Que faire ce week-end ? Visiter les Bouches-du-Rhône

On se retrouve aujourd’hui pour visiter les Bouches-du-Rhône, une zone qui semble depuis la nuit des temps avoir toujours été un paradis. Pas étonnant donc que depuis des dizaines de milliers d’années les populations humaines s’y installent et ajoutent aux sublimes paysages, leurs vies, leurs villages et leurs histoires. Oui car l’histoire, la région en est imprégnée et se reflète à travers de somptueuses et magnifiques cités.

Marseille

Comment ne pas commencer par Marseille, Marseille la cité Phocéenne, Marseille capitale du Sud et bien sûr Marseille la ville aux 100 villages. Marseille, c’est avant tout une ville de diversité et cela s’explique par sa situation géographique et son histoire. En effet, de tout temps, la ville sera l’une des principales cités régnant sur la Méditerranée. Elle accueillera ainsi de nombreux peuples qui s’y établiront, parmi eux on compte des Corses, des Italiens, des Arabes, des Arméniens etc…

Marseille, Bouches-du-Rhône , Que faire ce week-end ?

Palais Longchamps

Il y a un certain nombre de choses à voir à Marseille et plusieurs quartiers où se promener, parmi les plus beaux et les plus agréables on vous conseille d’explorer le quartier des 5 avenues, vous trouverez beaucoup de bars branchés, de bons restaurants mais aussi et surtout le parc et le Palais Longchamps. Un somptueux Palais de style néo-classique du Second Empire, conçu en 1862 par l’architecte Henri-Jacques-Espérandieu. C’est un palais un peu spécial car il abrite un château et fut édifié pour approvisionner la ville en eau après qu’elle eu souffert de grandes sécheresses. Le Palais abrite aujourd’hui le Musée des Beaux-Arts et le Musée d’Histoire Naturelle de la ville. Il est toujours très appréciable de se promener dans ses élégants jardins agrémentés de différents bassins, cascades artificielles et jolies fontaines. Le parc abrite également le jardin botanique et le parc zoologique de la ville.

Parc Longchamps, Marseille, Bouches-du Rhône. Que faire ce week-end ?
Parc Longchamps, Marseille, Bouches-du Rhône. Que faire ce week-end ?

Quartier du Panier

On vous propose ensuite d’aller faire un tour dans le centre historique de la ville, “le vrai et authentique Marseille” le quartier du Panier. C’est l’un des quartiers les plus typiques et les plus appréciés des touristes pour son charme, sa tranquillité et sa douceur de vivre. On doit absolument dans ce quartier aller admirer la Vieille-Charité, un splendide édifice qui accueillait et s’occupait autrefois des pauvres de la ville. Il a aujourd’hui été réaménagé en centre culturel et musée qui accueille des expositions de toutes sortes.

La Vieille-Charité, quartier du Panier, Marseille. Que faire ce week-end ?
La Vieille-Charité, quartier du Panier, Marseille. Que faire ce week-end ?

Cours Julien, Bouches-du-Rhône

Enfin on peut se balader dans le quartier des artistes “le Cours Julien“, ici le street art règne en maître, c’est le quartier de France où cette forme d’art est la plus exposée. On est bien loin du Marseille historique mais il faut avouer que c’est tout aussi magique. Après tout, l’art ne témoigne t-il pas de la grandeur d’une civilisation ?

Cours Julien , Marseille. Que faire ce week-end ? Bouches-du-Rhône
Cours Julien , Marseille. Que faire ce week-end ?

Mucem, Bouches-du-Rhône

On part ensuite visiter le MuCEM, le musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée qui à ouvert ses portes en juin 2013 à l’occasion de la nomination de la ville en tant que capitale européenne de la culture. Le musée accueille de nombreuses expositions d’art contemporain mais aussi des expositions d’anthropologie, d’archéologie, d’histoire et sur les avancées scientifiques modernes.

Mucem, Bouches-du-Rhône Marseille. Que faire ce week-end ?

Cathédrale La Major

L’immense cathédrale de La Major impose sa magnificence dans le vieux port de Marseille depuis 1893 mais elle fut précédée au cours des siècles, de 2 autres grands édifices religieux aujourd’hui disparus. La Major a été conçue par Léon Vaudoyer et est de style néobyzantin. L’édifice est titanesque et mesure 142m de longueur et possède l’une des coupoles les plus volumineuses au monde. On apprécie tout particulièrement à l’intérieur les colonnes et les arcades colorées alternant le marbre rouge et la pierre ocre claire. C’est un édifice grandiose qu’on ne se lasse pas d’admirer, on peut notamment continuer de s’émerveiller en déjeunant ou prenant un verre sous les voutes de l’esplanade de la Major au soleil.

Cathédrale La Major, Marseille. Que faire ce week-end ?
Cathédrale La Major, Marseille. Que faire ce week-end ?

Château d’If, Bouches du Rhône

On se rend ensuite sur une petite île qui fait face à la ville et on part explorer le célèbre Château d’If ! C’est François 1er qui le fait construire en 1527 pour défendre le port militaire de Marseille. Le fort servira surtout de prison et inspirera Alexandre Dumas pour la rédaction de son roman “Le Comte de Montecristo “. Le roman connaitra un succès fulgurant, ce qui ne manquera pas de rendre le lieu où se passe une partie de l’action célèbre dans le monde entier. Bien que l’histoire s’inspire de quelques faits réels de la vie de Pierre Picaud, le reste n’est que pure fiction. Mais on dirait bien qu’ au Château d’If, l’Histoire s’inspire quelque peu de la fiction.

Château d’If, Marseille, Bouches-du-Rhône. Que faire ce week-end

Basilique Notre-Dame de la Garde

La “Bonne mère”, la sublime Basilique Notre-Dame de la Garde, l’emblème de Marseille, trônant au sommet de la ville est appelée ainsi par tout vrai Marseillais. Cette merveille d’architecture Romano-Byzantine fut construite en 1853 par Henri-Jacques Espérandieu pour remplacer la première chapelle qui veillait là depuis 1214. La basilique est surnommée ainsi par les habitants car l’édifice est dédié à Marie, la mère de Dieu, la Sainte mère qui veille sur la ville et ses habitants. Il est d’ailleurs facile de s’en rendre compte car la Basilique est surmontée d’un clocher, lui-même dominé par une statue d’or à la gloire de Marie de plus 11mètres, le tout mesurant 41 mètres de hauteur. La statue de Marie est faite de cuivre recouvert d’un demi kilo d’or, Marie tient l’enfant Jésus dans ses bras, elle est visible depuis n’importe quel endroit en ville.
Ce lieu saint et tant apprécié par les Marseillais a même connu une bataille qui restera dans les mémoires, une bataille récente puisqu’il s’agit de la libération de Marseille pendant la seconde guerre mondiale. Le 23 août, les premières forces alliées font une percée et s’introduisent dans Marseille appuyées par les résistants FFI et la population qui déclare une grève générale. Le 25 et 26 août les combats font rage dans la ville, tandis que les alliés tentent de prendre la colline de Notre-Dame de la Garde, un groupe de tirailleurs algériens investissent la colline en empruntant un escalier secret connu des seuls locaux, surpris les allemands qui défendaient la colline se rendent. On amène alors un grand drapeau Français qu’on hisse et agite sur le balcon du clocher. On dit alors que les batteries anti-aériennes de la ville se sont tues, que les coups de feux et mitraillettes cessèrent les uns après les autres et qu’une immense clameur retentie dans toute la ville. On dit que 100 000 voix hurlèrent et crièrent de rage et de joie. Un moment extrêmement fort, un moment magique qu’aucune personne présente ce jour-là n’a pu oublié.

Basilique Notre-Dame de la Garde, Marseille. Que faire ce week-end ?
Basilique Notre-Dame de la Garde, Marseille. Que faire ce week-end ?

Les Calanques

Ah les Calanques enfin! On sait que vous les attendiez tous ! Les fameuses Calanques de Marseille, merveilles de la nature, les roches blanches et les falaises tourmentées, découpées par toutes les nuances de l’azur, le tout surmonté d’une timide et fine végétation. Voici la définition paradisiaque des Calanques.
On peut découvrir les Calanques lors de magnifiques et grandioses randonnées ou encore louer un bateau pour la journée et même faire de l’escalade dans le massif.
Informations randonnées
Informations activités

Calanques,  Marseille, Bouches-du-Rhône. Que faire ce week-end ?
Calanques, Marseille, Bouches-du-Rhône. Que faire ce week-end ?

Briançon, Bouches-du-Rhône

En raison de sa situation géographique, Briançon a de tout temps été au centre de conflits, annexée par un royaume puis l’autre, elle sera fortifiée au fil des années mais c’est véritablement en 1689, durant le règne de Louis XIV, qu’elle deviendra une ville militaire. En effet, du fait de sa proximité avec la frontière du duché de Savoie, Louis XIV charge son meilleur ingénieur et architecte militaire, Vauban, de fortifier et sécuriser la ville ainsi que les autres bastions sur la frontière des Alpes. Vauban, alors accompagné des plus grands spécialistes de la guerre, fera construire une ceinture de forts de protection autour de la ville et renforcera les défenses de la ville. Ce n’est pas moins de 15 forts qui seront alors construits pour défendre la ville. C’est également Vauban qui donnera à la ville sa forme en étoile en utilisant l’architecture bastionnée. Il fera même donner l’ordre de construire l’église de la ville sur son flanc le plus exposé, afin que l’ennemi ne puisse bombarder cette zone, car à l’époque, on était trop croyant pour oser s’attaquer aux maisons de Dieu. Ainsi Briançon deviendra la ville possédant le système fortifié le plus important d’Europe. C’est pourquoi la vieille ville de Briançon porte aujourd’hui le nom de “Cité Vauban”.

Briançon, Cité Vauban, Bouches-du-Rhône. Que faire ce week-end ?
Briançon, Cité Vauban, Bouches-du-Rhône. Que faire ce week-end ?

Cassis, Bouches-du-Rhône

Que dire de Cassis ? À part le fait que c’est le parfait village provençal de bord mer. Cassis, c’est un ravissant port de pêcheur situé au pied du cap Canaille et de ses falaises, c’est aussi ses maisons colorées, ses ruelles en calade, sa petite plage, son port typique avec ses petits bateaux de pêcheurs multicolores. Sur le port, on peut manger dans de délicieux restaurants de poissons grillés pêchés il y a quelques heures à peine ou simplement prendre un verre en contemplant la vie s’écoulée face à la mer comme le font les habitants de Cassis. Un château provençal datant du 8ème siècle domine Cassis et offre une sublime vue panoramique sur tout le village, le port et l’océan. Si vous avez les moyens et souhaitez faire une incroyable surprise à l’élu de votre cœur, sachez que vous pouvez y passer la nuit, car le château a été rénové et aménagé en hôtel de luxe.

Cassis, Bouches-du-Rhône. Que faire ce week-end ?
Cassis, Bouches-du-Rhône. Que faire ce week-end ?

Aix-en-Provence

Il est généralement admis en France que c’est un péché de ne pas avoir déjà visitée la sublime Aix-en-Provence, la ville aux 1000 fontaines et certainement la plus belle ville des Bouches-du-Rhône. Aix, c’est avant tout la deuxième ville française en terme de monuments historiques juste après Paris. C’est aussi une ville étincelante avec son architecture d’inspiration italienne et sa couleur jaune rayonnante. Mais Aix-en-Provence, c’est aussi la ville qui a vu naître et passer de grands noms, comme Émile Zola ou encore son plus grand représentant, très certainement Paul Cézanne. L’incroyable visite de son atelier est une curiosité historique autant que artistique à ne pas manquer. On flâne sur le cours Mirabeau en imaginant les carrosses allant au trot à la place des voitures polluantes… (qu’est ce que nos villes gagneraient en prestige, en classe et raffinement si les véhicules actuels en était bannis…) on se perd et explore les ruelles découvrant à chaque recoins une nouvelle façade, un nouveau trésor… On n’oublie pas d’aller admirer le Pavillon Vendôme et de se promener dans son jardin, on peut aussi faire un tour à la Paroisse Saint-Sauveur et au musée Granet.
Informations Atelier de Cézanne
Informations Musée Granet

Aix-en-Provence. Que faire ce week-end ? Visiter les Bouches-du-Rhône.

Arles

L’Antique cité de Arles est a su préserver de nombreux bâtiments de l’empire gallo-romain et ainsi aux aléas des rues on peut aujourd’hui admirer et même visiter ces sublimes monuments millénaires. Arles est donc une ville chargé d’histoire qui possède d’ailleurs le prestigieux label “ville d’Art et d’Histoire”. Elle possède ainsi pas moins de 7 sites classés au patrimoine mondiale de l’Unesco. Mais son plus grand joyau parmi tous ses trésors antiques est sans aucun doute les sublimes Arènes d’Arles merveilleusement conservé, elles s’élèvent au cœur de la ville comme un témoignage de l’antiquité, vieux de presque 2000 ans, que rien ne semble pouvoir effacer. Les arènes de Arles, est un amphithéâtre romain dans lequel se déroulait toute sortes de “jeux” et de spectacles, accessibles à toutes les branches de la société de l’époque. C’est le plus grand monument Romain que l’on puisse trouver en France, à l’époque où pouvait y accueillir pas moins de 25000 spectateurs. On y venait dès le matin pour assister à des chasses et combats contre des animaux sauvages et des combats de gladiateurs. Tout était bon pour offrir du spectacle au peuple, “du pain et des jeux” en réalité tout était bon pour divertir et distraire les populations afin qu’ils ne pensent pas trop.
Informations

Arles. Que faire ce week-end ? Visiter les Bouches-du-Rhône.

Cet article vous a donné envie d’explorer les Bouches-du-Rhône ? N’hésiter pas à lire d’autres articles pour découvrir les richesses de nos départements :
Loire-Atlantique

189 Views

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *