Les meilleures choses à voir et faire dans l’Indre

Ce week-end on pars à la découverte de l’Indre, l’un des départements de la région Centre, à cheval entre le pays du Berry et la vallée de la Loire. Vous allez voir que le département n’a rien à envier à ses voisins et qu’en plus de posséder un patrimoine architectural exceptionnel l’Indre à particulièrement eu la chance d’être le département de naissance de l’une des plus grandes écrivaines de l’histoire de France, une avant-gardiste du féminisme, George Sand. L’Indre se trouve à moins de 3h de Paris en voiture, à environ 3h de Nantes, 3h40 de Lyon et 4h de Bordeaux, l’avantage d’être au centre de l’hexagone.

Maison de George Sand

Nous débutons notre visite de l’Indre par la découverte de la maison de famille de l’une des auteurs les plus illustres de l’histoire de France, certainement la plus grande écrivaine du 19ème siècle mais aussi romancière, dramaturge, pionnière du féministe, journaliste…
C’est George Sand ou plutôt Aurore Lucile Dupin. Et oui car à cette époque la société dirigée par les hommes n’est pas prête à intégrer le fait qu’une femme puisse écrire et encore moins qu’elle puisse avoir autant de talent. De ce fait Aurore Dupin prendra le nom de “Georges Sand” dès la parution de son premier livre “Rose et Blanche” en 1831, écrit en collaboration avec l’écrivain Jules Sandeau, qu’ils signeront “J. Sand”. Après ce premier roman George Sand en écrira plus de 70 et une cinquantaine d’autres œuvres tels que des pièces de théâtre, des nouvelles, des contes etc. Elle écrira la plupart de ses œuvres dans son château de Nohant, château hérité de sa grand mère qui l’éleva comme sa fille et où elle passa toute son enfance ainsi qu’une grande partie de sa vie. C’est un charmant petit château du 18 ème siècle de style classique entouré de son parc de 6 hectares, comprenant un jardin à la française, un potager, une roseraie, un verger, un étang et un espace boisé. C’est ici dans cette maison et à sa table qu’elle recevra les plus grands et plus illustres artistes de l’époque tels que Alfred Musset, Flaubert, Balzac, Alexandre Dumas, Chopin, Franz List, Yvan Tourguenieff, Marie d’Agoult, Franz Liszt, Delacroix… Une surprise de taille se cache dans le château… une petite salle de théâtre que George Sand fit aménager afin de pouvoir tester auprès de ses amis ses dernières créations. Par ailleurs ses illustres amis n’étaient pas les seuls devant qui il lui arrivait de donner des représentations, les gens du village étaient régulièrement conviés à venir gratuitement se divertir. Une femme exceptionnelle, indépendante, avant-gardiste en plus d’être une grande artiste mondialement reconnue et dont le talent rejaillit sur la France encore aujourd’hui.
Informations

Maison de George de Sand, Nohant. Que faire ce week-end ? Visiter l'Indre
Maison de George de Sand, Nohant. Les meilleures choses à voir et faire dans l’Indre

Château de Valencay, Indre

Nous allons maintenant découvrir ensemble l’un des plus beaux châteaux du Val de Loire, un édifice qui gagnerait à être beaucoup plus connus étant donné sa grandeur, sa grâce et son prestige, on le compare souvent à la majestuosité de Chambord… C’est le Château de Valencay !
Il est attesté qu’un château médiéval se tint sur ces lieux depuis au moins le 13 ème siècle, cependant le château ayant évolué avec son temps il ne reste plus aujourd’hui de la partie médiévale, que les fondations et une pièce dites “salle basse”.
Le Château de Valencay est le parfait exemple des forteresses du Moyen Âge qui auront la chance de passer de grands propriétaires en grandes familles et qui évolueront ainsi parfaitement avec leurs temps. C’est aujourd’hui un fabuleux bijou, un savant mélange des styles des époques traversées, une véritable frise chronologique architecturale. En effet le Château de Valencay aura la chance de passer notamment entre les mains de la famille d’Estampes au début du 16ème siècle. C’est en grande partie grâce à cette très riche famille extrêmement proche du Roi, en tout temps, que les plus grosses constructions et rénovations seront réalisées, aménageant ainsi le château en magnifique palais d’agrément de la Renaissance.
Mais c’est au 19ème siècle que le Château de Valencay fera sa véritable entrée dans l’histoire, en 1803 quand Charles-Maurice de Talleyrand l’acquiert sur ordre de l’empereur Napoléon Bonaparte. Le Château sera alors une fois de plus aménagé et rénové cette fois dans le style classique afin de recevoir au mieux les plus grands dignitaires étrangers et même quelques princes… En effet le domaine de Valencay est également connus pour avoir servis de “prison”, une prison dorée certes ou “hôtel royal de rétention” pour les princes héritiers de la couronne d’Espagne. Effectivement pendant la guerre d’Espagne, Napoléon kidnappera les jeunes héritiers et les retiendra en tant qu’otages et moyen de pression sur le domaine de Valencay, où il chargera le prince de Talleyrand de veiller à leurs bons conforts.
Les petits princes seront tellement bien traités pendant 5 ans qu’ne fois délivré et devenu Roi d’Espagne, Ferdinand VII enverra l’un de ses plus beaux portraits à Valencay en signe d’amitié et peut-être de “remerciements” ? Si ça ce n’est pas du syndrome de Stockholm ! Quant au prince de Talleyrand il passera pratiquement les 30 dernières années de sa vie bien remplis à Valencay. C’était un homme d’exception, très intelligent habile politicien et diplomate qui su servir pas moins de 7 régimes différents, leurs survivant tous il dira :”Je n’ai abandonné aucun gouvernement avant qu’il se fût abandonné lui-même “.
Le château de Valencay possède une architecture exceptionnelle, en faisant l’un des plus beaux châteaux de France et à l’intérieur c’est également un mobilier et une décoration d’exception qui vous attendent, sans parler des superbes collections d’œuvres d’art qui sont exposées. Enfin le parc de 53 hectares vous réservera bien des surprises, il comprend un Jardin à la Française, le Jardin de la Duchesse, le Jardin d’agrément, le Jardin de la Grande perpective, le Parc aux Daims et enfin la forêt. Au sein du parc forestier se trouve plusieurs grottes, un bassin, une ancienne taverne et même une salle de Bal.
Informations

Indre. Château de Valencay. Que faire ce week-end ? Visiter l'Indre
Château de Valencay. Les meilleures choses à voir et faire dans l’Indre

Gargilesse-Dampierre

Encore une fois c’est un décor de carte postale qui vous attend, dans le merveilleux village de Gargilesse-Dampierre, un village légèrement emprunt de féérie qui n’a pas manqué de séduire certains des plus grands artistes du pays. Le village de Gargilesse-Dampierre figure bien sûr dans le catalogue des plus beaux villages de France, mais on n’a pas attendu 1982 pour tomber sous le charme de Gargilesse-Dampierre. En effet en Juin 1857, un soir, après une longue balade en compagnie de son amant du moment Alexandre Manceau, Georges Sand découvre ce ravissant petit village au bord d’un joli ruisseau, un hameau verdoyant, aux maisons en pierres collées les unes aux autres certainement baignée d’une lumière divine au soleil couchant. C’est le coup de foudre assuré pour l’écrivaine à tel point que son compagnon lui offrira une petite maison dans laquelle ils pourront s’exiler, se cacher, s’aimer et bien sûr créer. Elle réalisera ainsi l’exploit extraordinaire d’écrire 3 romans en l’espace de 60 jours. Pas de doute Gargilesse-Dampierre est un lieu plaisant et incroyablement inspirant. Cette toute petite maison existe toujours et a bien sûr été reconvertie en modeste musée. C’est un véritable plaisir d’arpenter le village, vous croiserez d’ailleurs bon nombre d’amoureux du site, peintres, sculpteurs et autres artistes s’inspirant et exposant dans les multiples galeries d’art du hameau.
Bien sûr il ne faut pas manquer le principale édifice du village, l’église Saint-Laurent-et-Notre-Dame de Gargilesse-Dampierre. Bon d’accord son nom est un peu long mais cette sublime église romane du 12ème siècle est le véritable trésor bien caché du village avec notamment ses 120 chapiteaux sculptés et les incroyables plafonds peints et autres fresques remontant jusqu’au 12ème siècle.
Informations

Indre. Gargilesse-Dampierre. Que faire ce week-end ? Visiter l'Indre
Gargilesse-Dampierre. Les meilleures choses à voir et faire dans l’Indre

Château de Bouges, Indre

Le château de Bouges est un château beaucoup plus récent entièrement bâti au 18ème, en 1765 par un architecte inconnu pour Claude Charles François Leblanc, un riche directeur d’industrie et de manufacture. Le château de Bouges est surnommé, le petit Trianon du Berry du fait de sa grande ressemblance avec le petit Trianon de Versailles. Le château de Bouges représente à lui seul l’architecture Néoclassique du 18ème. Accusé de détournement de fond, Leblanc finira ruiné et Bouges sera vendu, passant de mains en mains au cours du 19ème siècle et même par celles du prince de Talleyrand, il sera finalement acquis en 1917, par un riche couple de propriétaires, Les Viguiers. Les Viguiers sont les heureux dirigeants du Bazar de l’Hôtel de Ville de Paris (aujourd’hui appelé BHV) et consacreront une grande partie de leurs temps à explorer l’Europe afin de remeubler et redécorer le sublime château de Bouges. C’est en partie grâce aux Viguiers que l’on peut aujourd’hui bénéficier d’un château aux intérieurs aussi riches. Le château rayonnera de nouveau avec les somptueuses fêtes et réceptions organisées par le couple.
Après cette magnifique visite des intérieurs, dirigez-vous vers le parc qui compte 80 hectares, comprend un jardin à la française, un jardin à l’anglaise, un arboretum, un jardin bouquetier, de bassins d’eau et enfin les écuries si chère à Mr Viguier.
Informations

Indre. Château de Bouges. Que faire ce week-end ? Visiter l'Indre
Château de Bouges. Les meilleures choses à voir et faire dans l’Indre

Si vous désirez d’autres idées pour vos voyages, séjours et week-end n’hésitez pas à lire nos autres articles :
Que faire ce week-end ? Visiter la Corrèze

330 Views

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *