Que faire à Paris ? Monuments de Paris

Cet article a pour but de vous fournir une liste non exhaustive de monuments notables de Paris. Certes il y a une multitude de monuments notables à Paris mais beaucoup d’entre eux hébergent des musées, cette liste vient donc compléter l’article sur les musées de Paris avec les grands bâtiments et édifices de Paris. Il y a de fortes chances pour que vous les connaissiez déjà tous mais ainsi vous saurez les retrouvez aisément avec toutes leurs infos pour une idée de sortie par exemple.

La Tour Eiffel

On commence évidemment par le monument le plus connu, le symbole de Paris et de la France, la tour la plus connue du monde, la Tour Eiffel. Nous allons vous contez l’histoire de la tour la plus célèbre du monde : Tout commence en 1884 quand des ingénieurs de la société de construction Eiffel & Cie décident de présenter des projets de tours en métal battant des records de hauteur pour l’époque, à l’occasion de la future exposition universelle de 1889 qui se tiendra à Paris. C’est le projet proposé par les ingénieurs Émile Nougouier et Maurice Koechlin qui est retenu, il sera redessiné par l’architecte Stephen Sauvestre avant d’être présenté au concours de l’exposition Universelle par Gustave Eiffel. Eiffel remporte le concours et il est décidé que la tour marquera la porte d’entrée de l’exposition, les visiteurs emprunteront le passage sous ses arches. Désolé de vous décevoir mais la Tour ne porte donc pas le nom de ses inventeurs mais bien du fondateur de l’entreprise qui l’a construite. La construction de la tour emploiera plus de 250 ouvriers et ne prendra que 2 ans, 2 mois et 5 jours, un exploit technique pour l’époque. Elle sera pendant plus de 40 ans la plus haute tour du monde. La tour ne devait être qu’un bâtiment temporaire et ne rester que 20 ans maximum dans le cœur de Paris mais avec l’évolution des technologies et l’émergence des premières radios, la tour devient un site stratégique d’émissions des ondes. Du fait de son intérêt et de son utilité, on fait fi de sa date de démantèlement et heureusement car elle servira même pendant la première guerre mondiale à capter de nombreuses informations ennemies et ainsi démasquer des espions et adapter nos stratégies militaires. Encore aujourd’hui, ce n’est pas moins de 120 antennes qui trônent à son sommet et qui diffusent les ondes de 32 radios et de 41 chaînes de télévision.
Informations

Tour Eiffel Paris. Que faire à Paris ? Monuments de Paris
Tour Eiffel Paris. Que faire à Paris ? Monuments de Paris

Arc de Triomphe

Au lendemain de ce qui sera surement sa plus grande bataille, la bataille d’Austerlitz, l’empereur Napoléon 1er proclame, en s’adressant à son armée : ” Vous ne rentrerez au pays que sous des arcs de Triomphe”. Et il tiendra sa promesse ! Enfin presque… Car bien que Napoléon ordonne la construction de l’édifice dès le 18 Février 1806, il ne sera en réalité achevé que 30 ans après en 1836 sous le règne de Louis-Philippe 1er, dernier Roi de France. Napoléon ne verra donc jamais cette stupéfiante œuvre architecturale achevée mais, en 1840, on célèbrera le “Retour des cendres” du grand Empereur dont le cortège passera sous l’arc de triomphe à titre posthume.
Si l’Arc de Triomphe est tout d’abord pensé par Napoléon comme un hommage à sa gloire et à celle des grandes victoires des armées françaises, c’est aujourd’hui un symbole, non pas des glorieuses victoires comme autrefois mais plutôt comme un symbole de mémoire, d’honneur et d’unité à la gloire des hommes morts de tout temps pour les idéaux de la France.
Informations

Arc de Triomphe Paris. Que faire à Paris ? Monuments de Paris

Panthéon, monuments de Paris

L’histoire du Panthéon commence en 1744 lorsque que Louis XV tombe gravement malade. Face à ses médecins complètement impuissants, incapables de déterminer la cause du mal, le roi s’en remet à la prière et promet de reconstruire une église en l’honneur de Sainte Geneviève s’il s’en sort. Il guérit alors miraculeusement dans les jours qui suivent… En réalité on fit appel en dernier recours à un médecin juif, Isaïe Cervus Ullmann, qui pour des raisons évidentes ne reçut jamais les honneurs qui lui étaient dus. Quoiqu’il en soit, le roi honore sa promesse et charge l’architecte novateur Jacques-Germain Soufflot de la construire. Seulement, l’édifice religieux ne le restera pas très longtemps. A la révolution française, on décide de lui donner la vocation qui demeure aujourd’hui, celle de panthéon ou encore de nécropole visant à honorer les grands hommes de la nation. C’est l’architecte Quatremère de Quincy qui sera chargé de transformer l’église en temple républicain et qui lui donnera l’aspect que l’on peut admirer de nos jours. De nombreux et grands héros qui ont tous marqué l’histoire de la France reposent en ces lieux et sachez que encore de nos jours de grandes âmes ont l’honneur d’être accueillies et de reposer à jamais au Panthéon de Paris.

Panthéon Paris. Que faire à Paris ? Monuments de Paris
Panthéon Paris. Que faire à Paris ? Monuments de Paris

Sacré-Cœur, monuments de Paris

Dominant tout Paris de ses presque 200 mètres de hauteur et ses 85 mètres de long, le Sacré-Cœur et la butte Montmartre sont des figures emblématiques de la capitale. C’est l’architecte Paul Abadie qui gagnera le droit en 1875 de concevoir et de mener la construction de la future église dédiée au Sacré-Cœur de Jésus Christ. Il choisira d’ériger une basilique de style romano-byzantine en pierre de château-Landon, une pierre exceptionnelle qui a la faculté de régénérer sa couleur blanche immaculée sous l’effet de la pluie. Mais les travaux dureront 48 ans et c’est pas moins de 7 architectes qui se succèderont afin de venir à bout de ce majestueux monument.
Mais si la basilique du Sacré-Cœur embellit aujourd’hui Paris, c’est en partie grâce à un homme. C’est homme c’est Alexandre Legentil qui rédigera en 1871 un vœu personnel qui deviendra par la suite un vœu national : celui d’abjurer les péchés de la France fait à Dieu et à l’église depuis la révolution afin de faire cesser les malheurs présents ou à venir qui pèsent sur la nation. Ainsi par d’astucieux stratagèmes comme l’aide d’un réseau très important et un brin de magouilles politiques, Alexandre Legentil et ses acolytes vont réussir à faire parvenir leur voeu jusqu’à l’assemblée Nationale et même faire reconnaitre ce projet de construction comme étant d’utilité publique. C’est en réalité un acte primordial pour pouvoir exproprier rapidement les propriétaires terriens de la butte en toute impunité.
Informations

Basilique du Sacré-Cœur. Que faire à Paris ? Monuments de Paris
Basilique du Sacré-Cœur. Que faire à Paris ? Monuments de Paris

Palais Garnier

D’une splendeur incomparable, ce magnifique bâtiment dédié à un art aussi beau que noble fait depuis 1875 rayonner encore un peu plus Paris dans le monde entier. Mais l’histoire de l’édification de ce sublime monument a une origine sanglante : Le 14 Janvier 1858, à sa sortie de l’opéra, rue Peltier, l’empereur Napoléon III et son épouse l’impératrice Eugénie sont visés par un attentat à la bombe (et oui malheureusement on l’oublie souvent mais cela a toujours existé). Des anarchistes italiens lancent des bombes sur le cortège impérial et dans la foule qui l’entoure et l’acclame. Par miracle ou grâce aux courageux gardes impériaux, le couple s’en sort indemne, mais on décompte au moins 8 morts et un peu moins de 150 blessés. Dès le lendemain, l’empereur prendra la décision de faire construire un nouvel opéra sur un site moins exposé et dont la sécurité sera plus facile à assurer. Un concours pour l’édification d’une académie impériale de musique et de danse est lancé et rassemblera pas moins de 171 participants. Alors qu’on s’attendait à ce que des experts ou des favoris comme Viollet-le-Duc ou Charles Rohault de Fleury remportent le concours, c’est un jeune lauréat des académies royales de 1848 et ses confrères qui vont finalement séduire et être déclarés vainqueurs à l’unanimité. Ce jeune architecte, vous l’aurez deviné, c’est Charles Garnier.
Informations

Palais Garnier. Que faire à Paris ? Monuments de Paris
Palais Garnier. Que faire à Paris ? Monuments de Paris

Cathédrale Notre-Dame de Paris

C’est le joyaux pratiquement millénaire de Paris, la vieille dame pour qui on a tant d’amour et tant de respect, qui se situe au plus profond du cœur historique de Paris, sur l’île de la cité. La cathédrale Notre-Dame de Paris est le monument le plus visité en Europe et l’un des plus visités au monde. Large de 48 mètres, longue de 127 mètres et haute de ses tours de 69 mètres, ce n’est néanmoins pas ses dimensions qui en font un édifice unique. Bien qu’elle aura bientôt (en 2023) 860 ans, ce n’est pas non plus son âge qui la place sur le piédestal des édifices religieux français. Ce qui donne son prestige à Notre-Dame de Paris, hormis sa position idéale au sein de la capitale, c’est tout d’abord son architecture gothique primitif. Mais en 1844, après la révolution, c’est encore une fois Louis-Philippe 1er qui en prendra soin et ordonnera sa restauration. Lors de cette restauration, l’architecte Viollet-le-Duc se permettra d’ajouter quelques éléments architecturaux de style gothique rayonnant. Mais les trésors architecturaux de Notre-Dame sont à coup sûr les deux rayonnantes et lumineuses rosaces de 13 mètres de diamètre qui ornent le transept et illuminent d’une lumière radieuse le centre de la cathédrale. Si Notre-Dame de Paris est aujourd’hui une merveille, c’est donc en partie parce qu’elle allie 2 styles architecturaux provenant de deux époques. Et elle en comptera bientôt un troisième, celui de nos temps modernes car, après la catastrophe, il va bien falloir reconstruire la toiture et la flèche et une chose est sûre, ces éléments ne seront jamais reconstruits à l’identique.
Informations

Cathédrale Notre-Dame de Paris. Que faire à Paris ? Monuments de Paris
Cathédrale Notre-Dame de Paris. Que faire à Paris ? Monuments de Paris

Si cet article vous a plus n’hésitez à découvrir d’autres régions et départements de notre beau pays :
Que faire ce week-end ? Visiter l’Eure

41 Views

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *