut en parachute de 4000 mètres. Une expérience inoubliable pour petits et grands ! On vous laisse voir l’incroyable spectacle quand des pros s’en mêlent.
Informations

Chute libre en intérieur. Que faire à Paris ? Activités insolites Paris

Lancer de haches

On passe maintenant à une activité comment dire… un peu plus barbare ! Si vous avez toujours rêvé d’être un viking, c’est le moment de voir si vous auriez été un bon viking ! Car un bon viking, ça lance des haches. Eh oui, c’est le concept de plusieurs établissements à Paris dont “Les Cognées” qui vous proposent de réserver une session d’1h de lancer de haches sur une cible que l’on se partage en général à 3 (compter environ 20 euros par personne). Vous bénéficierez évidemment des conseils d’un pro pour tenter de vous rapprocher ou même de planter votre arme dans le centre rouge de la cible ! Une activité hors du commun et extrêmement défouloir en sortant du bureau après une journée bien chargée !
Informations

Lancer de haches Paris. Que faire à Paris ? Activités insolites Paris

Ski Nautique Paris

What ? Attendez les gars, vous plaisantez ? Non pas du tout, ce n’est vraiment pas très connu mais il est tout à fait possible de faire du ski nautique sur la Seine et plusieurs clubs se proposent de vous faire vivre cette expérience tout à fait unique. Personnellement, on vous conseille le club CN19, qui vous propose de devenir un pro de la glisse sur la Seine entre les berges de Saint-Cloud et de Boulogne-Billancourt et entre les ponts de Suresnes et de Saint-Cloud. Vous aurez pour décor les belles péniches de ces villes huppées, le bois de Boulogne et en fond, les étincelantes tours de la Défense.
Ça donne envie non ? Pour les plus confirmés ou ceux qui souhaitent se diversifier un peu, vous pouvez aussi tester le mono-ski, le wake board et tout un tas de variantes ! Evidemment tout cela pour un prix qui reste acceptable comparé à certains autres clubs et des moniteurs au top !
PS: on peut même pratiquer en hiver jusqu’à mi-décembre sans avoir froid !
Informations

Ski nautique Paris. Que faire à Paris ? Activités insolites Paris

Le Manoir de Paris

Si vous voulez vous faire peur, faire une surprise traumatisante à vos amis ou juste vivre une expérience inoubliable, il faut absolument faire au moins une fois, le Manoir de Paris… Le Manoir de Paris, c’est tout simplement l’une des meilleures maisons hantées au monde ! Promis, on n’en rajoute pas. Le manoir, c’est en réalité plus un spectacle, un show ultra immersif et interactif où grâce aux décors, aux effets spéciaux et au talent de plus d’une vingtaine d’acteurs, vous aurez vraiment l’impression de vivre votre pire cauchemar et de vous être fait téléportés en plein film d’horreur.
En plus de tout cela, le Manoir vous propose différents thèmes en fonction des saisons et refait vivre pour vous, les pires mythes, légendes et monstres que l’humanité ait jamais imaginés…
Informations

Le Manoir de Paris. Que faire à Paris ? Activités insolites Paris

Vol en Montgolfière

Pour ceux qui ont toujours rêvé d’admirer Paris de haut ou de survoler la capitale, il est temps pour vous de prendre de la hauteur ! On vous propose de vous envoler en Montgolfière ! Bien sûr, vous ne pourrez pas survoler n’importe quel point, vous imaginez bien que pour des questions de sécurité, cela soit totalement interdit, mais vous pourrez tout de même prendre votre envol du parc André Citroën dans le 15ème arrondissement et pour la modique somme de 15 euros par personne, bénéficier d’une vue imprenable sur la capitale et admirer ses plus beaux monuments ! Attention tout de même au vertige !
Informations

Vol en montgolfière Paris. Que faire à Paris ? Activités insolites Paris

Jardin d’Acclimatation Paris

Saviez-vous que en plus des grandes fêtes foraines qui inondent Paris tout au long de l’année, il existe aussi un parc d’attraction, véritable fête foraine permanente, en plein cœur de la capitale et ouvert toute l’année ? C’est le jardin d’Acclimatation de Paris. Sa création remonte à 1854, mais c’était à l’origine un parc pour, comme son nom l’indique, acclimater les animaux exotiques qui n’étaient pas habitués aux climats européens. Ce n’est qu’en 1930 que le parc devient peu à peu un parc à promenade et de loisirs.
Ainsi, on retrouve toujours aujourd’hui, une grande ménagerie et de nombreux oiseaux exotiques, auxquels se sont ajoutés au fil des années bon nombre d’animations, d’attractions, de stands de nourriture, de jeux et de manèges. Le parc a toutefois su magnifiquement gérer ses aménagements car c’est aussi un lieu très beau, rempli de nature et d’animaux en semi-liberté.
Le jardin d’acclimatation est un superbe endroit et l’un des meilleurs loisirs proposés aux parisiens de façon permanente afin de leur rendre la vie plus douce. L’endroit est idéal pour divertir les enfants, faire une sortie en famille ou même emmener l’élu de son cœur pour une journée parfaite et romantique.
Informations

Jardin d’Acclimatation. Que faire à Paris ? Activités insolites Paris

La Tête dans les Nuages

On fuit le soleil et les parcs en extérieur pour vous proposer un endroit bien au chaud et bien abrité pour les saisons automne-hiver par exemple. Ce lieu magique n’est autre que : La Tête dans les Nuages ! La Tête dans les Nuages c’est en réalité une immense salle d’arcade ! Vous l’aurez compris, ici les jeux vidéos sont rois mais pour ceux qui ne sont jamais allés dans une salle d’arcade, attention, ce ne sont pas que de simples jeux vidéos. On vous explique, par exemple si vous voulez jouer à un jeu de courses de voitures comme Mario Kart, vous vous installerez dans un mini kart prévu à cet effet et votre manette sera un volant, de même pour un jeu de tir, lors d’une invasion zombies par exemple, vous devrez survivre et tirer sur les morts vivants et autres monstres avec un faux pistolet en plastique. Les jeux proposés dans les salles d’arcades sont toujours très immersifs pour vous proposer des expériences toujours plus réelles et c’est d’autant plus exaltant avec la démocratisation de la réalité virtuelle. On vous mets au défi de ne pas avoir envie de tester bon nombre de ces jeux, quelque soit votre âge.
De plus, sur la centaine d’animations disponibles dans ce centre de loisirs, qui avec ses 1500m2 est aussi le plus grand d’Europe dans son genre, il n’y a pas que des jeux virtuels, vous pourrez aussi retrouver les grands classiques, comme le bowling, le billard, le babyfoot, le jeu du palet, le basket ball, des jeux de danse, le taureau mécanique et beaucoup d’autres !
Bref, un très bon endroit pour se divertir, à partager en famille ou entre amis.
Informations

La Tête dans les Nuages. Que faire à Paris ? Activités insolites Paris

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à lire nos autres articles sur Que faire à Paris ?
Monuments de Paris
Musées de Paris

837 Views

Que faire ce week-end ? Visiter les Hauts-de-Seine

Les Hauts-de-Seine, le 92, un département où il y a pas mal de choses à voir et si vous ne le connaissez pas, vous allez le découvrir avec nous ! Le 92 est un département limitrophe à la ville de Paris, de ce fait il y a bon nombre de moyens de s’y rendre que cela soit en voiture, en transports en commun, en vélo ou même à pied. En effet, vous avez une multitude de transports à votre disposition : bus, train, tram, métro, vélib… pour vous rendre en seulement quelques minutes dans le département des Hauts-de-Seine.

Domaine de Sceaux

Ce qu’on peut dire, c’est qu’il y en a des choses à voir et à découvrir dans le domaine de Sceaux ! Il est en effet composé du Château de Sceaux, d’un immense jardin à la française, un tout aussi gigantesque espace de nature et de biodiversité préservée, auxquels s’ajoutent plusieurs autres bâtiments tels que : le Pavillon de Hanovre, le Pavillon de l’Aurore, l’Orangerie, les écuries et enfin le petit château. On vous avait prévenu, ça fait beaucoup ! Mais pas de quoi s’inquiéter, de l’espace il y en a, le domaine tout entier s’étend en effet sur pas moins de 181 hectares. Le parc de Sceaux fut créé au 17ème siècle, encore une fois par le grand André Lenôtre, sur demande de Colbert alors contrôleur des finances de Louis XIV. Un premier château se dresse déjà dans le domaine depuis 1597 et Colbert conserve une grande partie de l’édifice, l’agrandit et le rénove. Et c’est ce que feront également tous les autres propriétaires qui se succèderont au fil des années, chacun d’entre eux apportant sa petite touche d’esthétisme ou de modernité, édifiant ainsi, jusqu’à la révolution, un bouleversant chef d’œuvre et un sublime représentant de la grandeur de la France. Malheureusement, vous vous en doutez, après la révolution le château sera vendu comme beaucoup d’autres joyaux à des hommes d’affaires et autres spéculateurs n’ayant aucun scrupule envers le patrimoine, l’art et l’Histoire. Ainsi donc, le merveilleux château de Sceaux sera détruit en 1803 afin d’en revendre les matériaux précieux. Peut-être était-ce là le destin ou un coup du sort qui condamna là le château de Colbert pour sa jalousie et sa perfidie envers Nicolas Fouquet.
Ce n’est qu’en 1835, que le très joli Château de Sceaux de style Louis XIII que vous pouvez admirer aujourd’hui, sera construit par le Duc de Trévise. Le château, ainsi que le pavillon de l’Aurore, accueille un musée sur le thème de la vie parisienne de l’époque et de l’histoire de l’Ile de France en général.
Informations

Château de Sceaux. Que faire ce week-end ? Visiter les Hauts-de-Seine

Château de Malmaison

De la même façon que le Château de Sceaux ci-dessus, il existait une demeure, un manoir à Malmaison dès l’an 1244. Elle était nommée ainsi car elle aurait servi pendant un temps (certainement très court) de repères à des envahisseurs et pillards normands, d’où son nom : “Mauvaise maison”.
Mais, c’est seulement après la révolution, en 1799, que le Château va naître et entrer dans l’histoire. En effet, à cette date, le 21 Avril 1799, Joséphine de Beauharnais, épouse de Napoléon Bonaparte, qui est déjà un grand général, acquiert le domaine de Malmaison, le fait rénover et l’aménage sans toute fois l’agrandir dans des proportions royales. En effet, Napoléon veillera tout au long de son règne à être autre chose que les souverains “habituels” que la France et les français ont déjà connus, lui il sera Empereur ! L’impératrice y vivra une grande partie de sa vie et encore plus après son divorce avec Napoléon en 1809 car elle en deviendra la seule propriétaire. Napoléon lui n’y vivra que peu de temps, souvent en campagne, en affaires à Paris, ou encore à travailler en ces lieux, il associera cependant Malmaison à son bonheur et à des moments de vie heureuse avec Joséphine, qu’il ne cessera d’ailleurs pas de visiter même bien après leur séparation. Joséphine continuera à rassembler une très belle collection d’œuvres d’arts, soignera la décoration et les jardins et sera très heureuse d’y recevoir ses petits enfants.
Vous pouvez maintenant visiter le château et le domaine pour vous émerveiller et en apprendre encore plus sur ces grands personnages de l’histoire.
Informations

Château de Malmaison. Que faire ce week-end ? Visiter les Hauts-de-Seine

Parc de Saint-Cloud, Hauts-de-Seine

Le Parc de Saint-Cloud, c’est avant tout encore une preuve, une trace d’un trésor national, d’un joyau qui fut détruit. En 1869 se tenait encore en ces lieux le Château de Saint-Cloud. Et oui, le parc n’était en fait que les jardins du domaine d’un château royal d’où bon nombre de princes, de rois, d’empereurs et de grands personnages, ont admiré Paris de la grande terrasse dominant la ville lointaine. Fort heureusement, on peut encore faire de même aujourd’hui car la terrasse demeure. C’est le 13 Octobre 1870, un jour noir pour Paris que le drame survint. Les armées Prussiennes ont envahi la région et encerclent Paris, l’état major Prussien établit son quartier général dans le beau château de Saint-Cloud qui surplombe toute la région et offre un excellent point de vue stratégique. Cependant, tout comme Paris, la région n’est pas entièrement soumise et de nombreux bastions résistent et repoussent l’envahisseur. Non loin de là, les forces françaises qui tiennent le Mont Valérien d’une main de fer et possèdent de nombreuses batteries de canons décident de faire feu sur le quartier général de l’ennemi qui se trouve à leur portée, une cible de choix. Les obus touchent le château qui s’embrase en très peu de temps, c’est la fin du château de Saint-Cloud, un prestigieux édifice datant à l’origine de 1676.
Aujourd’hui le parc offre aux visiteurs et aux promeneurs, 460 hectares de verdure, de jardins “remarquables” et de forêt agrémentés d’étendues d’eau, d’une grande cascade artificielle et d’une quinzaine de belles statues.
On trouve aussi plusieurs bâtiments et anciennes dépendances attenantes et si vous voulez en apprendre plus sur le château qu’il fut, vous pouvez visiter le petit musée du Château de Saint-Cloud.
Informations

Parc de Saint-Cloud. Que faire ce week-end ? Visiter les Hauts-de-Seine

Musée Albert-Kahn, Hauts-de-Seine

Le musée et les jardins d’Albert-Kahn, c’est avant tout l’œuvre d’une vie, la vie d’un homme qui après avoir fait fortune dans la banque, s’adonna à l’humanisme, au pacifisme et au mécénat cherchant à rapprocher les peuples, à favoriser le dialogue et à sauvegarder la paix. C’est donc ce qu’il fit, à sa façon. Tout d’abord, il voulait que son jardin reflète la paix dans le monde et la symbiose qui règne dans la nature et les écosystèmes. Albert-Kahn décida donc de créer en 1895, un jardin à la française, un jardin anglais, un verger-roseraie, un jardin-village japonais, une forêt bleue, une forêt dorée, une forêt Vosgienne et une serre tropicale s’étendant sur pas moins de 4 hectares.
Grand voyageur, il parcourrut le monde et à l’aide de quelques-uns de ses employés, il créa “Les archives du Monde”, une collection de 72 000 photographies autochromes (un procédé de coloration des photographies) de peuples et d’ethnies à travers tout le globe, le but étant de les faire découvrir, comprendre et les faire apprécier au plus grand nombre. S’ajoute également à cette collection, une centaine d’heures de films en noir et blanc ou couleurs. Un grand homme donc et un grand pacifiste qui s’éteindra malheureusement peut-être de tristesse et de dégoût pour cette paix qu’il chérissait si fort, le 14 novembre 1940.
Son œuvre en revanche lui a survécu et son symbole d’utopie reste intact, on se laisse submerger par la beauté des lieux. On peut même visiter les jardins de nuit désormais, expérience que l’on vous recommande.
Informations

Jardins du Musée Albert-Kahn. Que faire ce week-end ? Visiter les Hauts-de-Seine

Cet article sur les Hauts-de-Seine vous a plu ? N’hésitez pas à découvrir nos autres articles :

631 Views

Que faire ce week-end ? Visiter la Savoie

La Savoie est un département des Alpes du Nord bien connu des Français et des européens en général car on y vient skier l’hiver, manger de la bonne charcuterie et surtout de l’excellent fromage. Mais fort heureusement, il n’y a pas que les sports d’hiver dans cette région mais bien d’autres choses à faire et à découvrir. Et pour les petits chanceux que sont nos amis Lyonnais, la Savoie n’est qu’à quelques kilomètres et moins d’1h20 de route, quant aux habitants de Genève, c’est encore plus près car ils en auront pour à peine plus d’1 heure.

Chambéry, Savoie

Oubliez vos clichés sur les villes de montagne, Chambéry est pleine de surprises et de diversités et ce qui en témoigne en premier lieu, c’est son architecture. De beaux bâtiments et de nombreux hôtels particuliers colorés aux styles architecturaux multiples, pas étonnant quand on connait l’histoire de la ville et son rôle dans l’histoire nationale. En effet, Chambéry a été successivement au cours des siècles, la capitale des Ducs de Savoie puis la capitale du Royaume de Sardaigne et des Rois de Piémont-Sardaigne, royaume à l’origine d’Italie que nous connaissons aujourd’hui. Pas étonnant donc qu’au cours de son histoire la ville ait connu de fortes influences et qu’elle mélange différents styles de diverses nations ou populations. On découvre avec plaisir cette ville en se promenant au hasard des rues, mais il y a tout de même quelques monuments majeurs qu’il est interdit de louper et l’un d’eux est la résidence royale des ducs de Savoie.
Le Château des Ducs de Savoie est un imposant et massif château médiéval mais contrairement à ceux qu’on a l’habitude de croiser, ce château est d’architecture gothique, ce qui ne manque pas de surprendre. Ce superbe édifice aurait été construit au 11ème siècle et serait donc déjà millénaire. On admire aussi la Sainte-Chapelle jointe au palais, avec sa magnifique façade baroque de style classique, d’un blanc immaculé qui contraste avec son intérieur qui est lui de style gothique flamboyant. On vous l’avait dit, Chambéry est une ville magnifique et extrêmement riche de son passé, de son histoire et de sa multiculturalité architecturale. Elle est d’ailleurs labellisée par le prestigieux label “Ville d’Art et d’Histoire”.
Informations

Chambéry, Château des Ducs de Savoie. Que faire ce week-end ? Visiter la Savoie

Bobsleigh, La Plagne

Attention, là on ne rigole plus, on vous propose une activité hors du commun, dans un environnement exceptionnel, que peu de gens ont eu la chance de faire, par contre, on vous prévient… il faut avoir des tripes ! On vous propose de découvrir le Bobsleigh, cette activité, que dis-je, ce sport, qui consiste à descendre une longue piste glacée avec des virages parfois très serrés, le plus vite possible. Le tout dans une espèce de grande luge qui nous rappelle fortement les nacelles dans les parcs d’attractions. On vous prévient, c’est un peu cher voir très cher en fonction de la formule que l’on choisit, alors quitte à ne le faire qu’une fois ou deux dans sa vie, on vous propose de découvrir cette fantastique activité sur la piste olympique de la station de ski La Plagne: 1,5 kilomètre de descente, 19 virages et des pointes de vitesse pouvant aller jusqu’à 125 kilomètres heures ! Alors vous êtes prêts ? Rassurez-vous plusieurs formules existent en fonction de la vitesse à laquelle vous voulez aller, si vous souhaitez faire la descente seul ou non et combien vous voulez dépenser (et malheureusement plus ça va vite plus c’est cher). Il faudra compter par personne 48 euros pour descendre à plusieurs dans un “Bob-raft”, un engin unique au monde, auto-guidé et auto freiné pour atteindre environ 80km/h, 112 euros pour descendre seul en “speed luge” et atteindre les 90km/h et enfin pour atteindre les 120 km/h, il faudra compter 128 euros et vous devrez être briefer préalablement avant de monter en groupe dans un vrai Bobsleigh conduit par un pro !
Informations

Bobsleigh de La Plagne. Que faire ce week-end ? Visiter La Savoie

Les chemins du Baroque

Les chemins du Baroque est un itinéraire reliant plus de 80 édifices religieux, principalement des églises ou des chapelles de style Baroque. C’est au 17ème que l’art Baroque va envahir ces contrées et régions montagneuses toutes proches de la frontière Italienne, ce qui n’a rien d’étonnant étant donné que le mouvement artistique est originaire de ce même pays. C’est donc un baroque extravagant, extrêmement riche et coloré, voir surchargé à grand renfort de dorures et profusions d’ornements qui va inonder tous les édifices religieux de la région qui ironiquement resteront très sobres et d’une extrême simplicité vus de l’extérieur.
Informations

Les chemins du Baroque. Que faire ce week-end ? Visiter la Savoie

Les 3 Vallées, Savoie

Saviez-vous que c’est ici en Savoie que se trouve le plus grand domaine skiable du monde ? Et oui, le domaine des 3 vallées rassemble les stations de ski et les domaines skiables de Méribel, Courchevel, Val Thorens et Les Ménuires pour notre plus grand plaisir. C’est 600 kilomètres de pistes qui vous attendent avec 51 pistes vertes, 132 bleues, 106 rouges et 32 noires, c’est aussi 25 sommets accessibles, 35 hectares de nature et pas moins de 6 glaciers. Ce monstrueux espace est le paradis pour les skieurs du monde entier et vous invite aussi à découvrir les montagnes l’été ! Car oui, à la belle saison, il y a autant de choses à faire à la montagne voir en réalité beaucoup plus de possibilités ! Vous pourrez ainsi évidemment faire des randonnées en pleine nature et voir des animaux ou descendre les pentes vertigineuses de la montagne en VTT, ou encore escalader les parois escarpées en varappe ou en Via Ferrata ou enfin vous envoler en parapente ou bien encore pêcher et même faire du Golfe ! Au fait, avez vous déjà testé la luge d’été ? On vous la recommande chaudement ! Comme vous pouvez le constater en montagne, on ne manque jamais de s’éclater hiver comme été.
Informations

Méribel, Les 3 Vallées. Que faire ce week-end ? Visiter la Savoie

Bourget-du-Lac

On se croirait dans une station balnéaire, à ceci près, les montagnes enneigées se reflètent presque dans les grands lacs de Savoie et c’est le cas au Bourget-du-Lac. Une superbe petite station sauf qu’ici on préfère glisser sur l’eau que sur la neige, la station est en effet notable pour la diversité de ses sports et activités nautiques. On peut même faire de la voile sur le Lac du Bourget, l’un des plus grands lacs naturels Français. Et après s’être bien dépensé sur le lac, on peut se régaler dans le village labellisé “Cité gourmande lacustre” et manger dans pas moins de 4 restaurants étoilés !
Juste à côté le petit lac d’Aiguebelette pour les intimes vous attend si vous préférez être plus tranquille. Ici, vous retrouverez toutes les activités sportives et nautiques sauf celles qui nécessitent des bateaux à moteur, proscrits dans ce charmant endroit.
Informations
Informations 2

Le Bourget-du-Lac. Que faire ce week-end ? Visiter la Savoie

Nous espérons que cet article vous a plu et qu’il vous a donné l’envie d’aller découvrir ces lieux. Pour découvrir d’autres trésors de notre beau pays, n’hésitez pas à lire nos articles :
Que faire ce week-end ? Visiter le Calvados

950 Views

Que faire ce week-end ? Visiter la Nièvre

On vous emmène ce week-end dans la Nièvre, un petit département en Bourgogne qui tire son nom de la rivière qui le traverse. La Nièvre possède quelques pépites cachées, toutefois il est possible d’en faire le tour en un seul week-end pour une fois. La Nièvre se trouve à moins de 3h de Paris et à 3h30 de Lyon.

La Charité-sur-Loire

Bon, la première chose que l’on peut constater quand on arrive aux alentours de La Charité-sur-Loire, c’est que c’est joli, indéniablement. En effet, cette petite ville est tout d’abord située sur les bords de la Loire et un superbe et massif pont en pierre traverse le fleuve sur 210 mètres de long pour vous emmener dans la ville. Il est aujourd’hui appelé “le vieux pont” et pour cause, avec ses 11 arches et ses 6 mètres de large, sa construction remonte à 1520. En outre, la ville possède bien d’autres vieilles pierres et est d’ailleurs classée “Ville d’art et d’Histoire” mais si on vient à La Charité-sur-Loire, c’est en premier lieu pour sa sublime église. Notre-Dame de La Charité-sur-Loire est une magnifique église romane de style clunisien du 11ème siècle. Ce sublime édifice était en outre au Moyen-Age considéré comme la 2ème plus grande église de France
Informations

La Charité-sur-Loire. Que faire ce week-end ? Visiter la Nièvre

Château de Bazoches

Le prestigieux Château de Bazoches a été édifié au 12ème siècle par Jean de Bazoches. C’est un superbe château fort en forme de trapèze alliant les styles gothique et classique avec une grande élégance. Mais le Château va être beaucoup plus connu à partir du 17ème siècle car il va recevoir un nouveau propriétaire tout aussi prestigieux que lui. Le Marquis de Vauban en prend en effet possession en 1675 pour en faire ses quartiers et y installer sa famille. Il n’y passera pourtant pas beaucoup de temps au cours de son existence, Vauban sera accaparé par son travail et se consacrera à sa mission royale, protéger le royaume de France. Vauban était effectivement grand ingénieur et grand architecte militaire du Roi Louis XIV et de ce fait, il passa son temps à voyager à travers tout le pays pour ériger des citadelles et des forteresses et renforcer celles déjà existantes. Il mettra notamment tout en œuvre pour ériger son “pré carré” et sa “ceinture de fer”, deux projets pharamineux consistant à former un réseau de fortifications reliant des villes, des forts, des châteaux et autres défenses militaires afin de protéger toutes les frontières de la France.
Vauban était également un grand stratège et il assistera le Roi en tant que tel lors de grandes batailles qui se solderont par de grandes victoires.
Un très grand personnage donc, sans qui, la France ne serait sans doute pas ce qu’elle est aujourd’hui.
La visite du château, en plus de l’esthétisme de celui-ci, est très enrichissante d’un point de vue historique pour en apprendre plus sur l’histoire de la France et sur ce personnage emblématique.
Informations

Château de Bazoches. Que faire ce week-end ? Visiter la Nièvre

Les Lacs du Morvan

Le parc régional naturel du Morvan, en plus d’abriter une grande diversité de faune et de flore, possède également de nombreux lacs autour desquels la nature abonde et s’épanouit. On vous conseille particulièrement le lac de Saint-Agnan si vous recherchez le calme, la nature et les animaux. En revanche, si vous recherchez à vous relaxer et bronzer sur de belles plages ou pratiquer toutes sortes d’activités nautiques et sportives, on vous conseille plutôt le lac des Settons. Quoi qu’il en soit, le parc naturel régional du Morvan et ses nombreux lacs saura vous séduire et vous faire passer un séjour ou des vacances très agréables.
Informations

Lac du Morvan. Que faire ce week-end ? Visiter la Nièvre

Arthel, Nièvre

Arthel est un village miniature d’à peine quelques dizaines d’habitants, traversé par un mignon ruisseau tout aussi minuscule, et pourtant, le village d’Artel possède sur ses terres 2 châteaux remarquables, rien que ça ! De plus, les deux châteaux n’ont rien avoir d’un point vue architectural ni d’époque, ce qui ne fait que renforcer l’intérêt et la richesse du patrimoine de ce si petit village.

Château de la Motte, Arthel

Le premier est le château de la Motte qui date du 12ème siècle, construit par un architecte inconnu, il est surnommé “le vieux château”. C’est un château fort en pierre de forme rectangulaire surmonté de tours rondes.
Le château avait à l’origine pour fonction de protéger la voie romaine non loin de là.
Informations

Château de la Motte, Arthel. Que faire ce week-end ? Visiter la Nièvre

Château d’Arthel, Nièvre

Le second est le château d’Arthel, un édifice beaucoup plus récent car il date du 16 ème siècle mais qui sera entièrement remanié au 18ème dans un style proche renaissance. Le Château fut construit sur les ruines d’un château fort plus ancien. Le domaine du château est très vaste et de nombreux éléments et bâtiments viennent compléter l’édifice, comme le beau jardin à la française, supplanté par 5 terrasses à étages, dont l’une agrémentée d’un petit labyrinthe au nord du château.
Informations

Château d’Arthel. Que faire ce week-end ? Visiter la Nièvre

Château des Bordes, Nièvre

Un petit château furieusement emprunt d’un charme auquel il est très difficile de résister. Le château des Bordes est un petit bijou datant en partie du 11ème siècle car il fut incendié et détruit, mais subsiste de cette époque, environ 1041, sa tour médiévale Jeanne d’Arc, à l’est du château. En 2013, Françoise Joulie, “une” docteur en histoire et son mari Mathieu, architecte du patrimoine, décident d’acheter le château en vue de le rénover. Le couple, aidé de ses enfants et de ses proches ainsi que de centaines de bénévoles, fera des merveilles et redonnera au château, aux jardins et au domaine un peu de sa grandeur d’antan. On peut maintenant le visiter et même y passer la nuit.
Informations

Château des Bordes. Que faire ce week-end ? Visiter la Nièvre

Si cet article vous a plu, n’hésiter pas à lire :
Que faire ce week-end ? Visiter le Loiret

676 Views

Que faire ce week-end ? Visiter le Calvados

Le Calvados, on vous voit venir, ce n’est pas qu’un alcool à base de pommes ou de poires, c’est aussi l’un des plus beaux départements de France, en Normandie ! Au programme : plages de sable blanc et fin, baignades dans des eaux turquoises, villes et villages au charme fou, une multitude de monuments millénaires et bien sûr un peu d’art et d’histoire. Et le tout à quelques heures à peine de la capitale ! Alors ça vous tente ? Alors c’est parti !
On peut se rendre dans le Calvados en moins de 2h30 de Paris et en 3h20 de Nantes.

Honfleur, Calvados

Honfleur est considéré par beaucoup comme étant le plus beau et le plus charmant des ports de Normandie et sans doute le plus pittoresque de France. Le port a la particularité d’être, tout d’abord, un port fluvial plus que maritime. En effet, même si l’océan nous tend les bras, ce n’est pas de l’eau salée qui coule à Honfleur car il est positionné à l’estuaire de la Seine. La devise humoristique de la ville : ” Comme nul port ailleurs”. Ce mignon petit port est encerclé par de hautes bâtisses de pêcheurs, colorées, accueillantes avec pour la plupart au rez-de-chaussée et au premier étage : bars, restaurants et boutiques en tout genre. Les maisons peu larges mais très hautes pour des édifices de cet âge, semblent toutes appuyées les unes sur les autres, essayant de se frayer une place au soleil, telle une foule de touristes s’agglutinant et se bousculant devant le port pour tenter de prendre la meilleure photo. Honfleur a de tous temps accueilli de grands personnages, tel que l’explorateur Samuel de Champlain qui embarqua en 1608 dans le port pour découvrir des terres du nouveau monde et fonder la ville de Québec. Mais le port sera surtout un lieu d’inspiration pour les artistes de tous temps, parmi lesquels : Eugène Boudin, Claude Monet, Paul Signac et Georges Seurat.
Après avoir bien profité du port et de tous ses délices, vous pourrez vous diriger vers l’église de Sainte-Catherine aussi nommée “l’église des marins” par les habitants de la ville. Une église datant du 15ème siècle avec une très forte personnalité qui dégage respect et mystère voir une atmosphère un poil effrayante. L’église est unique en France de par sa forme atypique, de par sa couleur noire comme les ténèbres et ensuite de par sa conception car elle a été réalisée entièrement en bois et à la hache comme les vikings. Enfin, son clocher ne figure pas en son sein mais bien de l’autre côté d’une petite rue. On vous laisse imaginer et découvrir l’intérieur par vous même… Indice : c’est époustouflant. Vous l’aurez compris, Honfleur est un endroit tout simplement magique à visiter de toute urgence !
Informations

Honfleur. Que faire ce week-end ? Visiter le Calvados

Trouville-sur-Mer

Ah Trouville ! la petite sœur de Deauville, tout aussi jolie et peut-être un peu plus authentique et typique. Découvrons le charme de l’une des plus belles stations balnéaires de France. Trouville, c’est avant tout, une superbe et gigantesque plage de sable blanc et fin comme celui qu’on trouve aux Maldives. Ensuite, Trouville c’est de la classe et de la très belle architecture, les villas qui longent la plage et le bord de mer sont toutes plus belles et élégantes les unes que les autres. On vous recommande de vous confier au aléas des rues et des ruelles, de vous perdre pour découvrir tous les aspects de cette perle Normande, comme les quartiers plus populaires d’époque mais non pas moins ravissants. On vous rassure, où que vous alliez, Trouville reste sublime. Si vous avez le budget, vous pourrez faire un tour aux Cures Marines, un hôtel et centre de thalasso emblématique de la ville, très chic. Vous pourrez aussi visiter la villa Montebello, une superbe villa de style historicisme de 1865, à l’origine pour la petite fille d’un des fondateurs de la banque de France, aujourd’hui reconvertie en musée d’art et d’histoire de la ville. Car oui, vous vous en doutez, Trouville-sur-Mer a attiré bien des artistes au cours de son existence, comme Charles Mozin, Flaubert, Eugène, Boudin, Dumas, Maupassant, Marguerite Duras, Savignac, Marcel Proust…
Informations

Trouville. Que faire ce week-end ? Visiter le Calvados

Deauville, Calvados

Deauville la chic, comme dit précédemment, c’est la soeur presque jumelle de Trouville, si ce n’est que celle-ci est plus clinquante, plus voyante et plus connue. C’est l’escapade phare des parisiens et pour compte, une station balnéaire exceptionnelle d’une grande beauté, d’immenses plages de sable blanc et fin et la mer à moins de 3h de route la capitale… ça ne vous donne pas envie vous ? À Deauville, on se promène bien sûr sur “les planches”, la promenade typique de Deauville, en admirant les magnifiques villas et la plage. On continue ensuite la balade en ville et on s’arrête à la villa Strassburger que l’on ne peut s’empêcher de contempler et de prendre en photo sous tous les angles. Ce superbe édifice a été construit pour le Baron Henri de Rothschild en 1907 et il se visite pendant toute la belle saison.
Suite à cela, on peut déguster un plateau de fruits de mer face à la plage et l’océan. Ensuite, on se dirige vers l’hippodrome voir les courses et peut-être même parier sur quelques étalons. On finit la journée par une folle soirée au Casino Le Normandy. Voilà, une journée typique de la classe fortunée à Deauville mais rassurez-vous, profiter de la beauté de ces lieux sans dépenser un centime, c’est possible aussi. Ouf !
Informations

Deauville. Que faire ce week-end ? Visiter le Calvados

Abbaye-aux-Hommes

La grandiosité de l’Abbaye-aux-Homme n’a d’égale que son imposante prestance, on la dirait en train de s’avancer vers nous, prête à nous absorber avec ses 6 tours pointues latérales et son clocher central. L’Abbaye-aux-hommes fut fondée en 1063 par Guillaume le Conquérant et cela fait près de 1000 ans que les Caennais peuvent admirer ce joyaux d’architecture anglo-normande et romane au sein de leur ville. Il sera inhumé en 1087 dans l’abbaye qu’il a lui même fait bâtir.
Informations

Abbaye-aux-hommes. Que faire ce week-end ? Visiter le Calvados

Abbaye-aux-Dames

Mais s’il existe l’Abbaye-aux-Hommes à Caen, il existe aussi une Abbaye-aux-Dames, peut-être un soupçon moins originale mais toute aussi renversante et d’une splendeur à couper le souffle ! Tout comme sa cousine, l’abbaye a été érigée en 1060 par Guillaume le Conquérant et accueillera le tombeau de son épouse Mathilde de Flandres en 1083. L’abbaye est aujourd’hui devenue une cité musicale et on peut même, si on le désire, y passer la nuit.
Informations

Abbaye-aux-Dames. Que faire ce week-end ? Visiter le Calvados

Château de Caen

Le château de Caen ou Fort de Caen est une vaste forteresse de plus 5 hectares de terrain ce qui en fait l’un des plus grands châteaux d’Europe. Ce fort a été érigé par Guillaume le Conquérant en 1060, l’édifice a donc près de 1000 ans d’existence. Il fut la résidence des ducs de Normandie et Guillaume II y installa même sa cour. Le château regroupe une partie de la vieille ville de Caen protégée par de hauts et épais remparts. On y trouve aussi les ruines du donjon du fort, la très jolie église Saint-Georges, un jardin de plantes médicinales et enfin le musée des beaux-arts de Caen ainsi que le musée de Normandie qui se consacre plutôt à l’archéologie.
Informations

Château de Caen. Que faire ce week-end ? Visiter le Calvados

Le Mémorial de Caen

Le mémorial de Caen est un immense musée d’Histoire qui a évidemment pour thématique la guerre ou plutôt la paix et qui tente de sensibiliser les visiteurs sur l’importance et la fragilité de la paix afin qu’ils n’oublient pas comment on peut très vite arriver à des conflits mondiaux et engendrer toutes les horreurs qu’ont fait subir à l’humanité les 2 grandes guerres. Le musée retrace l’histoire mondiale de 1919 à 1989 en commençant par le traité de Versailles jusqu’à la guerre froide en passant évidemment par l’occupation en France, la collaboration et la résistance. Après le mémorial, on peut se rendre sur les plages d’Omaha Beach, là où une partie des alliés a débarqué mais surtout là où le débarquement fut le plus meurtrier. En effet, plus de 9000 soldats reposent dans le cimetière américain non loin de là… Un lieu de recueillement qui complète parfaitement l’apprentissage de ce passé douloureux qui ne doit jamais se reproduire.
Informations
Informations cimetière Américains

Mémorial de Caen. Que faire ce week-end ? Visiter le Calvados

Bayeux, Calvados

Bayeux, c’est avant tout une très belle ville avec par dessus tout, une vieille ville datant en partie du 18ème siècle, superbement conservée car elle a eu la chance d’être largement épargnée pas les bombardements et les destructions de la guerre en général.
On peut aussi faire un tour à la Cathédrale de Notre-Dame de Bayeux d’architecture romane et gothique normande. Elle a, comme plusieurs monuments de la région, été fondée par Guillaume le Conquérant vers 1077 et a donc près de 1000 ans aujourd’hui.
Au-delà d’être une splendide et antique cité, Bayeux est extrêmement connue pour la célèbre tapisserie de Bayeux relatant la vie de Guillaume le Conquérant et plus précisément sa conquête militaire du royaume d’Angleterre. La tapisserie de Bayeux est un fabuleux chef d’œuvre d’art ancestral, une vie brodée à la main, longue de 70 mètres. Elle aurait été commandée par Odon de Bayeux, le demi-frère de Guillaume II et réalisée par les artisans de Bayeux vers 1100 (même si on ne sait pas exactement à quelques centaines d’années près quand elle fut créée). Ce très long bout de tissu brodé, souvent surnommé vulgairement “la plus vieille et longue B.D. du monde” aurait donc presque 1000 ans et le fait qu’elle soit aussi bien conservée relève véritablement du miracle.
Informations

Bayeux. Que faire ce week-end ? Visiter le Calvados

La pointe du Hoc

L’extraordinaire, la fantastique pointe du Hoc, est à l’origine, un superbe phénomène géologique naturel. En effet, les falaises ne sont pas coupées droit mais se rejoignent en une pointe fine, escarpée, presque aiguisée. En soit, le paysage devait déjà être fabuleux à son état naturel. Mais il suffit de prendre de la hauteur pour se rendre compte à quel point le plateaux a été transformé par la guerre. En effet, la seconde guerre mondiale est passée par là et elle a laissé des traces, elle a façonné, remodelé le paysage. Pendant l’occupation, la Wehrmacht décide de placer un gros arsenal de batteries anti-aériennes et des batteries de canons prêtes à recevoir les navires alliés. Et c’est ce qui arriva, bien que le site soit placé de façon particulièrement avantageuse pour les allemands et extrêmement bien défendu, les forces alliées et surtout américaines prendront la pointe du Hoc le 6 juin 1944 après que plus d’une centaine de bombardiers aient largué sur la zone plus de 380 tonnes de bombes et que 3 navires de guerre aient à leur tour fait pleuvoir l’enfer sur les têtes de l’ennemi. On ne peut qu’imaginer la puissance de dévastation et l’état des sols après qu’une attaque de ce genre ait eu lieu. Cette bataille transforma donc à jamais (ou du moins pour une centaine d’années) la belle pointe du Hoc. Les cicatrices de la terre sont encore très facilement visibles aujourd’hui mais pour notre part, on trouve que ce mélange de beauté de la nature et de fureur humaine transforme la pointe en une véritable œuvre d’art, toute tragique qu’elle soit…
Informations

La Pointe du Hoc. Que faire ce week-end ? Visiter le Calvados

On espère que cet article vous a plu et on espère que les prochains vous feront découvrir de nouveaux trésors et vous donneront envie d’aller les admirer par vous même :
Que faire ce week-end ? Visiter le Pas-de-Calais

953 Views

Que faire ce week-end ? Visiter le Loiret

On vous emmène aujourd’hui dans un département dont on parle peu si ce n’est pour sa capitale Orléans, c’est le Loiret dans la région centre. La région a très souvent été une terre de conflits et de guerres en particulier pendant la guerre de 100 ans, qui verra naître la légende de Jeanne d’Arc. Le Loiret n’est qu’à environ 2h de Paris et 3h30 de Nantes.

Cathédrale Sainte-Croix

La Cathédrale Sainte-Croix d’Orléans fut construite en 1601, ce qui est fort récent dans l’histoire des grandes cathédrales de France qui sont souvent bien plus proches du millénaire d’existence voir plus. Bien sûr, plusieurs cathédrales se sont succédées à ce même emplacement au fil des siècles, la plus ancienne selon les légendes était déjà présente au 5ème ou 6ème siècle. Mais malheureusement, vous vous en doutez, elle furent toutes détruites. En effet, Orléans était une ville de grands passages qui délimitait le nord du sud du Royaume de France, c’était donc également un emplacement de très haute importance stratégique lors des nombreuses guerres qui agitèrent le pays et notamment la guerre de 100 ans. De ce fait, aujourd’hui encore, des fouilles archéologiques sont en cours sous la cathédrale et dans toute la ville. Mais on peut d’ores et déjà affirmer que la Cathédrale Sainte-Croix actuelle repose sur les ruines d’une cathédrale romane du 11ème siècle reposant elle même sur les restes d’une Cathédrale mérovingienne et d’une autre carolingienne datant elles du 7ème et 6ème siècle.
On peut également visiter la crypte de Saint-Avit et la crypte de Saint-Aignan.
Informations

Cathédrale Sainte-Croix, Orléans. Que faire ce week-end ? Visiter le Loiret

Olivet, le Loiret

Non loin de là, à peine à quelques kilomètres, se trouve le charmant village d’Olivet et surtout l’une des plus petites rivières de France, le Loiret, qui a donné son nom au département. Le Loiret s’écoule sur environ 10km et on vous recommande de le descendre en Canoë ou en kayak pour profiter pleinement de ses jolies berges. Mais, c’est au passage d’Olivet, que le plus beau du spectacle se met en scène. En effet, le village conserve des berges ravissantes ornementées d’anciens et typiques moulins à eau ainsi que des petits hangars à bateaux nichés sous de jolies maisons suspendues au-dessus de l’eau. Une balade mélancolique et romantique au fil de l’eau.
Informations

Village d’Olivet et bords du Loiret. Que faire ce week-end ? Visiter le Loiret

Château de Sully-sur-Loire

L’extraordinaire château de Sully-sur-Loire fut construit en 1396, (même si l’existence d’une forteresse est attestée dès 1102) par Gui IV de la Trémoille et conçu par l’architecte du Roi et du Duc d’Orléans, Raymond du Temple. Ce chef-d’œuvre mêlant admirablement les styles architecturaux des châteaux forts médiévaux au style de la Renaissance, bénéficie, en plus, de d’une situation exceptionnelle car bordé par les eaux de la confluence de la Loire et la Sange. En effet, le château possède tous les attributs militaires et l’architecture défensive des châteaux du Moyen-Age avec ses douves, ses pont-levis, ses tours, ses meurtrières, ses mâchicoulis… Mais tout en conservant ses attributs de guerre, le château exhale une émouvante beauté et une élégance rare.
Un château de rêve, un château resplendissant et romanesque qui nous fait voyager dans le temps et procure un sentiment étrange de mélancolie pour une époque où nous aurions aimé vivre.
Informations

Château de Sully-sur-Loire. Que faire ce week-end ? Visiter le Loiret

Arboretum des Grandes Bruyères

Le département du Loiret a la chance de posséder l’une des plus grandes et des plus vastes forêts de France. En effet, la forêt d’Orléans est immense et s’étend sur près de 50 000 hectares, pas besoin de vous préciser qu’elle abrite une très grande diversité d’essences d’arbres et de plantes ainsi que de nombreux arbres remarquables. Mais le véritable trésor de la forêt d’Orléans est peut-être bien l’Arboretum des Grandes Bruyères qu’elle cache jalousement en son cœur. L’Arboretum des Grandes Bruyères, c’est tout d’abord un parc créé il y a plus de 50 ans, en 1968 par Bernard et Brigitte Rochefoucauld. Le parc est classé jardin remarquable depuis maintenant 16 ans. C’est un véritable paradis sur terre, le parc compte plus de 7000 arbres réunis sur 14 hectares, harmonieusement aménagé avec des cours d’eau et de petites mares où les oiseaux, les poissons et les amphibiens s’ébattent joyeusement. Le Jardin est également agrémenté d’arbustes, de bosquets et de parterres de fleurs, il existe même 7 collections botaniques classées au sein du parc.
Informations

Arboretum des Grandes Bruyères. Que faire ce week-end ? Visiter le Loiret

Abbaye de Fleury, Loiret

L’abbaye de Fleury à Saint-Benoit-sur-Loire fut fondée en 651 et est l’un des tout premiers monastères en Gaule avec des disciples qui vivent en suivant les règles de Saint-Benoit, elle est aussi considérée comme étant l’un des piliers de l’ordre des moines bénédictins. L’abbaye est également considérée comme l’un des plus beaux monuments romans du Val de Loire. Elle deviendra au 11ème siècle une référence culturelle en Occident notamment grâce à sa riche bibliothèque. Les reliques de Saint-Benoit en personne y seraient encore conservées.
Informations

Abbaye de Fleury, Saint-Benoit-sur-Loire. Que faire ce week-end ? Visiter le Loiret

Château de Rouville, Loiret

Le resplendissant Château de Rouville est un château fort peu connu, il a été érigé en 1492 par Hector de Boissy, grand panetier (ou maitre de maison) du Roi Charles VIII. Le château a été bâti sur les ruines d’une ancienne forteresse du 9ème siècle. En 1863? le château sera rénové par l’architecte Magne qui lui insufflera un stylé néo-renaissance, ce qui ne manquera pas de le rendre étincelant de charme et de beauté. Un trésor caché et méconnu que vous ne manquerez certainement pas d’apprécier en rêvant dans le magnifique parc qui compose le domaine du château de Rouville.

Château de Rouville. Que faire ce week-end ? Visiter le Loiret

Pont-canal de Briare

Le Pont-canal de Briare qu’est ce que c’est ? Et bien, c’est un chef d’œuvre d’architecture qui a été conçu par la société Gustave Eiffel, oui, la même société qui érigea la Dame de Fer à Paris en 1887. Mais, cette fois, les ateliers ne construisirent pas une tour mais un pont, non pas un banal pont mais un pont-canal afin de passer au-dessus la Loire et pas seulement pour faire passer des badauds mais bien une voie d’eau, un canal. Vous avez bien entendu, un cours d’eau qui passe au-dessus d’un autre cours d’eau. Décidément, les ingénieurs et architectes de Gustave Eiffel avaient du génie! Le Pont-canal de Briare est également le plus long d’Europe, il mesure 662 mètres de long et 11 mètres de large pour laisser passer le canal de 2,20 mètres de large. Il aura fallu seulement 4 ans mais pas moins de 2000 ouvriers pour le construire. Le pont fut inauguré en 1896 et on peut depuis, le traverser en bateau !
Informations

Pont-canal de Briare. Que faire ce week-end ? Visiter le Loiret

Si vous avez aimé découvrir ce département, n’hésitez pas à lire nos autres articles pour vous donner envie de partir explorer d’autres régions de France :
Que faire ce week-end ? Visiter l’Eure

711 Views

Chaque week-end une occasion de s'évader

Exit mobile version